image
image
image

Votre IP : 35.175.190.77
Dernier ajout : 13 décembre
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports mer Ionienne Nord > Grèce/Mer Ionienne/Ithaque/Pera Pigadi - Arethuse

Rubrique : Mouillages et ports mer Ionienne Nord

__________________________________________________________________________________________________________________

Grèce/Mer Ionienne/Ithaque/Pera Pigadi - ArethuseVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 20 janvier, (màj 27 janvier) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Cet article est géolocalisé.

“Grèce”/ mer ionienne/ Ithaque/Pera Pigadi - source d’Arethuse

Il y a très peu de sites offrant des abris tout temps, en particulier des vents de SE, en mer Ionienne. Ormos Pera Pigadi et tout proche les plages de la source d’Arethuse en sont un

Approche

L’approche est claire, venant du NE comme du SE. Le seul point délicat à gérer, sera la passe entre le cap Ak Steni Vavaula et la ponte SW de l’île Pera Pigadi

  • Seuls, 30 m seront praticables, juste au centre, d’une passe large de 80 mètres. Le seuil est à un peu plus de trois mètres au milieu. Cent mètres à parcourir entre les deux lignes de sondes à cinq mètres. On aura intérêt à placer un équipier à l’étrave, et à surveiller le trafic, dense en été.
  • Les vents dominants, en été, basculent du N le matin, au SW l’après midi. la configuration des hautes montagne à l’ouest, orientant les rafales.
  • origine de la carte : GR,HNHS,graph, 036C
  • La formation de rafales, peuvent amener à lever l’ancre du mouillage du petit môle, pour passer au sud de l’île.
  • Fonds de sable et d’herbe de bonne tenue, extraordinaire limpidité des eaux.
  • Télécharger les traces au format GPX et KML
    Zip - 6.7 ko

Accoster au môle de Pera Pigadi

Il n’y a pas de port ici, juste un môle rustique

JPEG - 105.9 ko
Photo juillet 2017
JPEG - 221.4 ko
Mauvaise photo, la date est bonne
JPEG - 99.4 ko
Le môle de Pera Pigadi
  • Les bateaux s’installent alongside de part et d’autre du petit môle, étrave à terre voir les marques 1 et 2
  • On peut se mettre alongside du petit quai, avec précaution, étrave vers le sud (marque 4)
  • On peut embosser AR au petit quai, où l’on trouvera assez de profondeur, mais en allongeant 40 m de chaîne dans 20 mètres d’eau.(marque 3)
     

Les mouillages forains

  • Marque 1  : à l’Est de Pera Pigadi, aucune possibilité par vents dominants de W à N/W, trop de profondeur. Exceptionnellement, à l’ouest de l’îlot avec des vents d’Est, en venant pratiquement à la côte
  • Marque 2  : au centre de Ormos Pera Pigadi, par des profondeurs de 15 mètres et plus, sur des fonds de bonne tenue, avec une excellente limpidité des eaux, on peut viser du sable, en vérifiant que l’on ne mouille pas sur les lignes des gens qui embossent à terre
  • Marque 3  : en embossant à terre, sur la plus septentrionale des petites plages, avec de bonnes profondeurs. C’est le meilleur emplacement avec les vents dominants en été. La place est recherchée, il est préférable d’embosser, pour gagner de la place
  • Marque 4  : jusqu’à la marque 6, on embosse à terre en mouillant long sur de bons fonds. Il faudra laisser une bonne longueur pour les amarres à terre et parer les cailloux débordants. C’est sans risque avec les vents dominants
  • Marque 5  : on embosse sous la source d’Arethuse... sans commentaire
  • Marque 6  : dernier point d’embossage à terre. Avec les vents dominants, on prendra les rafales par la hanche...
  • Marque 7  : Au sud de l’île Pera Pigadi, excellent mouillage, si on ne trouve pas de place ailleurs
JPEG - 341 ko
Surpopulation
JPEG - 393.8 ko
Grands yachts

JPEG - 524.2 ko
La source d’Arethuse
JPEG - 583.1 ko
Longue ligne à terre

JPEG - 567.2 ko
Probablement Athena

Réparation, entretien et services

Rien ici, sauf à posséder une liaison téléphonique directe avec l’Olympe

Ambiance

Athena à Ulysse, qui cherche le divin porchier Eumée et ses cochons :


près de la roche du Corbeau (corax), sur la source Aréthuse, se nourrissant de gland salubre et buvant de l’eau noire."
(Od, XIII, 404-409, J.)

JPEG - 161.8 ko
Aux pieds de la fontaine d’Arethuse, le cairn de Korax, des plaisanciers sont inspirés par les lieux

 

Histoire et culture

il y a du sacré dans ce mouillage sous la source d’Arethuse. En citant le philosophe, ethnologue et helléniste distingué Jean Cuivelier, mais aussi un excellent marin :

Les marins grecs abordant Ithaque par le sud-est pouvaient se mettre à l’abri de Para Pigadi (dont le nom signifie « face à la source d’en haut »), avancer jusqu’au fond de la baie dite Port Ligia, débarquer sur la plage, puis gravir le sentier montant à la source, emmarchement par emmarchement. La sente, en effet, surplombe de peu le lit d’un petit torrent dont les eaux ne coulent d’abondance que l’hiver. On voit se creuser, sous le surplomb de la falaise, des places où la roche s’enfonce quelque peu, ménageant un abri possible aux troupeaux qui viendraient là passer la nuit et qui naguère s’y pressaient encore. Homère déjà les signale : c’est là qu’après avoir offert l’hospitalité de son lit à Ulysse, Eumée vint se coucher,
« … près des porcs aux dents blanches, sous le Creux de la Roche, à l’abri du Borée. » (Od., XIV, 532-533, B.)

...A mi-hauteur de la « Falaise du Corbeau », le sentier montant débouche sur un replat. Une niche y abrite une sorte de bassin naturel sommairement aménagé. Des gouttelettes d’eau sourdent des parois. Un bas muret protège la source où de rares eaux assemblées - ces « eaux noires » dont parle Homère - témoignent que la nymphe Aréthuse est toujours bien vivante, mais qu’elle ne peut en cette saison abreuver les équipages assoiffés. Des restes de maçonnerie montrent qu’à une époque indécise ces eaux ont été plus noblement captées, et qu’un nymphée y a peut-être été là édifié..

.
lien utile : Jean Cuisenier Les navigations d’Ulysse


Il y a 1 documents disponibles.


1  
6.7 ko  
nouveau_dossier-2.zip
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

1 Message

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 20 janvier 14:51, par yoruk écrire     UP Animateur

    La photo date d’août 2001. Voir l’angle de plongée de la ligne de mouillage... Foin de respect des règles... A l’époque peu de monde possédait de l’expertise dans ce domaine. nous avions quitté la Bretagne avec une ancre plate basique, 30 m de chaîne de 8 mm, et 30 m de câblot de 13 mm... Là nous sommes mouillés dans plus de 20 de fond... Ce n’est qu’au fruit de l’expérience, bien plus tard, que nous avons appris à correctement mouiller...

    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales