image
image
image

Votre IP : 3.238.184.78
Dernier ajout : 28 novembre
Visiteurs connectés : 6

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > En navigation > Météorologie > Contrôler ses prévisions météo avec EUMETSAT

Rubrique : Météorologie

__________________________________________________________________________________________________________________

Contrôler ses prévisions météo avec EUMETSATVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 19 novembre, (màj 19 novembre) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Mots-clés secondaires: sécurité , météo , communications , logiciels

EUMETSAT ne vous prédira jamais une météo à venir. Mais, outil précieux, par ses images satellites et des combinaisons de filtres adaptés, il permettra un contrôle en temps quasi réel (entre une et trois heures) de vérifier la validation de prévisions grib de la veille ou l’avant veille. Il vous offre aussi les outils permettant le chargement et l’archivage de séquences antérieures sous forme d’images individuelles ou de vidéos légères.

Contrôler ses prévisions météo avec EUMETSAT

Pour cette démonstration, nous utiliserons les données en notre possession concernant le phénomène de la tempête sub-tropicale Ianos, (on dit aussi medicane, mot composé de Méditerrané et Huricane) :

  • des fichiers de prévisions « grib » du 11 au 18 septembre 2020, concernant les modèles
    • GFS définition 0,25° soit 22 km
    • ICON définition 7 km. On notera que les prévisions ICON ont complètement divergées, incohérentes avec les autres modèles,
      • le 18, la prévision du 13 se comble complètement dès à terre à la hauteur de Astakos
      • ce ne sera que le 17 que les prévisions feront redémarrer la perturbation pour le 18 au sud de Zante
    • GFS expertisées (c’est à dire analysées par un humain) à la définition de 0,5°, soit 44 km. Cette trace ultérieurement, sera validée par l’imagerie satellite. on peut récupérer ce genre de document chez NCEI/NOAA
    • Modèle ARPEGE à la définition de 0,5°, soit 44 km, et qui lui aussi divergera dès le 17, indiquant un route au sud de Zante et traversant la Grèce jusqu’à l’Attique, pour se combler en Mer Egée.
  • Des images satellites de contrôle, fournies gratuitement par EUMETSAT via sa nouvelle interface web (depuis le 16/11/2020)
JPEG - 108.6 ko
Prévisions Grib pour les GFS
JPEG - 100.6 ko
Prévisions Grib pour ICON et ARPEGE

Les moyens techniques proposés par EUMETSAT

EUMETSAT : organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT pour l’anglais European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites) est une organisation intergouvernementale basée à Darmstadt (Allemagne), fédérant 30 États membres européens (dont 26 des 28 de l’UE)

  • Les services météorologiques de ces états financent les programmes EUMETSAT et en sont les principaux utilisateurs. Le financement de l’organisation est proportionnel au revenu national brut (RNB) de chaque État.

Depuis le 16 novembre 2020, EUMETSAT s’ouvre gratuitement au public pour une grande partie de sa production. A partir de son interface quiconque s’étant inscrit, il faut ue adresse mail valide, peut interroger la base de données et trier des information via des filtres correspondant au potentiel des satellites couvrant l’Europe (pour ce qui nous concerne).

On accède par ce lien : https://view.eumetsat.int/productviewer

1 écran graphique sur lequel s’affichera les images satellites téléchargées

4 plages de travail :

une barre d’état de vos données personnelles, comprenant :
  • L’état de vos demandes de téléchargement d’images ou de vidéos
  • Un fenêtre d’archivage de vos sauvegardes de pages d’accueil (fenêtres centrées sur des zones géographiques déterminées, dans la barre d’état Eumetsat)
  • Votre login où vous pourrez vous inscrire la première fois
    Une zone d’enregistrement de vos extractions :
  • par image individuelle au format “*.png/*.jpg/geotiff/*.kmz”, vous pouvez définir le format de l’image et intégrer les données de pied de page (date et source).
  • On peut aussi constituer une vidéo sous forme de diaporama regroupant plusieurs prises de vue au format “*.mp4”. Cette option déclenchera une fenêtre de saisies, et plusieurs variables
    • La date de début de période
    • La date de fin de période
    • La séquence de défilement (de 0,5 à 10")
    • Un bouton d’enregistrement (la durée de saisie s’arrêtera automatiquement en fin de période)
    • Un bouton de mise en boucle
    • Un bouton d’enregistrement du fichier. Cet enregistrement nécessitera que vous soyez loggé. La procédure d’enregistrement se fait de façon classique sur votre disque dur, après avoir nommé le fichier
    • Cette fenêtre permet aussi de déterminer une zone restreinte sur la carte

Création de vidéos : « détails »

  • Phase 1 Initialisation des variables
  1. Cliquer l’icône « caméra »
  2. Régler la date de début de prises de vues
  3. Régler la date de fin de prises de vues
  4. Régler la fréquence de nombre d’images/secondes
  5. Régler la durée de période de chaque prise de vue
  • Phase 2 paramétrage des variables
  1. Régler la date de début de prises de vues
  2. Régler la date de fin de prises de vues
  3. Régler la fréquence de nombre d’images/secondes
  4. Régler la durée de période de chaque prise de vue
  5. Déclencher la demande d’enregistrement
  6. La plage enregistrée sera celle présente à l’écran

-* Phase 3 enregistrement des vues

  1. L’enregistrement est automatique, ne touchez à rien
  2. défilement des plages en enregistrement
  3. Déclencher la demande d’enregistrement
  4. La plage enregistrée sera celle présente à l’écran
  5. Une fois l’opération terminée, cliquer le bouton demande d’archivage (flèche vers le bas à droite de la commande d’enregistrement)
  • Phase n° 4 : paramétrage de l’édition
  1. Définir la taille des images
  2. Choisir un format d’image
  3. Cocher les cases « include base layer » et « add footer » selon votre choix
  4. Avant de demander le télé chargement, vérifier que vous soyez bien loggé
  5. demander un « dawnload »
  • Phase n° 5 : téléchargement sur votre disque dur
  1. Il faudra patienter un certain temps, tant que le fichier n’est pas prêt. Aucune indication sur l’état d’avancement du travail
  2. Une fois le travail achevé, un panneau rouge apparait vous invitant à cliquer sur le lien déclenchant le téléchargement
  3. A partir de là, ce sera la démarche habituelle de transfert vers vos répertoires
en bas de page

Le curseur de réglage de date et une fenêtre de recherche de date par le texte. Cette plage affiche également quelles les noms des couches intégrées su la carte
La fenêtre d’état des données EUMETSAT

très complexe et très précises, comprenant :
  • Une zone d’enregistrement des couches (layers) enregistrant toutes les variables de chaque feuille. C’est elle qui est archivée dans la fenêtre « my views » dans les donnes personnelles. On peut ainsi définir de nombreux profils, les enregistrer et y revenir
  • Ensuite 4 zones définissant :
    • les couches de données d’images satellites croisant des types de satellites, d’instruments, de critères de filtres etc... C’est le coeur de métier d’EUMETSAT. On y trouve des milliers de combinaisons permettant des analyses spécifiques. On ne débattra pas ici de ces combinaisons... mais c’est aussi le coeur de métier de PTP de pouvoir les traiter en commentaires
    • Les superpositions graphiques : c’est à dire l’habillage et la présentation des cartes
    • Les fonds de carte : terre naturelle, OSM sombre ou lumineuse
    • Les projections : géographique, Mercator sphérique ou nord polaire

Contrôle et historique

A comparer avec les routes météo des modèles grib en haute de page

  • Cette Vidéo
MPEG4 - 18.5 Mo
  • Ces copies d’écran
JPEG - 66.5 ko
Le 11 à 08:00 Z
JPEG - 59.9 ko
Le 13 à 08:00 Z
JPEG - 56 ko
Le 16 à 08:00 Z
JPEG - 53.9 ko
Le 18 à 04:00 Z

ndlr : le 11 septembres, deux marins lançaient une alerte (voir ci dessus la copie d’écran du 11/9). Le 18, le medicane Ionas impactait Zante, Kephalonia et Ithaque. La veille seulement, les services météo grecs officiel lançaient une alerte, juste de quoi ranger les pots de fleurs. Sur cette zone météorologiquement mal protégée, éloignée des grandes routes maritimes, le fait de pouvoir en temps réel, avec pour seul moyen une communication 4G, de pouvoir remonter des informations crédibles de photos satellites, doit pouvoir sécurise les hypothèses des modèles grib

Aides en ligne, quelques liens utiles

Remerciements : aux membres du CA PTP, publiant ici sous le nom générique de « Collectif Salacia » (NB, Salacia : épouse de Neptune), et en particulier à yvesD dont la culture météo nous a permis de progresser.

Il y a 1 documents disponibles.


1  
7.2 Mo  
eumetsat_view_2020-09-11_12_00-2020-09-18_18_00.mp4
UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 19 novembre 14:12, par yoruk écrire     UP Animateur

    Pour cette démo, j’ai utilisé deux canaux

    1) Airmass RGB - MSG - 0 degré
    C’est un composite RVB (rouge, vert, bleu) basé sur les données des canaux infrarouges et de vapeur d’eau de l’instrument SEVIRI. Il est conçu et réglé pour surveiller la distribution des différentes masses d’air et l’évolution des cyclones, en particulier la cyclogenèse rapide, les stries de jet et les anomalies PV (tourbillon potentiel). Ce qui correspond à ma recherche sur le medicane Ionas. L’Airmass RGB est composé de données provenant d’une combinaison des canaux SEVIRI WV6.2, WV7.3, IR9.7 et IR10.8. Étendue géographique : Lat : -81 à 81 degrés
    Long : -79 à 79 degrés
    Pour cet outil, voir :Le radiomètre imageur SEVIRI

    2) Taux de précipitations au sol par GEO / IR
    Ce produit en temps quasi réel (cartes de taux de précipitations instantanées) est généré par des images IR de l’instrument SEVIRI embarqué sur Meteosat Second Generation (MSG) satellites « calibrés » par des mesures de précipitations à partir de capteurs satellites PMW en orbite héliosynchrone. La méthode de traitement appelée « Rapid Update » (RU), est actuellement le seul algorithme opérationnel permettant d’estimer le taux de précipitations avec la résolution temporelle requise pour la prévision immédiate. Étendue géographique : Lat : -81 à 81 degrés
    Long : -79 à 79 degrés

    NB : je ne suis en aucun cas ni physicien ou encore mieux astro-physicien... Juste un homme cuieux utilisant les moyens de son époque (merci Google, merci Wikipédia, et merci ma sainte mère qui m’a refilé ce goût de la curiosité...)

    Répondre à ce message

  • 20 novembre 14:29, par yoruk écrire     UP Animateur

    Primordial pour définir les risques de déclenchement d’un médicane, mais aussi pour pister et suivre la route d’un medicane : les traces d’u Upwelling

    Une autre façon de pister un medicane consiste à étudier son sillage. En se déplaçant, il pompe des calories à l’eau de mer dont il se nourrit pour entretenir sa convection.
    La surface de la mer compense en récupérant des eaux plus froides en profondeur. C’est le Upwelling bien connu avec le Mistral où la Mr Egée, quand souffle le Meltem.

    Cmems/Lobelia propose un logiciel analysant la température de l’eau de mer en surface, mais aussi en profondeur. On peut travailler point par point, mais aussi demander l’analyse d’une route et de ses différents points. Le graphique ci-dessous retrace la route du medicane Ianos entre le 12 et le 18 septembre2020.
    Le diagramme indique clairement les conséquences thermiques du Upwelling avec un emprunt de 3°c entre le point 3, selon toute vraisemblance date d’activation du medicane, et le point 7 date d’impact sur Kephalonia/Ithaque et Zante.

    On voit bien aussi la zone de mer chaude du golfe de Syrte, plus de 27°c, points 1 et 2, là où il a trouvé les éléments déclencheurs indispensables à son activation

    Ce logiciel et ses moyens feront partis de l’article sur lequel nous travaillons pour rechercher les risques de medicane en Méditerranée orientale
    Michel à Riposto

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 21 novembre 06:49, par yoruk écrire     UP Animateur

    Par ce lien, traduisible avec le traducteur automatique en ligne Google (entre autres)

    Michel

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales