image
image
image

Votre IP : 54.92.158.65
Dernier ajout : 23 septembre
Visiteurs connectés : 8

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > En navigation > Performances et météo > Tutoriel de base SailGrib > SailGrib - Chap 5 : cartographie

Rubrique : Tutoriel de base SailGrib

__________________________________________________________________________________________________________________

SailGrib - Chap 5 : cartographieVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Janvier 2016, (màj Février 2016) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Mots-clés secondaires: météo , navigation_divers

Version 2.0 : Chap 5 Cartographie

Références

La cartographie de base

  • SailGrib WR dans sa première version, n’avait besoin que de peu de précision. Pour l’affichage des gribs de ses cartes météo, il utilise comme fond de carte l’application “OpenStreetMap”
    • Pour faire simple, il s’agit d’une carte glissante n’affichant que des pavés (tiles en anglais) de petite taille qu’il assemble à la demande et à la forme de l’écran. Économe en affichage, il facilite la fluidité de lecture. Ce sont des formats dits “MBtiles”.

Les besoins cartographiques basiques

  • En l’état actuel
    • Pour l’édition des gribs “OpenStreetMap” convient parfaitement
    • Pour les routages, dont on se sert préférentiellement au large en eaux profondes, il convient aussi. On renforce la sécurisation des routes par l’option “Eviter la terre” et en réglant la résolution du trait de côte, mais aussi en posant des zones interdites et des balises directionnelles.
    • Par contre pour la navigation l’absence de ligne de sonde, et les incertitudes géodésiques des traits de côte posent problèmes
Pour les besoin des gribs météo pour les besoins d’un routage

Les besoins cartographiques avancés

SailGrib ne tourne qu’avec des cartes au format “MBtiles”. C’est son originalité et c’est ce qui permet sa fluidité. Format moderne et récent, on commence à en trouver, particulièrement par la NOAA américaine, qui a ouvert fin novembre 2015 un nouveau service, le « NOAA Chart Tile Service ». Il fournit ses cartes officielles en “mode on line”. Mais elles ne couvrent que les zones US
Pour le reste du monde dont la France, en l’état actuel, il faudra fabriquer ses cartes MBtiles. Il existe une solution avec le logiciel “Maptiler” à partir de cartes numériques ou de photos. Cette solution sera décrite dans le dossier High Techs à venir
Pour une utilisation basique, il reste une solution simple et efficace à mettre en oeuvre, avec le logiciel sur PC SAS Planet. Vous aurez à utiliser votre PC pour fabriquer vos cartes. Mode d’emploi :

Fabriquer des cartes format MBtiles avec SASPlanet

Il faudra télécharger le programme à ce lien SAS Planet download
Charger impérativement la version “SASplanet 151111” ou ultérieure.
Il faudra le décompresser, le plus simple étant de l’installer dans un répertoire facilement accessible. Je l’ai installé dans une sous rubrique de “Mes documents”. Puis créer un raccourci sur le bureau

Le choix de la cartographie et des couches

  • Dans les deux cas (cartes comme couches) il faudra rechercher l’option à cliquer dans la barre des menus en haut de l’écran
    • Pour le menu déroulant “Cartes
      • Choisir “Marine maps” par exemple... puis “ww.navionnics.cim/en/
    • Pour le menu déroulant “Couches
      • Choisir les mêmes valeurs “Marine maps”... puis “ww.navionnics.cim/en/
  • La carte Navionics s’affiche à l’écran.

 
Initaliser les sources

  • Rechercher la zone à cartographier, en prenant soin de définir une petite zone, en conjonction avec un niveau de zoom cohérent. C’est cette zone qui sera découpée en multiples pavés (Tiles). Le nombre de pavés, et leurs poids, vous seront indiqués quand vous chargerez la zone
  • Initialiser cette zone pour SASplanet
    • Le plus simple vraiment est de définir la zone à cartographier avec l’écran. Ce sera la zone définie à l’écran qui sera initialisée en validant par “ Ctrl A ”. Tout simplement

 
Charger la source initialisée

  • Ctrl A” ouvre la fenêtre “Sélection Manager” tout en initialisant la zone
  • Dans la fenêtre du Gestionnaire de sélection, choisir l’onglet “Télécharger
    • Dans le menu déroulant Carte/Couches, l’option “ww.navionnics.cim/en/” doit s’afficher, sinon allez la valider
    • Validez l’option zoom, en privilégiant un niveau de zoom équivalent à celui de la cartographie initialisée, en l’occurrence “Zoom 14
    • Cette option découpera cette zone en autant de pavé que le standard “MBtiles” l’y autorise.
    • Pour ce choix 20 pavés
    • Validez par “Départ
  • Une fois téléchargé un écran confirme le chargement, et indique le nombre de fichiers chargés (20 fichiers pour l’exemple)
    • Ces zones se retrouvent sur votre DD stockée dans la mémoire cache, utilisables hors connexion ultérieurement.
    • Quitter pour passer au stade ultérieur, celui de l’exportation.

 
Exporter les cartes réalisées au format MBtiles

En quittant l’onglet “Télécharger” on se retrouve sur la page d’accueil. Pour ré-ouvrir la fenêtre “Sélection Manager” faire “ Ctrl B

  • Sélection Manager” s’affiche.
    • Sélectionner l’onglet “Exporter
      • dans le menu déroulant de “Exporter la sélection au format”, choisir “MBTiles 1.2 (SQLite)
      • Donnez un nom à la carte que vous allez créer, en pensant à créer au préalable un répertoire de stockage pour cette production.
        • Ici : “C :\Users\laorana\Documents\aa cartes SASPlanet
      • Donnez un nom explicite à cette carte. Dans ce cas : “Hydra_B
      • Validez les options “ww.navionnics.cim/en/” pour “Cartes” et “Couches
      • Déterminez le même niveau de zoom que celui de l’initialisation (ici : z14)
    • Validez le tout par la case “départ

 
Contrôler les fichiers créé, sur PC et transférer sur SailGrib WR

  • Contrôler le transfert sur le PC
    • Avec l’explorateur Windows, rendez vous sur la rubrique créée à cet effet. Pour mémoire et pour mon cas
      • C :\Users\laorana\Documents\aa cartes SASPlanet
    • Le Fichier que nous avons créé : “Hydra_B” s’y trouve
      • Il a été complété de son suffixe “.mbtiles” et il pèse 659 ko, très tolérables. Le transfert s’est fait automatiquement.
  • Transférer depuis le PC vers la tablette
    • Connectez la tablette et le PC par un câble USB. Vérifier que la tablette est bien en mode “périphérique multimédia” (ça se voit dans les notifications)
    • Avec l’explorateur Windows recherchez le cheminement depuis le PC vers Customchart, la rubrique dédié pour recevoir les fichiers de cartes .“.mbtiles” de SailGrib WR
      • Ordinateur\SM-P605\Tablet\sailgrib\customchart
    • Depuis “Hydra_B.mbtiles” sur le PC faites un copier/coller vers “...\customchart” sur la tablette.
  • Ceci fait, votre nouvelle carte se trouve sur la tablette prête à être lue par SaiGrib WR

 

  • Choisir les options d’affichage des cartes
    • Dans “menu” (depuis le menu Android), choisir “Préférences” et rechercher le “paragraphe Cartes
    • Encochez “Afficher les cartes personnalisées
    • Faire un tap long sur l’option “Choisir les cartes personnalisées

 

  • Charger les cartes personnalisées
    • Encochez “Hydra_B.mbtiles” que vous venez de créer
    • Validez par “Charger
  • Retour AR valide le tout et la carte doit s’afficher

 

à comparer avec la cartographie OpenStreetMap du début de l’article

 


UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

2 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Votre article est remarquable. Je me suis aussi penché sur une aide au à l’application Sailgrib WR MAIS, depuis le 10 mars, Navionics verrouille l’accès à la cartographie via SasPlanet. Une parade est-elle envisagée ? en mbtiles, ça me paraît difficile de contourner le blocage. Il va falloir puiser dans les réserves de chacun en version« tombées du ponton » ou en cherchant bien sur la toile.

    Répondre à ce message

    • 13 mars 2016 09:34, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      depuis le 10 mars, Navionics verrouille l’accès à la cartographie via SasPlanet. Une parade est-elle envisagée ? en mbtiles, ça me paraît difficile de contourner le blocage. Il va falloir puiser dans les réserves de chacun en version« tombées du ponton » ou en cherchant bien sur la toile.

      Bonjour Pierre
      Je me suis donné le temps de la réflexion... ce qui est rare chez moi, et souvent à tort :-(

       
      Nous sommes à une époque de mutation, venant des temps pré historiques de la cartographie, pré GPS, c’est à dire moins d’une génération, à celle ultra réactive des tablettes, d’android et des applications, intelligentes, de cette fluidité, à des programmes innovants. C’est le cas de SailGrib WR. Et c’est encore plus le cas avec l’utilisation du concept MBtiles.

       
      On en saura j’espère plus bientôt. Mais il est probable que Navionics, engagé dans un partenariat lourd, avec des accastilleurs industriels, se fait taper sur les doigts en laissant aux « zigotos » que nous sommes, la possibilité de concurrencer leurs programmes dont certains peuvent atteindre 20.000 euros. Mettez vous à la place d’un propriétaire d’un superbe Amel 54, investissant plusieurs milliers d’euros pour sa sécurité (on ne plaisante pas avec la sécurité, argument marketing imparable), et qui voit un minable zozo sur son vieux V 12.50, obtenir les mêmes résultats pour quelques dizaines d’euros.. Ca l’agace et il le fait savoir, chez son fournisseur de matériel, qui remonte les bretelles de Navionics...

       
      Je pense, et c’est assez récent, qu’il vaut mieux montrer comment gérer une fabrication cartographique, plutôt que d’ingurgiter une fabrication inconnue, dont on ne sait pas grand chose. C’est la démarche de SailGrib WR qui s’appuie sur un fond cartographique minimal dont on aura à sécuriser l’atterrissage.
      Ca se passe très bien, et c’est une petite merville technologique, aux Etats Unis, où la NOAA propose d’archiver au format MBtiles les cartes sur les zones défilant à l’écran. Elles se stockent simplement en mémoire cache et vous pouvez les archiver : légères et adaptées... Quoi de mieux ???

       
      Quoi de mieux !!! sauf que les services hydro européens, arque boutés sur leur fromage, ont verrouillé le système. Ils confondent leur métier d’éditeur qui mérite rémunération, et la gestion du patrimoine des portulans que nos ancêtres nous ont légué.
      SASplanet en géo-référençant les APP gratuites de Navionics, leur a mis un caillou dans la chaussure, et il faudra trouver d’autres solutions. En fait, si on considère nos nécessités aujourd’hui nous avons besoin de deux familles d’informations

      • Des info à terre : installations portuaires, mises à jour, avurnav, etc...
        • Demain ces infos seront données par les transpondeurs AtoN, et documentées sur le web
      • Des trait de côte fiables et des lignes de sondes indicatives
        • Aujourd’hui Google Earth sécurise les traits de côtes, et demain, sans nul doute les satellites sauront (probablement ils le savent déjà), interpréter les données bathymétriques.

       
      Alors, nous pourrons utiliser le concept génial de « Nogozone » développé par Henri Laurent sur SailGrib WR. Et fabriquer nos cartes le matin pour la journée (ce que je faisais déjà avec SASplanet)
      Michel

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales