image
image
image

Votre IP : 54.80.96.153
Dernier ajout : 22 septembre
Visiteurs connectés : 9

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Mouillages et ports Méditerranée occidentale > Bova Marina un abri au sud de la Calabre

Rubrique : Mouillages et ports Méditerranée occidentale

__________________________________________________________________________________________________________________

Bova Marina un abri au sud de la CalabreVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2016, (màj 30 juin) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Cet article est géolocalisé.

Italie / Calabre / Bova Marina

37°55’,50 N 15°56’,05 E

Approche

A la pointe sud de la Calabre, au débouché ionien du détroit de Messine, la plage de Bova Marina, protégée des vents d’Est par le cap San Giovani, offre un bon abri de NW à NE.
  • L’approche est claire
  • On se méfiera des nombreux mouillages anarchiques, en toute proximité de la plage
  • Mouiller par 5 à 10 m sur de sable de bonne tenue
  • Précision des CM93 v2 ed2011 : peu précise et aucun détail
  • Précision des Navionics : la géodésie est juste et elles manquent de détail (oct 2016).

 


Mouillage - màj juin 2018
Il faut se méfier des effets de houle contournant la pointe de la botte italienne
  • La houle entre d’ouest et de sud-ouest
  • Elle entre en résonance à l’ouest du cap San Giovani
  • Jointe à l’effet des thermiques nocturne, même avec peu de vent, on prendra un clapot très court par la hanche
  • La houle peu se creuser brutalement par le simple effet de la renverse des courants du détroit de Messine
  • Habituellement plus désagréable que dangereux, on peut être amené à lever l’ancre et à prendre le large par sécurité

 
 

JPEG - 180.4 ko
Effets de soufflet
JPEG - 243.6 ko
Résonance de la houle

Réparations ; entretien et services

  • Rien ici

Clearance

  • Rien ici

Général

  • Contact :
  • Approvisionnement, nécessairement en annexe. Limité aux moyens d’un gros bourg de campagne. Plus facile en été, c’est une petite station balnéaire
  • Liaisons faciles avec Reggio Calabria par le réseau routier et ferroviaire.

Situation

  • Entre Rocella Ionica et le détroit de messine : un peu moins de 70 milles
  • Entre Rocella et la Sicile, pour une route vers l’Est : un peu plus de 70 milles pour Taormine ou Riposto.

Aucun abri tout temps, mais, quelques abris de beau temps :

  • Brancaleone, au NE du cap Spartivento, plage uniquement protégée des vents de W à NW
  • Saline Ioniche, à l’W du Cap Spartivento, complètement ensablée n’offre aucune sécurité
  • Bova Marina entre Saline et Cap Spartivento permet un abris sûr, en mouillage forain, sur de bons fonds de sable, pour les vents de NE à NW. L’abri est meilleur qu’il n’y parait pour les vents de secteur E et W, mais c’est un abri de beau temps. Intenable par vents de sud... Bova Marina offre l’avantage de couper la longue route depuis Messine ou Riposto, vers Rocella :
  • Depuis Bova Marina :
    • Rocella Ionica à 36 milles
    • Riposto à 35 milles
    • Taormina à 31 milles
    • Reggio Calabria à 25 milles
    • Messine à 30 milles

Histoire et culture

Peu de chose, la ville est de construction récente, courant XIXème siècle. La région serait marquée par la présence d’anciennes colonies juives, byzantines et grecques. le dialecte Griko est pratiqué ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Griko

 

le village la rade sous la pluie et l’orage le cap San Giovani

 

s/y Laorana oct 2016

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 28 septembre 2016 11:18, par yoruk écrire     UP Animateur

    J’avais oublié de géolocaliser cet article... C’est fait et on peut y accéder depuis la carte de géolocalisation

    Michel

    Répondre à ce message

  • Le mouillage est mieux protégé qu’il n’y parait, de l’Est à l’Ouest par le nord.

    • on bénéficie d’une large place
    • avec de bons fonds de sable tenant bien
    • des eaux limpides facilitant la lecture des fonds. Les quelques plaques de Posidonies sont aisément identifiable
    • Le mouillage, même par beau temps est rouleur, victime de la houle du traffic du détroit de Messin qui prend la grande baie, par le travers.
    • on peut mouiller en proximité de la côte par 5 m de fond

    Michel sur Laorana, mai 2017

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 30 juin 03:05, par yoruk écrire     UP Animateur

    Un abri au sud de la Calabre

    Certes... Mais il peut être très inconfortable, même par vents de secteur nord. Ce que nous avons connu cette nuit. Bon des « creux » de 30 cm, comme ce matin, le bateaux orienté par la pétole de Nord, le bateau prenant le clapot par la hanche... C’est désagréable, sans plus

    Mais hier soir, à la tombée de la nuit avec une houle courte de 60 cm, et une période de 3", s’était quasi invivable. Plus creux, je pense qu’il faut dégager

    J’ai fait une mise à jour de l’article

    Michel, en veille... :->

    Répondre à ce message

  • 30 juin 04:42, par yoruk écrire     UP Animateur

    Exemple d’évolution des trains de vague... nuit 29 au 30/06/2018
    Source WRF Sicile 4 km, les vents en barbules blanches et les vagues en flèches noires

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales