image
image
image

Votre IP : 54.162.218.214
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 10

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > En navigation > Performances et météo > Tutoriel de base SailGrib > SailGrib - chap 2 : Préparer l’ordinateur ou la tablette

Rubrique : Tutoriel de base SailGrib

__________________________________________________________________________________________________________________

SailGrib - chap 2 : Préparer l’ordinateur ou la tabletteVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2016, (màj Janvier 2016) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: météo , navigation_divers

Version 2.0 : Chap 2 : Préparer l’ordinateur ou la tablette

Références

Le matériel

Smartphone
Conçus pour téléphoner, ils se sont mis à faire des photos, des vidéo puis à se connecter sur Internet. Aujourd’hui pratiquement tout le monde en possède un

  • Avantages :
    • Dans la plus part des cas il est déjà acheté, on n’aura pas d’investissement à faire
    • Léger, pratique à mettre dans une poche
  • Inconvénients
    • Léger et pratique, il tombe vite d’une poche, et généralement loi de Murphy, au mieux il se casse, au pire, vicieux, il tombe à l’eau...
    • Mais son inconvénient majeur sera lié à la taille de l’écran et au syndrome “gros doigts gourds” vs “clapot rugueux” dans le gros temps. Il a beau être caressant, il n’obéit pas au doigt et à l’œil...
    • On rencontrera vite la saturation de la mémoire, avec la taille des cartes électroniques
  • A son crédit, il peut supporter l’application carto Navionics et servir de dépannage instantané en cas de défaillance du PC de la table à carte

 
Tablette
Hybride entre le smartphone ludique et le PC du bord lourd, lent, énergivore et encombrant, la tablette offre de nombreux avantages. Mais ne semble pas encore avoir encore trouvé sa place à bord, du moins, dans beaucoup d’esprits.

  • Pré requis
    • Posséder un GPS interne performant
    • Posséder des moyens internes de communication propres à la navigation : WiFi, Bluetooth, port USB fiable qui assurera la recharge et les liaisons avec le PC du bord
    • Équipée de moyens de stockages aptes à gérer le poids de la cartographie intégrée embarquée.
    • Équipée de moyens d’installation fixes sur la table à carte ou dans le cockpit, garantissant sa stabilité et par là sa survie.
    • Équipée d’un stylet, seul moyen de régler une fois pour toute le syndrome “gros doigts gourds” vs “clapot rugueux” dans le gros temps. Il existe des stylets que l’on peut acheter pour 5€ et qui marchent avec toutes les tablettes.
  • Taille de l’écran, résolution et Définition
    • Une « bonne » tablette offrira au minimum une résolution de 1280 x 800 pixels. En-dessous de cela, vous verrez vraiment la différence, même sur des simples applications sans graphisme extravagant.
    • Vous trouvez bien sûr tout type de résolution, dont certaines vont jusqu’à 2560 x 1600 pixels, comme la Nexus 10 ou la tablette Sony Xperia Z4.
    • Pour évaluer la qualité d’affichage des écrans, on se concentre généralement sur la densité de pixels par pouce (ppp), le contraste, la luminosité et les angles de vision.
    • La résolution est une mesure de la finesse des détails d’une image ou d’un écran, pour une dimension donnée. Elle s’exprime en pixels par pouce (ppp) ou pixels per inch en anglais (ppi).
    • La définition d’un écran est le nombre de pixels qu’il peut afficher. Elle s’exprime en nombre de points (pixels) horizontaux et verticaux.
    • On devra pouvoir modifier la luminosité en fonction de la lumière ambiante
    • Enfin la taille idéale dépendra de vos besoins à bord. 10 pouces pour une installation quasi fixe sur la TAC, 7 pouces pour une utilisation plus mobile dans le cockpit.
  • Motorisation, mémoire vive et la capacité de stockage
    • Un processeur quadri-cœur cadencé à : 2,3 GHz sera très raisonnables.
    • Pour bien fonctionner, votre tablette va avoir besoin d’une mémoire vive (RAM) puissante. Plus la mémoire vive est élevée, plus votre appareil pourra éviter les ralentissements ou décalages. 2 Go de RAM est un minimum.
    • Pour la mémoire interne, on peut se contenter de 16 Go, si vous avez la possibilité d’insérer une carte microSD, Une carte SD 32Go est un standard pour un coût abordable.
  • Le port micro USB
    • Indispensable pour le chargement des batteries, mais aussi pour les transferts de fichiers entre le PC de la table à carte et la tablette. L’explorateur Windows gère cela très bien.
    • Mais c’est aussi un point de fragilité, sur lequel il faudra veiller
  • L’autonomie et la batterie
    • Si vous souhaitez utiliser souvent votre tablette à l’extérieur, l’autonomie est un point important sur lequel s’arrêter. Les chiffres officiels sont toujours quelque peu gonflés.
    • En usage permanent, branché sur le circuit du bord, il faudra penser à laisser régulièrement la batterie se décharger, pour préserver son espérance de vie... Et, couper le wifi s’il n’est pas nécessaire ou de mettre l’appareil en mode avion
    • En usage mobile, le premier paramètre à surveiller est celui de la luminosité de l’écran. c’est elle qui est énergivore.
    • Choisir des tablettes dont l’écran est très lumineux
  • les liens pour la documentation

 
Ordinateur PC
Ce sera selon...

  • Si vous n’avez qu’un PC à bord, qu’il tourne sous Windows ou Mac OS, il faudra qu’il soit portable facilement (et non transportable). Vous aurez à vous déplacer avec, ne serait ce que pour trouver de la connexion WiFi. On peut utiliser SailGrib WR avec une clé bootable et l’utilitaire Remix OS. Voir le chapitre sur les OS ci après.
  • Mais c’est une solution bâtarde, du moins à la lumière de notre expérience. Mieux vaut un PC dédié à la navigation, et aux tâches domestiques du bord, y compris les archivages. Et réserver à une tablette androïd, celles de la mobilité et de la gestion de SailGrib WR. A notre bord, le PC est fixe (Asus EeeBox et écran 15 pouces). En navigation, il tourne avec OpenCPN, mais ce pourrait être aussi ScanNav, pour ne citer que ces deux là.
  • Sur la photo ci-contre, une organisation type :
    • En haut et au centre l’écran 15". L’unité centrale, est vissée au dos. Vissé sur socle, il est orientable 3D
    • Masqués par l’écran le GPS et la VHF AIS, qui permettent le suivi réception des cibles AIS. Le tout tourne sous OpenCPN
    • Partiellement masqué, le répétiteur de la centrale de navigation et un DD externe de 500 GB
    • A gauche, la tablette Androïd 10", sur son socle. Elle est amovible et protégé par une couverture spécifique. On voit pourquoi, le port USB est fragile, et comment le positionnement du socle le protège. La tablette peut être branché sur le 220 du bord (convertisseur 500 w), ou connecté au PC. Ici, la tablette utilise SailGrib WR en mode routage
    • Sous l’écran du PC un petit smartphone 4" supportant la version cheap de Navionics et sa carto européenne.
    • A droite de la souris un multiplexeur ShipModul USB/WiFi, réglera l’intense bordel de fils, en permettant de partager les phrases NMEA du PC et de la VHF/AIS
    • Derrière la tablette, un tel portable GSM... qui sert à téléphoner !!!
    • Enfin, servant de socle au smartphone, l’étui des lunettes de rechange, et on comprend pourquoi en considérant la taille des différents écrans !!!

Les systèmes d’exploitation

Les commandes Android

Les outils Android

  • Outil accueil
    • Appuyer sur cette touche pour revenir à l’écran d’accueil, ou maintenir cette touche enfoncée pour ouvrir la liste des applications récentes
  • Outil retour
    • Appuyer sur cette touche pour revenir à l’écran précédent. C’est la méthode la plus pratique pour revenir sur des écrans en arrière, en séquentiel
  • Outil menu
    • Appuyer sur cette touche pour ouvrir la liste des options disponibles dans l’écran actuel. Lorsque SailGrib est actif, cette touche ouvre une fenêtre d’option.

Télécharger le programme


A partir du site officiel : SailGrib.com
  • SailGrib
    Prévisions de Marée dans les principaux ports du Monde, pour le prix de 2 mètres de drisse.
    Manuel d’utilisation
  • La version gratuite est limitée à :
    – 48 heures de prévisions
    – modèle GFS 0.50°
    – un jour de marée

 

  • SailGrib WR , tout SailGrib plus, pour le prix de 2 manilles. :
    – routages isochrones
    – atlas de courants de marée pour les cotes européennes
    – plus de 100 polaires
    – routage mixte
    Manuel d’utilisation et FAQ
  • La version gratuite est limitée à :
    – 48 heures de prévisions
    – modèle GFS 0.50°
    – un jour de marée
    – routages de 50 NM
    – pas d’atlas de courants

 

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales