image
image
image

Votre IP : 3.232.133.141
Dernier ajout : 21 janvier
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Evolution circuit électrique océanis 473 - Help

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Evolution circuit électrique océanis 473 - HelpVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 3 janvier, (màj 3 janvier) par : ttiburst  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Je suis en train de concevoir l’alimentation électrique de mon bateau, un océanis 473, afin de le préparer au voyage.

J’ai un peu de mal à tout concilier, et donc je recherche de l’aide :
-  Pour valider la pertinence de mes pré choix,
-  Pour réaliser le schéma électrique, et qu’il fonctionne et bascule en automatique selon la logique retenue.

Afin que cela soit constructif, il m’est apparu nécessaire de formaliser mes réflexions pour qu’elles soient explicites et qu’elles puissent être critiquée et amendées.

1) Situation de départ :

Le bateau est alimenté par :
220 V prise de quai :
-  Chargeur Dolphin 40 A : pour charger les batteries,
-  Chargeur Victron : pour charger les batteries guindeau et propulseur d’étrave,
-  Alimentation du 220V à bord.
Alternateur 80A : qui charge les batteries à travers argofet batterie isolator
Parc batterie :
-  1 fois 12V 50 Ah : près du moteur pour le moteur
-  2 fois 12V 50 Ah : à l’avant du bateau pour le guindeau + propulseur d’étrave
-  2 batteries de servitudes 12 V 100 Ah près du moteur,
-  1 batterie de servitude 12 V 100 Ah dans un coffre près de la jupe.

2) Ce que je vise :
Après x revirement je me suis convaincu qu’une bonne solution serait :
-  Alimentation 220V _ idem aujourd’hui,
-  Remplacement de l’alternateur par un 200 Ah + régulateur intelligent,
-  Ajout de panneaux solaires 3* 400 Wc montés en parallèles.
-  Un petit onduleur pour alimenter en 220V qq équipements qui ne peuvent pas passer en 12V. (ponctuel et débraillable)

Stockage :
-  1 fois 12V 50 Ah : près du moteur pour le moteur (idem aujourd’hui)
-  2 fois 12V 50 Ah : à l’avant du bateau pour le guindeau + propulseur d’étrave (idem aujourd’hui)
-  5 batteries de servitudes 12 V 200 Ah emplacement à définir (coffre arrière cabine babord, ou réparties si c’est possible. C’est un point très important, le top serait de conserver le câblage et donc les emplacements actuels pour 3 batteries et ajouter seulement 2 batteries dans le coffre de la cabine arrière babord. Est-ce que cela se gère avec des longueurs de câbles différentes (vous me direz).
Les batteries de servitudes seront de type Lifepo4 avec chacune un BMS.

Voilà pour les sources et le stockage.

J’ai exclu :
-  Les éoliennes : faible rendement et bruit,
-  Les générateurs diesel : car j’ai déjà un moteur qui tourne à 1500 tr/min et que je préfère m’en servir, sans ajouter de poids et de maintenance,
-  Les alternateurs d’arbre : compliqués à monter, car peu de place, et j’ai une hélice repliable que je veux conserver,
-  Deuxième alternateur : cela reste une option, si le premier boosté est insuffisant,
-  Les hydro générateurs trop compliqués à installer, un truc en plus et inutile au mouillage,
-  Les piles à combustible trop faible production et il faut embarquer du méthanol très propre au risque de détruire la membrane, de plus l’approvisionnement autour du monde n’est pas simple.

Vous allez me dire que je mets la charrue avant les bœufs. Que vais-je dépenser ?
-  Electronique complète, radar, ais, vhf, lock, sondeur, pilote, gps, vhf,
-  2 frigos,
-  Dessal,
-  Option machine à laver,
-  Plus le reste : pc, tel, éclairage …

3) Fonctionnement
Je vise un fonctionnement automatique, qui alerte quand il y a un problème, c’est tout.
Je vise un rechargement au plus vite dans toutes les circonstances.
De là en découle la logique suivante :
Utilisation des sources :
1) D’abord le 220V du quain
2) Ensuite l’alternateur,
3) Enfin les panneaux.
Rechargement des batteries :
1) Moteur,
2) guindeau et propulseur d’étrave,
3) servitude.

Merci de votre aide.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 5 janvier 11:20, par Négofol écrire     UP Animateur

    Le premier point est d’évaluer la consommation des équipements que vous envisagez et notamment :

    • le dessalinisateur : consommation, nombre d’heures de fonctionnement envisagé par jour
    • la machine à laver : modèle, fonctionnement prévu seulement si bateau relié à la prise de quai ou en autonomie
    • réfrigérateurs : taille, isolation afin de prévoir le nombre d’Ah nécessaires sur 24 h.

    Les équipements de navigation modernes sont relativement peu gourmands sauf le radar, l’AIS et les écrans si grande taille, mais une analyse est cependant nécessaire.

    L’utilisation du moteur principal (modèle, puissance ?) en générateur sur le long terme est problématique : même avec un alternateur de forte puissance chargeant par exemple à 100 A le parc batterie, la charge reste faible : 14 x 100 = 1400 W, et compte-tenu du rendement environ 3 HP, ce qui est peu pour un diesel à 1 500 t/mn. Par ailleurs, le faible régime de l’alternateur va limiter son refroidissement, ce qui peut limiter la production par la sonde de surchauffe de l’AtoB.

    Une solution pourrait être d’utiliser un alternateur brushless du type utilisé sur les véhicules professionnels et non un alternateur basique à balais d’automobile. Ce point avait été abordé ici :
    http://www.plaisance-pratique.com/A...

    Par ailleurs, un alternateur est prévu pour tourner vite (10 à 12000 t/mn). Un rapport de poulie judicieux permettrait un meilleur refroidissement, au prix d’un bruit un peu plus élevé. Ce problème de bruit est d’ailleurs un point important ! Le bruit du moteur de propulsion est en général nettement plus élevé que celui d’un groupe bien installé (surtout avec un séparateur eau/gaz sur l’échappement pour éviter les glouglous...). Le bruit du moteur tournant pendant des heures peut être mal supporté à l’intérieur alors qu’un groupe insonorisé peut être quasi inaudible.

    Répondre à ce message

  • Il faut également faire le raisonnement inverse de celui qui conduit des besoins vers les moyens de production.
    Par exemple, vous aurez du mal à caser des PS de 400w (2mx1mx25kg)
    Quand la solution sera dégrossie, posez vous la question de savoir quel consommateur vous pouvez éliminer pour réduire la taille et la puissance installée.
    La machine a laver (sous 240v, 2.5kw + coefficient pour démarrage du moteur) ne se conçoit pas hors réseau de quai ou groupe électrogène.
    Donc, faites des allers/retour entre besoins et moyens, sans oublier le stockage, et après vous pourrez passer au schéma.

    Répondre à ce message

    • Le problème du moteur de la machine à laver n’est pas l’essentiel : les moteurs font environt 400 à 500 W et donc la crête au démarrage ne devrait pas être très élevée. De plus, dans les machines modernes (surtout pour le moment en haut de gamme) on utilise de plus en plus des moteurs triphasés alimentés par un convertisseur à fréquence variable, donc sans pic de courant au démarrage...

      Par contre les résistances de chauffage consomment beaucoup. Utiliser un convertisseur 12 V/230 V pour alimenter des résistances est assez aberrant et très dur pour les batteries (fournir 250 A pendant 15 ou 20 mn est au-delà de la capacité de la plupart des batteries et des câblages !). Donc lave-linge exclu sans groupe ou branchement réseau...

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales