image
image
image

Votre IP : 54.166.66.204
Dernier ajout : 25 octobre
Visiteurs connectés : 115

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > L’électricité à bord > Couplage des batteries

Rubrique : L’électricité à bord

__________________________________________________________________________________________________________________

Couplage des batteriesVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2011, (màj Octobre 2012) par : tilikum   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

JPEG - 8.6 ko
Coupleur manuel

Les techniques les plus courantes utilisées depuis des décennies sont de deux sortes :

Récapitulatif de ce qui existe en marine :

  • Le couplage manuel entre la batterie moteur et celle dédiée à la servitude, cela fonctionne très bien à condition d’être attentif...
  • Le couplage dit automatique... qui fait passer le courant débité par l’alternateur à travers des diodes, longtemps appelé pompeusement « répartiteur de charge électronique », ce qui n’est même pas une tromperie : des diodes ordinaires, c’est en effet déjà de l’électronique !

    JPEG - 12.5 ko
    Séparateur à diode
    • Le problème des diodes, c’est leur chute de tension à la jonction, de l’ordre de 0,7 à 0,8 volts, ce qui fausse complètement la tension de charge de l’alternateur sauf en trichant et en faisant débiter l’alternateur à une tension plus élevée pour compenser... ce qui le met en surcharge.
    • Il y a quelques années, on a développé les répartiteurs à diodes FET qui ont la particularité d’avoir une chute de tension très faible et presque négligeable, mais à un prix conséquent... et leur chute de tension n’est pas nulle, contrairement au discours marketing.
    • L’inconvénient des répartiteurs à diodes obsolètes comme ceux à technologie FET est la complication de l’installation  : il faut modifier l’installation d’origine en créant une ligne entre l’alternateur et le répartiteur, plus des lignes entre celui-ci et chaque batterie...
    • Il y a plus simple, plus fiable et surtout moins onéreux : le relais de couplage automatique  !

Le relais de couplage automatique, la meilleure solution :

  • Le principe est simple, on laisse l’alternateur branché dans sa configuration d’origine constructeur : en général il est branché sur l’alimentation du démarreur qui est lui-même branché sur la batterie moteur, le but initial étant de charger la batterie moteur.
     
  • En pratique, dès que la batterie moteur chargée par son alternateur atteint une certaine tension, le contact du relais de couplage automatique se ferme et met en parallèle la batterie servitude. Comme le relais est doté d’une détection bidirectionnelle, si la batterie servitude est chargée par une autre source, à la bonne tension la batterie moteur sera chargée.
     
  • Un exemple typique : un catamaran doté de deux moteurs avec chacun sa batterie et son alternateur, et une batterie servitude. On démarre un moteur, sa batterie atteint la tension de couplage, charge la batterie servitude qui à son tour atteint la tension de couplage qui va enclencher le relais de couplage automatique branché entre celle-ci et la batterie du moteur qui ne tourne pas encore... et charger sa batterie !
JPEG - 4.8 ko
Coupleur automatique Cyrix
JPEG - 5.5 ko
Coupleur automatique Scheiber

_/)

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

65 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 11 juin 2011 17:14, par Basile écrire     UP

    je suis parti de l’installation avec répartiteur à diodes.
    Le fil qui allait en A je l’ai mis sur sur la borne 87.
    Le fil qui allait en 1 je l’ai mis sur la borne 87 également.
    C’est comme si j’avais un fil direct de l’alternateur à la batterie, sauf qu’il fait un petit détours. Or, l’alternateur ne débite pas dans ce montage. Et je ne vois pas pourquoi il se mettrait à débiter si j’envoyait son fil directement au démareur.

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 11 septembre 2011 17:08, par Piou écrire     UP  image

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant !
    J’aurais 2 questions bêtes :
     le coupleur s’ouvre-t-il dans les 2 sens ? et donc puis-je mettre chaque batterie moteur sur son alternateur, et les batteries service sur les panneaux solaires avec un coupleur entre chaque groupe de batterie ? (soit batterie moteur/coupleur/batteries service/coupleur/batterie 2ème moteur... et ça s’auto-démerdera ?
     la « taille » doit être fonction de l’ampérage maxi de charge ? ou fonction de la capacité des + grosses batteries ? ex : je voudrais mettre 600Ah en servitudes, me faut-il un coupleur de 150A ( charge maxi du + gros alternateur ) ou de 600A ?
    Oui, je sais je suis un peu « basique » mais j’aimerais bien une confirmation....
    Merci encore et bon vent

    Répondre à ce message

    • 11 septembre 2011 17:32, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

      Mon Cyrix (90A) fonctionne de manière symétrique pour son déclenchement. Donc on peut mettre des coupleurs automatiques entre les divers parcs de batteries pour la charge qui s’opèrera d’un coté par l’alternateur (batterie moteur) et de l’autre coté par les panneaux (batterie servitude). On peut avoir plusieurs Cyrix s’il y a plus de 2 parcs (moteur et servitude).

      La taille du coupleur est fonction du courant maximal qui sera soit apporté à la charge soit demandé à la décharge.

      La nouvelle génération de Cyrix est un peu plus complexe que le mien, la documentation dit qu’ils sont également symétriques : http://www.victronenergy.fr/upload/...

      Répondre à ce message

      • 17 septembre 2011 01:32, par Piou écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Merci Robert,
        Je rentre de La Rochelle où sur le stand « Pochon » ils n’ont pas été très disert !! Pas de Cyrix, seulement des répartiteurs à diode et quand j’ai un peu insisté ils m’ont dit que ça existait... en changeant de sujet !... évidement, c’est un peu moins rentable pour eux !
        C’est vrai que sur ta doc les nouveaux Cyrix sont bien, et le bouton de couplage manuel de 30 sec bien pratique en secours. On devrait pouvoir ne pas avoir à installer le commutateur manuel du « shéma 12V pour voilier », non ?
        Cordialement,
        Pierre

        Répondre à ce message

        • 17 septembre 2011 13:33, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

          Mettre ou pas le commutateur manuel de secours est un choix philosophique : j’aime bien avoir un ultime contrôle « à la main » si tout le reste ne marche plus

          Répondre à ce message

          • 29 septembre 2011 16:42, par Piou écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            Le seul état stable étant la panne.. je suis bien d’accord avec ta « philosophie » !
            Je me sens moins nul depuis que je lis ta prose, et je t’en remercie...
            Bons vents... en attendant les prochaines questions !
            Cordialement, Piou

            Répondre à ce message

            • 10 novembre 2011 23:52, par Phil17 écrire     UP     Ce message répond à ...  image

              Bonsoir tous,
              Envisageant d’installer une batterie (150 A/h récupérée sur l’un de mes fourgons sur le bateau pour la servitude, et ayant déjà une batterie de 180A/h qui sert de démarrage moteur et de servitude, je pense, en lisant le fil ci-dessus qu’un coupleur Cyrix serait suffisant associé à un commutateur Off-1-2 - both, non ?
              OK, l’alternateur ne sort que 35 ampères, mais bon, la batterie de démarrage ne sert que 10 secondes, elle ne risque pas de se décharger !
              Qu’en pensez-vous ?
              Merci d’avance, Phil
              Ah oui, petit bateau... petit alternateur !

              Répondre à ce message

  • 12 octobre 2012 11:32, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonjour, je viens de récuperer un Cyrix-i 120A. je compte l’installer entre ma batterie moteur (Pb/Ca 110A) et mon parc de batteries service (Pb/Ca 360A), alimentés par un répartiteur à diode 2 sortie
    4 bornes pour le cyrix

    • borne 87 « + » batterie 1 (moteur, j’imagine)
    • borne 30 « + » batterie 2 (service, j’imagine)
    • borne 85 « Start assist » (le plus de la clé de contact j’imagine)
    • borne 86 « - »batterie ; n’importe où sur ma masse , j’imagine

    Questions

    • Est il possible d’installer le couplage des deux « + » batterie, directement sur les bornes de sortie du répartiteur ???
    • Peut on aller récupérer le « start assist » sur la borne du démarreur
    • Peut on récupérer le « - » batterie sur la masse, en l’occurrence le battis moteur (le moteur n’est pas isolé) ???

    merci d’avance
    Michel

    Répondre à ce message

    • 12 octobre 2012 11:53, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

      Il faut absolument démonter le répartiteur à diode, sinon on perd l’avantage du Cyrix qui est de ne pas créer de chute de tension.

      Après suppression du répartiteur à diode :

      • le câble venant de l’alternateur est relié à celui venant de la batterie moteur, le tout est connecté à la borne « moteur » du Cyrix
      • le câble venant de la servitude est relié à la borne « servitude » du Cyrix
      • le « - » du cyrix est pris sur le « - » de la batterie moteur le plus proche.
      • le « start assist » n’est connecté à rien (car il faut mettre un interrupteur spécifique optionnel qui permet de mettre les batteries en parallèle en secours de démarrage avec batterie moteur vide)

      Enfin, sauf erreur de ma part, et correction par Fred après son café (décalage horaire ...)

      Répondre à ce message

      • 12 octobre 2012 12:30, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

        Six heure un quart, temps exécrable... pendant le café ! ;-)

        C’est exactement comme expliqué par Robert, précision pour le « start assist » : c’est une option qui permet de mettre le relais en marche forcée durant 30 secondes en cas de batterie moteur faible.

        On installe un petit bouton poussoir (« on » instantané) à proximité de la clé de contact. On alimente ce circuit par le « + » de la batterie servitude (ligne protégée par un fusible d’un ou deux A) : Cyrix-i 12/24V 120A

        En pratique, si la batterie moteur est faible, on donne une impulsion par le bouton poussoir, le relais se ferme et le reste durant 30 secondes, ce qui devrait être suffisant pour démarrer avec la batterie servitude en parallèle.

        _/)

        Répondre à ce message

        • 12 octobre 2012 12:47, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          1 Heure 1/4 après midi... on glande après l’apéritif, 30°c, soleil raisonnable sur les hauteurs flamboyantes de Kas... Cà va... On n’a même pas honte B-)

          Si j’ai bien compris le montage doit être réalisé suivant le plan ci joint... comme on a encore un peu à naviguer, j’attendrai une dizaine de jours... Je vous tiendrai au courant
          Merci,
          Michel

          JPEG

          Répondre à ce message

          • 12 octobre 2012 13:30, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

            Selon la position des éléments tu peux aussi faire comme ceci, électriquement c’est pareil, mais en distance cela peut être plus simple. Toutefois, connecter 2 câbles de forte section sur le Cyrix peut s’avérer délicat. Evidemment, toutes les sections de câble à la mesure des courants importants de l’alternateur ....

            JPEG

            Répondre à ce message

            • 12 octobre 2012 14:04, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              C’est ton schéma le bon, le Cyrix prendra simplement la place du répartiteur, je pense être câblé en 35 mm², à vérifier, avec un alternateur de 70A, qui ne me donnera guère plus de 35A en pointe, la batterie moteur à 4m AR, étant toujours quasi pleine, et les services, à 8m AR, se remplissant rapidement avec le solaire...
              Cà devrait m’aider en cas de couverture nuageuse, ou, la nuit....

              Michel

              Répondre à ce message

  • 16 octobre 2012 06:53, par yoruk écrire     UP Animateur

    Au repos, le Cyrix, laisse le circuit entre la batterie moteur et l’alternateur, branché. Si l’on veut éviter des fuites par l’alternateur (il n’y a plus les diodes anti retour du répartiteur), il faut couper le circuit moteur, à l’arrêt.
    Je ne coupais mon circuit moteur, par le commutateur positif, qu’en cas d’absence longue (la journée, pour moi)

    • Avec le cyrix, faut il systématiquement couper le circuit, même pour un arrêt de peu de temps ???
    • Quels sont les risques si on laisse le circuit en charge

    Répondre à ce message

  • 19 octobre 2012 12:14, par gwenhadu écrire     UP  image

    bonjour, J’ai installé un cyrix selon les préconnisations en enlevant le répartiteur volvo d’originemais j’ai un problème avec mon ventilateur de cale. Je mexplique, j’ai un ventilo qui de met en marche dès que je tourne la manette du contacteur positif batterie moteur. Lorsque je coupe celui-ci je ferme ce contacteur et le ventilo s’arrête. Il est branché sur le plus de la batterie moteur et sur un moins commun (servitude et moteur). Lorsque j’ai placé mon cyrix sans toucher au branchement du ventilo, soit il se met en fonction lorsque je connecte mon plus servitude et le moins commun, soit à l’arrêt du moteur et donc à la mise à zéro du plus moteur le ventilo refuse de s’arrêter. Je suis obligé de tout couper servitude et moteur pour que le ventilo s’arrête. Et encore s’est-il parfois remis en marche 10 mn après avoir remis les servitudes en fonction. Pouver-vous m’aidez à solutionner ce problème. Attention je suis une quiche puissance 10 en électricité. Merci

    Répondre à ce message

    • 19 octobre 2012 12:30, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

      Lorsque la tension des batteries est au dessus de 13.5V durant la charge, le Cyrix couple les batteries moteur et servitude pour que la charge agisse sur les deux batteries.

      En conséquence, branché au quai, le Cyrix sera toujours fermé et le ventilateur en route même batterie moteur coupée puisqu’elle sera en parallèle avec celle de servitude.

      Après avoir faire une bonne route au moteur, même en arrêtant le moteur et sans être branché au quai, les batteries restent quelques minutes à tension élevée et le ventilateur restera donc en route. Il devrait s’arrêter après 5 ou 10 minutes si on n’est pas branché au quai.

      Est-ce ainsi que se présente le symptôme ?

      Répondre à ce message

  • 19 octobre 2012 15:31, par gwenhadu écrire     UP  image

    merci pour ta réponse. Effectivement c’est globalement ainsi que ce présente ce phénomène après avoir naviguer au moteur. Je n’ai jamais attendu plus de 5 minutes car je coupais manuellement toutes les batteries pour arrêter le ventilo. Je ne me rappelle pas si à quai j’étais branché sur le chargeur lorsque j’ai ouvert les servitudes mais c’est possible. Comment, si je remet le cyrix, pallier à cet inconvénient du ventilo qui est quand même bruyant sans le moteur ? merci

    Répondre à ce message

    • 19 octobre 2012 15:45, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

      Il faudrait prendre le +12V pour le ventilateur à la broche de sortie de la clé de contact. Ainsi le ventilateur se mettrait en route en mettant la clé de contact sur « On » et s’arrêterait après l’arrêt moteur et avoir mis le clé de contact sur « Off » ... même en laissant les deux commutateurs de batterie servitude et moteur sur « On » . Je suppose que la consommation du ventilateur n’est pas trop importante pour être mise sur la clé de contact sans relai intermédiaire.

      (Personnellement, je ne coupe jamais ma batterie moteur au mouillage par exemple, ni en navigation : en cas d’urgence je préfère avoir un démarrage immédiat.)

      Répondre à ce message

      • 19 octobre 2012 16:52, par gwenhadu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Je n’ai pas de clé de contact mais je pourrais peu-être poser un petit interupteur sur le fil positif du ventilo à un endroit accessible. C’est possible ça ?
        Autre question si je peuis me permettre, lorsque je navigue au moteur l’ampèremètre doit indiquer quelquechose. J’ai un alternateur de 90 ampères. S’il reste sur zéro c’est pour quelles raisons ?

        Répondre à ce message

        • 19 octobre 2012 17:18, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

          Un petit interrupteur sur le ventilateur fera parfaitement l’affaire.

          Si l’ampèremètre reste sur zéro c’est qu’il est inséré au mauvais endroit dans le circuit ... ou bien que l’alternateur ne débite rien ... ou bien que les batteries sont pleines à ras-bord, ... ou bien que l’ ampèremètre est mort !

          Répondre à ce message

          • 19 octobre 2012 19:15, par gwenhadu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            Ok, je vais faire ce branchement.
            l’alternateur est neuf mais je vais regarder si j’ai bien branché le fil de l’ampèremètre sur l’alternateur j’ai un doute. C’est sur le B+ qu’il faut le brancher ? J’ai vérifier les batteries moteur au voltmètre,il indique 13,70 donc les batteries sont pleines. Ce qui m’a fait poser cette question c’est que j’ai navigué 24h au moteur et qu’en fin de nuit le controleur de batteries indiquait 12.88 sur les servitudes voire moins avec comme consommateur, le frigo, l’ordi, les feux de nav (voile et moteur), je sais c’est pas bien, tous feux en leds. D’où mon interrogation l’alternateur chargeait-il puisque je ne voyais pas d’indication sur l’ampèremètre. Ou je cherche trop la petite bête.

            Répondre à ce message

            • 19 octobre 2012 19:39, par Robert écrire     UP     Ce message répond à ...

              Après une nuit au moteur, les batteries devraient être à 14V environ. Il y a donc peut-être un problème, peut être simplement le voltmètre est faux, ce n’est pas si rare.

              Quel modèle d’ampèremètre est-ce ?

              Répondre à ce message

              • 19 octobre 2012 20:04, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                Ah, apparemment on ne voit pas les choses de la même manière.

                Moi j’avais surtout percuté sur le 12,88V, tension qu’on obtient rapidement avec des batteries chargées à bloc ou qu’on vient juste de charger pour peu qu’on leur tire quelques AH : en charge on est évidemment à 14,+ ou 13,8+ (dépend du régulateur et de son état boost ou bulk) ; dès qu’on coupe le chargeur on tombe très vite autour de 13,3+ et dès qu’on tire un poil (qq Ah) on se retrouve à la tension nominale des batteries chargées : 12,8V

                C’est ce que j’ai observé sur mon bord, et je les surveille mes batteries (moniteur victron et tableau excel à l’appui)

                Mais s’attendre à trouver 14,+V (alternateur de 90 A ici, donc pas géné par les consomateurs) pendant la charge n’est pas (ne me semble pas) contradictoire, en tout cas jusqu’au ponton, jusqu’à ce qu’on coupe le moteur ;-)

                Répondre à ce message

              • 19 octobre 2012 20:16, par gwenhadu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

                ampèremètre : marque MONACOR
                voltmètre MONOPOLE INSTRUMENT
                Actuellement mon controleur (expert pro) indique 13.66. Je suis au port avec chargeur branché et comme consommateur, le frigo, 2 ordinateurs, l’ais transpondeur, 3 lampes en leds. Je suis au port depuis une trentaine d’heures. Cet après-midi le controleur a indiqué un peu plus de 14 avec le soleil sur les panneaux solaires. logique comme indication ou farfelu.

                Répondre à ce message

                • 20 octobre 2012 00:24, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

                  Précisions ?

                  D’où mon interrogation l’alternateur chargeait-il puisque je ne voyais pas d’indication sur l’ampèremètre

                  Si j’ai bien compris, il y a un ampèremètre pour l’alternateur plus un contrôleur e-xpert pro ? question : voit-on la charge alternateur sur ce dernier ? (tension et intensité)

                  Cet après-midi le controleur a indiqué un peu plus de 14 avec le soleil sur les panneaux solaires. logique comme indication ou farfelu.

                  14 volts ? Combien d’ampères ? A 14 volts on est en charge, et il y a forcément une intensité affichée, même faible si la batterie est pleine... !

                  _/)

                  Répondre à ce message

                  • 20 octobre 2012 13:34, par gwenhadu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

                    oui Tillikum, j’ai bien un ampèremètre dédié à la charge des batteries moteur avec l’alternateur. Lorsque j’ai augmenté mon parc de batteries servitudes j’ai dû déplacer celles du moteur et du coup je n’ai plus l’information sur l’expert pro parce que je n’ai pas tirer les fils pour les connecter au controleur.

                    Répondre à ce message

                    • 20 octobre 2012 13:56, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

                      et du coup je n’ai plus l’information sur l’expert pro parce que je n’ai pas tirer les fils pour les connecter au controleur.

                      Hum... la priorité est me semble-t-il de reconnecter le contrôleur, non ? :-/

                      Ceci fait, l’appareil répondra à toutes les questions précédentes ! ;-)

                      _/)

                      Répondre à ce message

                      • 20 octobre 2012 23:04, par gwenhadu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

                        Certes.
                        J’ai installé ce controleur plus pour voir l’état des batteries de servitude que celles du moteur, d’où le peu d’intérêt à vouloir retirer des fils, erreur semble t’il. D’autre part les informations concernant la consommation ou la production d’ampères sont pour la servitude et pas pour le moteur, puisque le main ne concerne que les servitudes. Ou bien je me suis « gourré » dans la compréhension et l’utilisation de ce controleur. Je ne me rappelle pas que l’expert pro affichait la production pour les batteries moteur. Il faut que je retrouve la notice.

                        Répondre à ce message

                        • 20 octobre 2012 23:40, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

                          On est bien d’accord : ce contrôleur gère la batterie servitude, et peut afficher la tension de la batterie moteur.

                          Il n’y a aucun intérêt à installer un contrôleur « complet » pour la batterie moteur qui est sensée être toujours pleine, et si on le faisait le résultat serait faux pour manque de cyclage : il faut au moins une décharge de 10% pour le calcul.

                          Ceci dit, si l’alternateur débite, ce sera visible sur la batterie servitude qui va absorber quasiment toute la puissance de l’alternateur au bout de quelques minutes.

                          Le manuel en français : http://www.tbs-electronics.nl/downl...

                          Et le schéma de branchement : http://www.tbs-electronics.nl/downl...

                          _/)

                          Répondre à ce message

                          • 21 octobre 2012 12:07, par gwenhadu écrire     UP     Ce message répond à ...  image

                            merci pour la doc.
                            J’ai oublié de dire que j’ai également un voltmètre qui me donne la tension servitude et moteur. Aujourd’hui sur le moteur j’ai un peu moins de 14. Je repars demain pour Gibraltar je verrai si l’ampèremètre indique quelquechose et si le controleur lui aussi indique une production consommée si j’ai bien compris. En moins je suis en déficit en plus je consomme la production. Je résume peut-être un peu trop, non ?

                            Répondre à ce message

            • 19 octobre 2012 19:52, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              j’ai navigué 24h au moteur et qu’en fin de nuit le controleur de batteries indiquait 12.88 sur les servitudes voire moins avec comme consommateur, le frigo, l’ordi, les feux de nav

              Donc avec une conso d’une dizaine d’ampères, en fin de nuit (nuit = au moins 8 heures), tes batteries avaient perdu de 50 à 100 Ah tout en indiquant 12,8V

              Sauf si ton parc tourne autour de 1000 Ah, une telle décharge - sur un parc typique de 300 Ah chargé à bloc au crépuscule- laissera une tension autour de 12,5 - 12,6V (en très gros)
              Donc ton alternateur semble charger.
              Lorsqu’on coupe le moteur+alternateur 12,88V est une valeur normale, mais c’est plutot 13,+ juste quand on coupe et 12,88V après une dizaine de minute au frigo (après légère conso, 2 à 3 Ah))

              C’est sur le B+ qu’il faut le brancher ?

              En principe un ampèremètre s’insère en coupure dans un circuit et, très souvent, c’est plutôt sur le retour au NEG de la batterie qu’on l’insère (mais rien d’obligatoire, sauf qu’en cas de court-circuit vers l’ampèremètre on ne met pas le feu).
              Si tu veut le mettre sur B+, il faut l’insérer entre B+ et le POS des batteries

              Répondre à ce message

          • 19 octobre 2012 19:37, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            ou bien que l’alternateur ne débite rien

            Si ça peut aider.

            J’ai eu ça (plus de courant passant par le shunt entre alternateur et batterie) alors que mes batteries n’étaient pas pleines à raz bord
            Je n’ai pas déterminé si c’était un problème sur l’alternateur ou sur le régulateur externe « intelligent » (TWC de 1990). J’ai changé l’alternateur (par un prestolite 70A à « mauvais » régulateur intégré, cf photo) et j’ajouterai un régulateur externe (Sterlling, AR12V ou AtoB) ultérieurement

            Bien sur j’aurai pu sortir le multimètre et me plonger dans la cale moteur, moteur en route, stoire de m’assurer :

            • que l’excitation aux bornes (d’un des) des charbons de l’alternateur varie bien en fonction du régime moteur et/ou de la charge de la batterie (1)
            • que la tension au bornes de la batterie montait bien vers 13,7V (en tout cas au délà de 12,8 et sans trop dépasser 14,5V) moteur en route et batterie pas pleine
            • autre test rapide que j’ignore mais que nos experts vont certainement préciser

            1 : A propos d’un régulateur externe :
            Pour ce test j’aurai eu besoin (un peu) de savoir si mon régulateur externe pratique une régulation du type positif ou négatif. (quel enroulement du rotor voit sa tension varier pour moduler l’intensité du courant produit)

            Pour info (je cite la notice Sterling du AR12V) :
            — A priori en Europe c’est une« régulation négative » là ou au USA c’est plutôt de la « régulation positive »
            — en régulation négative un charbon est à 14V (en tout cas à plus de 13V, en tout cas à la tension la plus élevée, celle de la batterie en charge) et l’autre bagote entre 2 et 12V
             en régulation positive un des charbons est au 0V et l’autre bagote entre 1 et 11V
            — c’est sur le charbon qui bagote qu’il faut raccorder la tension modulée issue du régulateur externe

            Mais les a priori avec du matériel potentiellement anglais (alternateur CAV et régulateur TWC) et datant de 1990, c’est pas gagné que ce soit du positif. D’où l’alliance objective de paresse et de prudence ;-)

            JPEG

            Répondre à ce message

  • 6 mars 2013 15:38, par MJO écrire     UP  image

    Après le remplacement du valeureux 4.236 par un Midif 101 cv (base Nissan) équipé de 2 alternateurs, la rénovation de l’électricité s’impose.
    Ci-joint mon projet avec 2 Victron Cyrix. Si les spécialistes electricité pouvaient l’approuver ou l’amender, merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • 7 mars 2013 10:37, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Ma configuration :
    un alternateur pour 220A moteur
    un alternateur pour 330A servitude

    Si je reprends le schéma de MJO, avec un cyrix, je peux utiliser l’alternateur des batteries moteur qui ne se déchargent jamais.

    Je viens de commander les panneaux 300w en tout, le victron et un cyrix pour charger les deux parcs (c’est le plus facile à faire !)
    Ah, j’ai oublié le fusible de 40A.

    Si je rajoute un autre cyrix, est ce qu’il ne va pas y avoir des « embrouilles » entre les deux cyrix ?
    Que signifie 87 et 30 aux bornes du cyrix ?
    Est-il indispensable de brancher les bornes 86 et 85 ?
    Merci
    JP

    J’ai quand même lu la notice.

    Répondre à ce message

    • 7 mars 2013 11:22, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

      Si je rajoute un autre cyrix, est ce qu’il ne va pas y avoir des « embrouilles » entre les deux cyrix ?

      Tu n’as besoin que d’un seul relais dans ta configuration.

      Que signifie 87 et 30 aux bornes du cyrix ?

      « 30 » est l’entrée relais, « 87 » la sortie... mais en pratique ça n’a aucune importance.

      Est-il indispensable de brancher les bornes 86 et 85 ?

      « 86 » est indispensable : c’est le négatif sans lequel le relais ne fonctionne pas !

      _/)

      Répondre à ce message

      • 7 mars 2013 11:30, par Nevermind écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Merci Fred pour ces réponses.

        Mais je reviens sur le schéma de MJO qui utilise deux alternateurs sur les deux parcs, alors que sur le bateau, les deux parcs sont séparés.
        D’où ma question d’utiliser un second cyrix, pour utiliser le second alternateur vers les batteries de service.
        Cela correspond un peu à ton article du début.
        JP

        Au fait j’ai eu 20% sur le victron. (279€)

        Répondre à ce message

        • 7 mars 2013 12:13, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

          MJO a une batterie moteur et deux de servitude, alors que tu as une batterie moteur et une seule de servitude...

          Lorsque le relais sera fermé, tes deux alternateurs vont charger la servitude.

          Pour alimenter la borne 86, du 1,5 mm² suffit, il n’y passe que le courant de l’électronique au repos (4 mA) et celui de la bobine lorsque il est activé.

          _/)

          Répondre à ce message

          • 7 mars 2013 12:24, par Nevermind écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

            Si j’ai bien compris, le cyrix servira pour les panneaux et les alternateurs.
            C’est ça ?

            J’ai pour les deux parcs : deux de 110A moteur
            trois de 110A servitude

            Répondre à ce message

            • 7 mars 2013 12:27, par Nevermind écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              En plus je ne vois pas comment l’alternateur moteur pourrait charger le parc service, n’étant pas relié à celui-ci.

              Répondre à ce message

              • 7 mars 2013 13:08, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

                En plus je ne vois pas comment l’alternateur moteur pourrait charger le parc service, n’étant pas relié à celui-ci.

                Sans couplage manuel ou automatique, les alternateurs ne chargeront en effet que leurs batteries respectives, et l’alternateur dédié à la batterie moteur ne débitera presque rien puisque jamais déchargée.

                Une fois les batteries couplées, la puissance de l’alternateur branché sur la batterie moteur va débiter sa puissance ajoutée à celle de l’alternateur auxiliaire dédié à la servitude.

                Autrement dit, si tu as deux alternateurs de disons 60 A, ta puissance théorique dispo est de 120 A, la batterie moteur va absorber ce dont elle a besoin, soit presque rien, et le reste sera absorbé par la servitude.

                _/)

                Répondre à ce message

  • 7 mars 2013 11:37, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Une autre question :

    Peut-on mettre une autre section que du 10mm2 sur la borne 86 ?

    Répondre à ce message

  • 17 mai 2013 01:17, par catabébert écrire     UP  image

    Merci 1000 fois , pour toutes ces explications qui me donnent l’impression d’être moins ignare en électricité et qui vont me permettre de me ré-équiper correctement .

    Ce site est vraiment une mine et j’essaierai de contribuer utilement sur les sujets où j’ai quelques modestes compétences

    merci à toute l’équipe
    dominique

    Répondre à ce message

    • 17 mai 2013 02:35, par tilikum écrire     UP     Ce message répond à ...

      Merci 1000 fois , pour toutes ces explications qui me donnent l’impression d’être moins ignare en électricité et qui vont me permettre de me ré-équiper correctement .

      Surtout, n’hésites pas à poser des questions de détails si besoin... !

      Ce site est vraiment une mine et j’essaierai de contribuer utilement sur les sujets où j’ai quelques modestes compétences

      Toutes les compétences sont les bienvenues, même les plus modestes, qui ne peuvent qu’enrichir le contenu du site... merci d’avance ! :-)

      _/)

      Répondre à ce message

  • 8 juin 2013 20:49, par Nevermind écrire     UP Animateur

    Bonsoir,
    Merci pour vos conseils et choix.
    Les panneaux sont installés depuis mercredi, depuis j’ai débranché le chargeur de quai, frigo 24h/24 et pc. Tout fonctionne correctement.
    Lundi remise à l’eau et départ mercredi ou jeudi.
    JP

    JPEG

    Répondre à ce message

    • 9 juin 2013 15:50, par Piou écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Ils sont beaux ces panneaux JP !
      En plus ça protège l’annexe des UV....
      Je ne mets « que » 630W sur le rouf pour le moment ( à plat, bien sûr, mais sous les tropiques...) ayant peur du centrage des poids... mais si ça ne suffit pas, ce sera comme toi des orientables sur l’annexe. Surtout que vu les belles jupes que je viens de faire installer. Voir photo.
      Tu me diras quand même si tu les orientes longtemps....
      Bons vents, Piou

      JPEG

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright des logiciels, charte graphique, et images du bandeau supérieur : reproduction interdite sauf autorisation de reproduction de Robert Schirrer