image
image
image

Votre IP : 54.224.150.24
Dernier ajout : 21 octobre
Visiteurs connectés : 18

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Entretenir le bateau -forum- > Quel bon truc pour conserver une cartouche de SIKA entamé ??

Rubrique : Entretenir le bateau -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Quel bon truc pour conserver une cartouche de SIKA entamé ??Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mai 2015, (màj Mai 2015) par : gilou94  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Comment faire ? souvent on a besoin d’un peu de sika , on est obligé d’ouvrir une cartouche qui sera perdue rapidement à peine entamée. Quels sont les meilleures moyens de conservation, pour ne pas qu’elle sèche inexorablement

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

9 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Je suis en train de tester la méthode consistant à emballer le pas de vis de la cartouche (donc sika à l’air) avec de la paraffine à confiture en espérant protéger le sika de l’air et surtout de son humidité qui lui permet de se solidifier, voir photo en PJ, l’ouverture exposée à l’air est en haut
    .
    J’avais constaté, en ouvrant des cartouches « prises », que le coté piston reste liquide et que donc cette étanchéité là suffit quelques mois

    J’ai fait ça début décembre et il me faudra très prochainement utiliser cette cartouche (ou repasser par la case shipchandler et payer 15€ et polluer les poubelles ...), au bout de 5 mois
    Je tiendrais au courant.

    JPEG

    Répondre à ce message

    • Une boîte hermétique et un paquet de silica-gel (activé) sont aussi efficaces pour conserver les produits polymérisant à l’humidité de l’air (RTV).

      Répondre à ce message

    • Youpi, ça marche
      La cartouche, scellée à la paraffine début décembre, a été ouverte et utilisée 6 mois plus tard, vers le 15 juin. J’ai eu a utiliser le coup de la perceuse dans la sortie de la cartouche de sika pour retrouver le niveau liquide (quelques centimètres) mais, pour une fois, la cartouche a pu être utilisée au lieu de passer immédiatement à la benne. Radin content ;-)

      Ce système de « paraffine pour la confiture de sika 290 » prend tout son intérêt pour des stockage de plusieurs mois (ici, 6 mois), il est fastidieux à mettre en œuvre, surtout si la durée de stockage est limitée à 15 jours (de l’adhésif sur le culot puis un tout petit coup de perceuse surffisent).

      Je rappelle donc le mode d’emploi validé :

      • dépose de la canule
      • obturation du trou avec deux trois couches de poliane maintenues par un écrou de 18 qui prend suffisement sur le pas de vis de la cartouche sans le démolir, le poliante est taillé pour ne pas dépasser le diamètre de la cartouche (option : coller une pièce de 0,1€ à la cyanolite ?)
      • faire fondre la parafine dans une petite boite (vide) de maïs ou de haricot vert et imbiber copieusement (5mm et +) l’embout pour recouvrir 5-7 cm de la cartouche (voir photo sur ce fil)
      • protéger le tout et stocker à l’abri des coups (ne pas casser la parafine)
      • au déballage, casser la parafine, déposer le poliane et le boulon et percer le culot de sika figé au niveau du trou avec un forêt de 9,5 (celui là passe juste) sur qq cm de profondeur
      • consommer (avec le 290 penser à approvisionner des gants jetables et de l’acétone)

      Répondre à ce message

  • Bonjour
    Il y a une méthode barbare, digne des haut plateau anatoliens...

    • Ici, mais peut être ailleurs, ils relâchent la pression, et forcent une vis à bois de 30/40 mm sur l’extrémité de l’embout... Ca tient quelques semaines
    • Plus barbare encore, mais limité en application : si la sortie de tube s’est polymérisée, style indécrottable, on perce avec une mèche de 3 directement dans le tube, à la hauteur présumée d’une ressource de sika non polymérisée, puis on récolte à la spatule, sous pression. On rebouche avec une petits bande de papier collant... On peut recommencer de multiple fois... Le tube fini par prendre une drôle d’allure !!!!

    Michel

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales