image
image
image

Votre IP : 54.162.154.91
Dernier ajout : 18 octobre
Visiteurs connectés : 19

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Alternateurs > comment choisir un alternateur de remplacement

Rubrique : Alternateurs

__________________________________________________________________________________________________________________

comment choisir un alternateur de remplacementVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2012, (màj Septembre 2012) par : yvesD   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

L’ensemble composé de mon alternateur CAV AC5 (une vieillerie qui débite 35A) et son régulateur-booster externe TWC (là aussi une vieillerie mais qui permet de booster l’alternateur à 50A largement suffisant, avec sonde de température sur la batterie mais pas sur l’alternateur) ne fonctionne plus.
Je n’ai pas encore identifié lequel des deux composants est en défaut (des trois, avec le câblage ?)

Je peux remplacer l’alternateur, par l’identique et l’équiper ensuite - au besoin - d’un régulateur externe plus moderne que le TWC, avec sonde de température sur la batterie et sur l’alternateur et aussi avec gestion moderne des phases Io Uo

Je peux aussi chercher un alternateur un peu plus puissant (60A suffirait pour mes 330 + 220Ah sur un fifty) à poser à la place du CAV et peut-être pré-équipé d’un régulateur moderne, mais alors comment choisir un équipement compatible :

  • la poulie d’origine (et le rapport de vitesse de rotation) peut-elle être conservée (dit autrement, même axe et clavette ?)
  • le facteur de forme (dont emplacement et diamètre des axes et boulons de blocage) a-t-il des probabilités d’être identique
  • conserver la vitesse de rotation en régime de croisière (1400 - 1800 tpm au moteur, sans doute le double à l’alternateur)
  • autres facteurs que je devrait prendre en compte
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

16 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 11 septembre 2012 15:14, par Robert écrire     UP

    Ayant eu le même problème sur mon moteur, j’ai trouvé chez Prestolite un alternateur de remplacement, avec la même géométrie, et même la même poulie déjà en place passant de l’ancien 50A au nouveau 90A pour 250€ TTC actuellement. Avec un amorçage à bas régime en supplément ... 30-40A au ralenti, la poulie étant 10mm plus petite en diamète :-)

    Mais j’ai passé des heures à éplucher les correspondances .... J’y suis arrivé à partir des dessins des alternateurs.

    http://www.prestolite.com/literatur...
    http://www.prestolite.com/literatur...
    PP-1184-US_Quick_Reference_Guide.pdf

    Répondre à ce message

  • 11 septembre 2012 15:45, par Robert écrire     UP

    « 123 » figurant dans ta référence pourrait être la géométrie, auquel cas le remplaçant avec sa poulie (!) serait celui de l’image jointe (Prestolite voir les documents cités dans mon message précédent)

    GIF

    Répondre à ce message

  • 13 septembre 2012 12:19, par yvesD écrire     UP Animateur

    J’ai retrouvé des photos que j’avais faites de l’alternateur sur lesquelles apparaissent les références d’origine :
    AC5B 12-10
    DESP n° 1260B190
    12V 14-76

    gogol ramène pas mal de prise avec « AC5B12 » dont des 12-53 pour les Rolls (si !)
    Il semble que 1260B190 soit aussi une clef pertinente de recherche mais je n’ai rien remonté de rigoureusement identique à 12-12

    La lecture des docs complète la liste des choses à relever sur le bateau (diamètre de l’arbre et de l’écrou de blocage, distance entre les deux, sens de rotation, diam de la courroie dans la gorge de la poulie de vilebrequin et celle d’alternateur pour calculer les facteur de démultuplication, largeur de la couroie crantée)

    Répondre à ce message

    • 13 septembre 2012 12:21, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      et bien sur il faut aussi que je m’assure que ce n’est pas bêtement une usure des charbons du rotor, à moins que ceux-ci n’aient servi d’outil de tour pour creuser la piste des contacts du rotor, comme chez renault.

      Tester un alternateur, vous connaissez de la bonne littérature ?

      Répondre à ce message

    • Il ne faut pas se prendre la tête avec les références !

      Lorsque j’ai cherché le remplacement de mon alternateur « Perkins » (en fait une étiquette factice recouvrant celle du constructeur, Lucas), je ne l’ai pas trouvé par des correspondances de référence, mais simplement par la forme géométrique.

      Just for fun :

      La référence Perkins est : 2871A145 (1000€TTC en 2008)
      La référence sous l’étiquette Perkins décollée : Lucas 127...illisible...« MT »
      La référence Prestolite parfaite trouvée par analogie de forme et montée (250€) : 66021535

      Je mets au défi de trouver cette correspondance dans une table quelconque :’-))

      Dans ton cas, la référence qui lui ressemble comme une goutte d’eau sur l’image de mon post précédent serait « 66021601 », dans le PdF qui suit on voit qu’il remplace un nombre considérable d’alternateurs sur des bagnoles ! http://www.prestolite.com/literatur...

      Ses caractéristiques détaillées sont ici pour comparaison avec le tien :

      http://www.prestolite.com/pgs_produ...

      Il a été remplacé par le plus récent 20110305 dont les détails sont ici :

      http://www.prestolite.com/pgs_produ...

      Mais peut-être suis-je parti d’une forme géométrique erronée à partir de ta photo :-/

      Répondre à ce message

      • J’ai déposé l’alternateur et relevé les cotes (cf photo).
        La boulonerie est anglaise (en 1977 !) avec du 11 x 145 (et non 12x150)

        Voici ce que j’ai pu en tirer, utile pour d’autre à l’avenir, j’espère :
        Muni de mes relevés j’ai pu me perdre plus efficacement dans le site prestolite en m’imposant un montage « spool » (le truc de 3« portant l’axe de basculement) et un »form" de 134mm (form dans la jactance prestoliste c’est liè au diamètre du ventilateur, le 123 reperé par Robert était un diamètre 123, moi c’est 134mm).
        Bien évidemment il est illusoire d’espérer retrouver les mêmes diamètres pour la tige de basculement ou l’oeil de réglage et pour l’arbre porte poulie. Déjà on est heureux si l’entre-axe (178mm dans mon cas) trouve chaussure à son pied, pour le reste il faut être prêt à « relacher » les critères« y compris la taille du »spool" quitte a tourner une bague-entre-toise. Et en prenant un modèle fourni avec poulie la contrainte sur le diamètre de l’arbre disparait
        Le « buyers guide » recommande surtout des modèles « obsoleted », rarement accompagnés d’une suggestion de modernisation.
        Dans le site il faut faire très attention aux mentions de disponibilité et préferer high a unavailable bien sur, mais ce sont plus de 100 références/description qu’il faut se lire. Et ce qui est disponible/recommandé aux USA est très différente de qu’il y a en europe

        Au final la série K1 (tout en bas de) apparait comme à préférer, sans savoir pourquoi cette série là plutôt que les 15 autres qui la précèdent.
        Avec toute ces contraintes, et le flair de Robert (ton 123 était un K1), on arrive à converger, and the winner is modèle 66021151M(high availability, 70A, spool 2« , entre-axe 173mm, diamètre boulon axe et oeil OK, oeil décalé de 15° ce qui devrait le faire, et avec des »drawings" pour éviter le loup)

        Dans mon modèle d’origine AC5B1219 35A le régulateur (un TWC) était séparé. Je serais tenté par un régulateur intégré, qui marchera moyennement mais immédiatement, et installer un Sterling AtoB 1280 ultérieurement /indépendamment
        Reste à acheter, où ? (je sais, j’exagère)

        Une autre piste que j’ai suivi est le rénovateur anglais DFJauto qui sait proposer un DFJ01015260A avec même facteur de forme et régulateur intégré (166 + £15 pour shipping), spécial faignant mais riche.

        Une autre piste encore : vérifier que l’alternateur est bien HS (y a de la bonne doc sur le site prestolite) à moins que ce ne soit le régulateur TWC
        Il y a de la bonne doc sur le site prestolite dont des checking procedure et autres training manuals, mais aussi les infâmes et UScentrics ou obsoleted buyers guide, cross reference et application guide. Il y a aussi un forum (intérêt à évaluer)

        Bon, tout est dit ?

        JPEG

        Répondre à ce message

      • Avec la série K, la « cut in speed » (régime en tpm auquel ça commence à débiter sérieusement) est assez basse, 1100 tpm pour le 66021151M. C’est bien sur un plus une fois en régime de croisière.

        En général (au moins sur mes voitures) l’alternateur tourne deux fois plus vite que le moteur, du coup 1100 tm ça fait 550 tpm moteur et absorber ne serait-ce que 30A pendant la phase de démarrage - 700 tpm sur mon Ford des années 70 - ça risque de faire un super frein que le démarreur ne saura pas contrer (30A en 12V c’est à l’aise 1,5 à 2 CV).à moins que la courroie ne fasse du patin à glace.

        Qu’en pensez-vous ?
        Installer un système qui n’excite qu’une fois la pression d’huile (et donc la puissance) stabilisée, ça existe mais ça flaire l’usine à gaz.

        Répondre à ce message

        • Pas de problème ! Mon Prestolite (90A) débite 40-50A au ralenti ... Mais il est branché sur la batterie moteur qui accepte au maximum 5 à 10A (batterie 90Ah bien pleine).

          Le Cyrix qui va accoupler la servitude met en gros 1 à 2 minutes pour se mettre en « On » et donc à ce moment là le débit de 40-50A est établi. Et au ralenti, en effet, le moteur a petit hoquet durant 0.5 secondes au moment du couplage et puis reprend son ralenti normal.

          Répondre à ce message

  • 13 septembre 2012 19:41, par yvesD écrire     UP Animateur

    Ce que tu as trouvé à l’ait très ressemblant.
    D’après mes photos et les clefs utilisées pour retendre la courroie j’ai bien une tige de 10 comme axe (écrou de 17) et un boulon de 8 (écrou de 14) pour le blocage angulaire/tension.
    Je n’ai pas encore examiné la poulie et son arbre, qui dans celui que tu as trouvé, est du 17
    Mes photos ne mentionnent pas le sens de rotation ;-) (clockwise dans le tien)

    Répondre à ce message

    • 13 septembre 2012 20:10, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      sr la photo précédente on devine tout juste l’axe (10, écrou de 14) à 180 du boulon de réglage de la tension.
      On voit bien l’écrou de fixation sur l’axe mais de là à dire que l’axe est en 17mm ...

      Sur cette photo on voit les sorties + et - (rouge et bleu) ainsi que la sortie D+ (amorçage excitation) et W (fil bleu et rouge plus fin, A et F sont noté sur l’alternateur).
      Le fil noir est terminé par un condensateur et se fixe sur la masse/capot-arrière (déposé)

      JPEG

      Répondre à ce message

    • 13 septembre 2012 20:11, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      la « photo précédente » évoquée n’est pas partie, bizarre.

      JPEG

      Répondre à ce message

    • Le ventilateur de ta photo est bidirectionnel... moins efficace que dédié à une direction précise.

      « Clockvwise » c’est rotation horaire en regardant le moteur par l’avant... c’est du standard.

      Pour les boulons, il ne faut pas se fier à la clé :

      • Pour un boulon de 10, c’était une clé de 17, aux nouvelles normes c’est du 16.
      • Pour un boulon de 8, la clé de 14 c’était il y a kala-kala, c’était le plus souvent du 13 et aux nouvelles normes du 12 !

      Pour l’identification, il n’y a que le diamètre de la tige de la vis qui compte.

      _/)

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales