image
image
image

Votre IP : 54.167.230.68
Dernier ajout : 21 juin
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Les moteurs -forum- > Circuit d’alimentation > Variations du régime moteur.

Rubrique : Circuit d’alimentation

__________________________________________________________________________________________________________________

Variations du régime moteur.Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2016, (màj Novembre 2016) par : rasca297  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,
Sur mon diesel Perkins 6 354M , après un démarrage normal, après avoir laissé le moteur chauffer quelques minutes, lorsque je monte dans les tours, entre 900 et 1100 t/m, ce dernier se met à « galoper », le régime monte et descend, l’aiguille du tachymètre oscillant entre 500 et 1500 t/m.
si je positionne la manette au point mort un peu vite, il cale... !
Si j’augmente doucement les tours ( très doucement...), il reprend un régime normal, et je peux monter au maximum sans problème .
Si je ramène la commande des gars au point mort un peu vite...il cale.
Si je diminue de régime doucement tout se passe bien.
QUESTION, ?
Un injecteur défectueux pourrait il être à l’origine de ce phénomène, sachant que la pompe d’injection à été refaite au mois de juin.
Qu’elle a tourné environ 50 heures avant que ce phénomène n’apparaisse.
Que j’ai vérifié la pompe de gavage et les filtres à GO , ils ne sont pas encrassés, tout semble normal.
Les injecteurs ont été vérifiés il y 15 ans ils doivent avoir entre 1000 et 1500 hrs . J’avais d’ailleurs l’intention de les faire vérifier cette année .

En régime de croisière, 1500 t/m , il n’ y a aucun problème, mais cette épé de Damoclès sur la tête est très désagréable.......
Qu’en pensez vous... ???
Merci d’avance
Cordialement
Rasca297

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

6 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 21 novembre 2016 14:58, par yvesD écrire     UP Animateur

    N’étant pas mécanicien, j’ai du comprendre le fonctionnement des moteurs diesel.
    Dans le cas présent, et en l’absence de fuites, avec le régime qui monte et descend

    • j’exclue la toute petite (minuscule) bulle d’air que le moteur arrive à avaler en temps normal
    • je vois un problème d’apport de carburant
    • qui peut être lié à un problème de régulateur,
    • qui peut aussi être lié à une arrivé de gazole qui n’arrive pas à suivre la cadence exigée (filtre ou tuyau partiellement colmaté, pompe de gavage qui ne suit pas, ...)

    Le régulateur est ce truc auquel on fixe une consigne de régime (la position de la commande des gaz) et qui s’attache à suivre cette consigne, en réduisant l’arrivé de gazole aux injecteurs si le moteur se met à tourner trop vite, en augmentant la dite arrivé si le régime baisse (vague trop forte et momentanée par ex). C’est, dans ma compréhension, une régulation du régime, par ex avec des masselotes centrifuges solidaires de la commande de débit.

    On a donc deux ’choses’ : la consigne de régime et la détection/asservissement du régime.

    Cette vision peut expliquer ces décalages dans le temps entre l’intention et l’asservissement réussi. On peut imaginer qu’une consigne appliquée immédiatement (y a intérêt d’ailleurs) réduise trop fortement le débit de gazole et donc le régime, chute qui normalement est immédiatement détecté par le régulateur, lequel normalement rajoute immédiatement la p’tit chtouille de gazole qui empêche de descendre trop bas dans les tours et de caler.
    Du coup cette vision et ces retards observés suggèrent une gêne, un coincement, un grippage momentané dans le captage du régime ou dans la commande du débit

    Pour une pompe revue il y a 50 heures, c’est ballot même si la captage du régime (le governor, le régulateur, l’asservissement) est plutôt autour de la cloche du volant, mais là je manque de connaissances encyclopédiques sur de nombreux moteurs (== je suis pas mécanicien, croyant, pas pratiquant .-) )

    Ah, une question (pour moi) que se passe-t-il lorsque tu accélère très vivement ? quel retard, quelles anomalies ...
    Suggestion : relire le bouquin de Pallas sur les diesel (ma bible)

    Répondre à ce message

    • Ce phénomène peut être, comme le note YvesD, lié à des filtres encrassés ou des problèmes d’alimentation gazole.

      Si c’est un problème de régulateur, il est normalement intégré à la pompe d’injection, mais je chercherais d’abord côté circuit gazole.
      Un injecteur défectueux se traduirait plutôt par une irrégularité cyclique (moteur qui « ne tourne pas rond »).

      Répondre à ce message

      • Pour l’avoir vécu, bien que manquant d’expertise, si on pense à un encrassement des circuits, la première chose à vérifier est le pré filtre décanteur
        Ensuite le bec d’alimentation du réservoir. Lui peut être obstrué, par de gros déchets
        Ce qui me trouble ce sont les variations à faible vitesse ? Avec un encrassement de l’admission, ce serait plutôt le contraire : on retrouve de la régularité à bas régime
        Si cette piste s’avère bonne, voir le dossier PTP qui traite du sujet : http://www.plaisance-pratique.com/l... et les post autour du 20 juin

        Michel

        Répondre à ce message

      • Un injecteur défectueux se traduirait plutôt par une irrégularité cyclique (moteur qui « ne tourne pas rond »).

        Un injecteur « irrégulier ou cassé » s’identifie aisément en le desserrant de son logement (pour que la compression ne se fasse plus dans ce cylindre) : si rien ne change c’est cet injecteur là qui était en cause. a contratio ...

        Répondre à ce message

  • 14 décembre 2016 16:53, par rasca297 écrire     UP  image

    Merci à tous pour vos idées.
    Apres avoir vérifié les filtres, refait tous les injecteurs, vérifié sur site la pompe injection, la pompe d’alimentation et procédé sur place à quelques réglages de la vis de ralenti sur la pompe à injection, le phénomène s’est bien atténué.
    Il persiste un peu lorsque le moteur n’est pas en prise.
    Dès que le moteur est en prise le phénomène est quasi inexistant.
    Donc je vais pour l’instant m’en tenir là, espèrant qu’il n’y aura pas de récidive inquiétante.
    Je suis désolé pour ces remerciements tardifs de vos conseils,
    Cordialement
    Rasca297

    Répondre à ce message

  • 5 mars 21:36, par pacolarame écrire     UP Animateur

    Question : malgrè la fonction recherche, je ne trouve pas de réponse sur le site à la question : dans une idée de prévention putative, « y a t il un intérêt à contrôler le tarage des injecteurs ? » sur un moteur qui accumule des heures , mais tourne très rond.

    Perso, ma tendance procastinative serait de ne rien faire et surveiller simplement. Sauf,préventivement, le changement regulier des filtres et préfiltres sur le circuit basse pression.

    F. S/Y Moussaillon.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales