image
image
image

Votre IP : 54.145.117.60
Dernier ajout : 22 novembre
Visiteurs connectés : 8

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Manoeuvres du bateau (brèves) > Retournement automatique de l’annexe en marche arrière

Rubrique : Manoeuvres du bateau (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Retournement automatique de l’annexe en marche arrièreVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Octobre 2013) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Retournement automatique de l’annexe en marche arrière

Ça ne vous arrive jamais, ça m’est arrivé :-((

En culant, si l’annexe est à l’eau, vous ne pourrez pas la laisser en poupe, elle se mettra bêtement en travers, et vous avez toute chance de l’écraser, si vous culez à quai.

  • Vous pouvez choisir de la mettre d’un côté ou de l’autre en proue, avec le risque que votre ancre descende… dans l’annexe (ce qui n’arrive pas qu’aux autres)
  • Vous pouvez choisir de la laisser à l’arrière d’un côté ou de l’autre, avec deux risques :
    • Vous l’éclaterez contre le maitre bau de votre voisin
    • Ou plus drôle vous la remplirez d’eau d’échappement du moteur…

 
Rien de bon dans tout ça. Une solution : le mousqueton alpin malin…

  • Pendre un mousqueton alpin de bonne dimension, il faudra qu’il coulisse tout seul et sans effort, sur une de vos filière
  • Calculez la bonne longueur d’amarre pour que le mousqueton épissé à votre amarre puisse coulisser entre les deux chandeliers du bateau, situés au maitre bau. L’autre extrémité étant ramenée à l’annexe.
  • Choisissez systématiquement le côté du bateau ou ne se trouve pas l’échappement. Clippez le mousqueton sur la filière du bas, pour limiter l’effet de bras de levier, et manœuvrez lentement comme il se doit
    • En marche avant, l’annexe se collera contre le bateau, à l’arrière, et vous resterez manœuvrant
    • En marche arrière, votre annexe viendra jusqu’à l’étrave, sans déborder si vous avez choisi la bonne longueur… Vous n’aurez pas le risque de l’écraser au maître bau, ni celui de mouillez dans votre annexe…

Et tout ça automatiquement…

L’annexe en poupe L’annexe sur le côte en marche AV L’annexe sur le côté en marche AR
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales