image
image
image

Votre IP : 35.175.190.77
Dernier ajout : 13 décembre
Visiteurs connectés : 23

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Les moteurs -forum- > réparation > Vitesse de Rotation d’un Perkins 6.354M

Rubrique : réparation

__________________________________________________________________________________________________________________

Vitesse de Rotation d’un Perkins 6.354MVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 1er avril, (màj 1er avril) par : rasca297  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
Je reviens encore sur mon problème de moteur, (Perkins 6.354M),
une question aux mécaniciens : y a t-il sur ce moteur, en dehors de la pompe d’injectIon, un régulateur de vitesse mécanique style régulateur de Watt ou autre, intégré au moteur ???
Merci de vos lumières....
rasca 297

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

9 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 1er avril 19:54, par yvesD écrire     UP Animateur

    A ma connaissanc tous les momteurs diesel contemporains (== depuis la seconde guerre mondiale, avant je sais pas) sont équipés d’un régulateur. La « manette des gaz » impose une consigne de vitesse de rotation et les élements extérieurs (les vagues, la carène, l"écoulement, autres) perturbent cette vitesse de rotation. Lorsque la vitesse faiblit le régulateur (governor en anglais) impose d’injecter plus de carburant, et bien sur l’inverse la vitesse de rotation augmente.
    Le régulateur le plus simple consiste en un capteur centrifuge (Watt avait déjà fait ça sur ses machines à vapeur, peut-être même Newcomen avant lui) entrainé par la rotation du volant et qui agit sur le débit de carburant. Ce régulateur peut prendre plusieurs forme mais dans l’ensemble c’est la force centrifuge qui agit sur un levier de commande d’injection (en gros !)
    Tout celà est très bien expliqué dans le bouquin de JL Pallas sur les diesel et la plaisance, comme tout d’ailleurs.

    Avec les moteurs très informatisés et très contemporains, je ne sais pas, y avait une ocassion de virer une partie mécanique, j’imagine que l’occasion a été saisie au bond

    Répondre à ce message

  • Merci,
    mais plus précisément, sur le 6354M qui peut me dire si ce système de régulation existe, ou si c’est la pompe injection et elle seule qui fait tout le travail......
    merci
    rasca297

    Répondre à ce message

    • 1er avril 20:55, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      D’une manière générale (== systématiquement ?) le « governor » est séparé de la pompe d’injection, le governor est plutôt proximité (autour) du volant moteur et une tringlerie agit sur la partie « débit » de la pompe.
      Mais bon, je ne suis pas du tout spécialiste de ce moteur là, faudrait regarder les schémas. Moi je m’en tient à JL Pallas et aux schémas de mes moteurs.
      Désolé.

      Répondre à ce message

  • 2 avril 08:05, par Négofol écrire     UP Animateur

    Ce type de moteur est en général équipé d’une pompe d’injection LUCAS CAV DPA.

    Cette pompe est équipée suivant les types d’un régulateur mécanique ou hydraulique (rare).

    Le régulateur mécanique est du type classique à masselottes.

    Le fonctionnement de la pompe est détaillé dans un excellent film de Perkins.

    Le fonctionnement du régulateur est expliqué à partie de 14’02...

    https://www.youtube.com/watch?v=kqD...

    Répondre à ce message

    • Le schéma du régulateur à masselottes

      JPEG

      Répondre à ce message

      • Etonnant de simplicité, on a l’impression que le governor et la manette des gaz (et la manette de stop) agissent tous les deux (tous les trois) directement sur la vanne de débit (10) et que des ressorts ici et là assurent la cohésion de l’ensemble.
        Je n’imaginait pas qu’on puisse avoir la précision nécessaire pour réguler correctement un moteur, pour moi réguler c’est ajuster à 20 tpm près (20 à 50 tpm c’est ce qui m’est indiscernable sur mon énorme compte tour et à mon oreille), j’imagine que les mouvements de la biellette (dans 6, au point 5 par ex) ou du manchon coulissant 13 sont sub-millimétrique ?
        Impressionné, je suis.

        Répondre à ce message

    • Superbe vidéà. Et comme tu le signales, à partir de la minute 14 on y voit très clairement les masselotes « Watt » logées directement sur l’arbre et aqui transforme la force centrifuge (Watt donc) en un mouvement longitudinal ctionnant la pompe à injection par l’intermédiaire d’une tringle.

      Palas avait donc raison, et ma généralisation (peut êter abusive mais faudra trouver le contre-exemple pour des moteurs de nos bateaux) s’applique là aussi, Ouff !

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales