image
image
image

Votre IP : 34.236.191.104
Dernier ajout : 23 octobre
Visiteurs connectés : 20

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Grèce > Mouillages et ports en mer Egée > Port Ios

Rubrique : Mouillages et ports en mer Egée

__________________________________________________________________________________________________________________

Port IosVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié 3 juillet, (màj 4 juillet) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Cet article étant géolocalisé localement, validez OK ci-dessous convient.

Port Ios

Parfaitement protégé du vent et de la mer, mais victime du déplacement d’eau généré par le trafic des ferries, Port Ios mérite de l’attention.

JPEG - 140.4 ko
Tout est dit : crédit photo Cruiserswiki

Sur cette photo, regardant vers W/SW, amarré au quai nord, un gros ferry. Arrivant et commençant sa manœuvre un catamaran rapide, accostera arrière au quai sur la rampe exposée plein W et prolongeant le quai N. Dans tous les cas, les bateaux de plaisance amarrés au quai Est, ou au nouveau môle Sud, seront impactés par la vague du déplacement d’eau des ferries. Plus ou moins impactés, en fonction de la vitesse nécessaire aux ferries pour contrôler l’influence du vent sur leur fardage.

Topographie et influence sur les vents

JPEG - 154.6 ko
Le port d’Ios en regardant vers l’Est
JPEG - 144.7 ko
La baie d’Ios en regardant vers le nord
  • Orientée Sud - Nord, la grande baie d’Ios longue d’un mille et large de 0.3 mille, s’oriente légèrement vers le Nord-Est à la hauteur de l’indentation de la crique servant de port naturel à l’Est.
    • Cernée de hauteurs adossées au massif principal de l’île, culminant à 741 m à l’Est et s’abaissant régulièrement, un col situé plein NE d’une altitude de 126 m, aura de l’influence sur le régime des vents dominants le matin, en été, le Meltem virant de NE vers NW l’après midi.
  • L’éperon occidental s’abaisse régulièrement vers la mer, en creusant un col à 30 m entre deux collines de 61 et 88 m. Ce thalweg orienté Ouest - Est, face à la crique indentée du port d’Ios aura de l’importance dans l’après midi, générant des rafales dans l’axe du port et obligeant les ferries manœuvrant dans le port, à garder de la puissance.

Géométrie des installations portuaires

JPEG - 102.2 ko
Influence du fetch à Port Ios
JPEG - 100.8 ko
Détails des infrastructures portuaires

La forme trapézoïdale très particulière de la petite crique (120 x 100 m) et du port, concentre et accélère la houle générée par le déplacement des ferries. Bien visible sur la vue aérienne Google Earth du 27/06/2016, ci-après.

  • en 1 : le môle d’accostage des ferries rapides, qui devront garder de la vitesse que ce soit le matin avec un meltem de NE, ou l’après midi quand le meltem virera au NW, accéléré par le thalweg de l’éperon W, voire, renforcé par les brises de mer.
  • en 2 : le quai N, réservé aux gros ferries. Hors haute saison (juillet/août), les autorités tolèrent la présence de bateaux de plaisance, amarrés alongside, qui devront dégager “vite fait” quand les ferries sont annoncés
JPEG - 62.4 ko
nouveau môle vu depuis le quai E (sept 2007)
  • en 3 : le quai Est, équipé “en principe” de pendilles. La chaîne mère est annoncée à +/- 30 m du quai, et comme dans beaucoup de ports grecs, les pendilles accessoirement prolongées de chaînes secondaires sont en jachère, autant de pièges pour votre mouillage, si vous souhaitez allonger votre chaîne personnelle.
  • en 4 : l’ancien quai sud, avec peu d’eau, réservé aux bateaux locaux
  • en 5 : le nouveau petit port de barques, peu d’eau et probablement encombré de mouillages anarchiques (NDLR : anarchiques pour les non grecs...)
  • en 6 : le nouveau môle protégeant le port de barques. Il semble que des bateaux de plaisance puissent s’y amarrer arrière au quai, sur leur mouillage. En 2007, lors de mon dernier passage, en septembre, il était réservé au trafic des petits hydravions des lignes intérieures...

Témoignages historiques Google Earth

JPEG - 182.2 ko
31 mai 2019
JPEG - 158.1 ko
30 juin 2018
JPEG - 133.2 ko
27 mai 2016
JPEG - 135 ko
27 juillet 2013
JPEG - 136.2 ko
17 oct 2012

Deux copies d’écran caractéristiques :

  • celle du 27/05/2016, montrant le catamaran rapide en tain de virer pour venir arrière au quai sur la rampe N, et le petit ferry manœuvrant sur le quai N. Leurs actions conjuguées génèrent une houle active en route vers le fond du port. Les bateaux de plaisance amarrés quai Est, seront sévèrement impactés
  • celle du 30/06/2018, où l’on voit l’action du fetch Ouest créant un mauvais clapot. Peut être à cette époque de l’année un effet du meltem dans l’après midi
  • d’une façon générale, on voit bien que le principal problème vient du trafic des ferries, essentiellement en juillet et en aout.

Témoignages

NDLR : je connais bien le port d’Ios, pour y être allé de nombreuses fois depuis 1986. La dangerosité du port, liée au ressac artificiel des ferries est connue. J’y ai vu en mai 2002 se fracasser de nombreuses passerelles mal sécurisées sur le quai Est. Mon dernier témoignage est assez (trop) ancien : en sept 2007, j’ai donc recherché d’autres témoignages crédibles :

Pour Cruisers Wiki : http://www.cruiserswiki.org/wiki/Ios

  • Port Ios ou Yialos est le seul port de l’île. Il offre un excellent abri contre le meltem. Amarrez l’arrière jusqu’au quai du côté Est de la crique, où se trouvent des lignes de pendilles, ou mouillez sur ancre sur le môle extérieur du port de pêche adjacent. Le fond est de boue et offre une excellente tenue. La majeure partie du côté nord-est du quai est actuellement (juin 2009) occupée par un ferry désaffecté et le reste du côté nord-est est utilisé par les ferries en activité.
  • Sécurisez votre bateau bien à l’écart du quai car les arrivées de ferry provoquent une augmentation temporaire considérable dans le port. L’ancrage dans la baie n’est pas autorisé car cela gêne les ferries.
  • Il y a aussi (septembre 2013) un ponton pour env. 10 yachts sur le côté S de la crique. Il n’y a pas d’amarrage, il faut donc jeter l’ancre C’est peut-être un endroit moins sûr puisque vous avez les vents dominants sur votre étrave. Et à cause de l’entonnoir, vous pouvez avoir des vents de 7 BF+
  • Vérifié par : (Date de dernière visite du membre sur Ios)
    • Juin 2001 - Istioploos S/Y Thetis
    • Juin 2009 — Athènes de Lymington
    • Juin 2012 — Trenelly
    • Sept 2013 —Dreamsails

Pour les commentaires Navionics

  • 18/10/2016, Commentaire 1 : Les pendilles ne sont pas toujours disponibles donc mouiller long pour sécuriser la proue. La vague d’étrave du ferry peut être importante, mais d’une légère nuisance.
  • 18/07/2016, Commentaire 2 : les ferries créent une grosse houle. C’est un euphémisme, ces houles sont dangereuses, et bien qu’un commentaire indique qu’il y ait des pendilles, cela ne s’applique que pour la partie du quai qui en est équipé. La houle dans ces situations est extrêmement mauvaise, dans la mesure où les ancres peuvent chasser. Sur la zone équipée de pendille, l’amarrage est bon tant que vous vous écartez du quai, c’est-à-dire beaucoup de distance (donc vous ne pouvez probablement pas descendre du bateau très facilement). Les ferries continuent toute la journée - à un moment donné, il y avait trois ferries à grande vitesse en même temps - un sur le quai, un entrant et un sortant. Ils arrivent également en pleine nuit le dimanche soir et le mardi soir.
  • 19/06/2015, Commentaire 3 : Port de plaisance bien abrité. Aucune assistance officielle au mouillage, d’autres marins où passants peuvent vous assister. Des pendilles sont disponibles. Les ferries circulent tôt et souvent, et tard dans la soirée. La vague d’étrave du ferry peut être importante, il faut s’écarter suffisamment loin du quai pour éviter d’être repoussé dessus.

Pour Sea Seek : https://www.sea-seek.com/fr/Port-Io...
Par Meltem il y a de fortes rafales dans la baie. On s’amarre dans le bassin où la protection est bonne de tous secteurs. Les Ferries entrent dans le port à pleine vitesse créant un fort ressac.

Pour Navily : https://www.navily.com/fr/mouillage...

  • 08/06/2021 : Toujours le souci des ferrys qui, pour certains, ne sont pas très fair-play.
  • 02/06/2021 : Port bien abrité, de préférence mouiller sur le quai extérieur car dans le port risque de beaux mélanges de chaînes. Pas de pendille en mai mais les ferrys ont nettement amélioré leur comportement, moins de risques.
  • 12/07/2020 : Port a éviter à cause des ferries qui causent de gros remous... Bateaux cassés à chaque entrée du ferry... Plaintes en cours des plaisanciers.
  • 09/07/2019 : Amarré sur le ponton extérieur, bonne tenue de l’ancre avec 60 mètres de chaines. Fort remous des ferries entrant.
    20/05/2019 : Petit port bien abrité, faible capacité, attention les ferries qui arrivent très vite et génèrent du ressac.

Pour le guide de Méditerranée, 14/09/2017 : http://www.guidemediterranee.com/sp...

  • Une vingtaine de places au quai Est, au fond du port, sur la promenade, la rue et les cafés (bruyant), dotées de pendilles . Attention, s’amarrer loin du quai, à cause du déplacement d’eau provoqué par chaque ferry.

Conclusions

La question de l’utilité du port d’Ios est souvent posée en fonction de l’opportunité d’y prendre un ferry pour visiter Santorin, tout proche, et dépourvu de port fiable.

  • On voit bien que laisser son bateau amarré à Ios, et sans surveillance comporte une part de risques liés au ressac inéluctable, provoqué par la manœuvre des ferries dans un petit port étroit.
  • La dangerosité de ce ressac dépendra de la force du vent et de son action sur le fardage des ferries
  • En haute saison, le rythme intense de débarquement des ferries aggravent le phénomène en limitant les temps de réaction des capitaines.
  • Rappel des règles de sécurisation des bateaux à quai dans ce cas de figure
    • Il faut impérativement laisser à bord au moins un équipier sachant manœuvrer
    • Il faut largement écarter le bateau du quai
    • Même avec une pendille, mieux vaut mouiller son ancre (50 m c’est bien), ce qui permettra de jouer sur son guindeau pour régler le mouillage
    • Ecarter le bateau n’est pas suffisant, il faut pouvoir démarrer le moteur et appuyer les mouvement du bateau en marche AV. Donc, impérativement surveiller l’absence de bouts flottant en proximité de l’hélice.
  • sur l’intervention de Philippe Tournier, des précautions supplémentaires
    • Décaler la position longitudinale des bateaux, pour éviter le risque d’endommagement des barres de flèches
    • Décaler la hauteur de positionnement des pare battages.

Mise à jour 04/07/2021

Cette vidéo récente (Sept 2020) donne des indications intéressantes

  • 1. Les ferries n’accèdent plus dans le port. Ils accostent sur la rampe située à l’extrémité du quai N, face à la baie
  • 2. Le quai nord semble dédié aux besoins de la plaisance, du moins quand l’activité commerciale du port le permet.
    • 2.1 Si l’on en croit la manœuvre du voilier quittant le mouillage à 23", ils sont mouillés sur ancre, AR au quai
    • La vue sur la baie, montre bien l’influence potentielle du thalweg de l’éperon W
    • La vidéo est prise le matin, sans vent
  • 3. C’est la giration du ferry qui amorce la houle entrante dans le port
    • 3.1 Giration facilement contrôlée en l’absence de vent
    • 3.2 Avec du vent et surtout l’après midi, quand le vent vire à l’W/NW, il lui faudra beaucoup plus de puissance, générant une vague d’étrave plus forte
    • 3.3 Dans ce dernier cas, l’état de la mer renforcera la vague d’étrave, pouvant impacter fortement tout le port.
  • 4. Dans ces condition de vent
    • 4.1 les bateaux amarrés quai N, prendront les vagues par le travers
    • 4.2 les bateaux du quai Est les prendront de face, avec le risque d’être tossés au quai.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 3 juillet 19:37, par yoruk écrire     UP Animateur

    Liaisons par hydravions

    Ios était une des étapes de la société Air Sea Lines, aujourd’hui abandonnée

    JPEG

    Répondre à ce message

  • 4 juillet 09:44, par yoruk écrire     UP Animateur

    L’article est mis à jour grâce à une vidéo récente, montrant l’impact de l’arrivée d’un ferry

    Répondre à ce message

  • 4 juillet 17:57, par yoruk écrire     UP Animateur

    Partie “Est” du Quai sud

    JPEG - 54.4 ko
    Impact sur le môle SW
    JPEG - 27.5 ko
    Abri quai sud
    • Le meilleur abri se trouve dans l’ancien port sur le quai sud, mais limité à une longueur de 40 m le long du quai entre des hauts fonds et la racine du nouveau port de pêche. Sur la face ouest de cette racine : 25 m, les mieux protégés du port… Mais très recherchée par les locaux
    • La face externe du môle du port de pêche est la plus dangereuse, largement offerte aux vagues d’étrave des ferries.

    Répondre à ce message

    • 12 juillet 13:56, par lysigee écrire     UP     Ce message répond à ...  image Animateur

      L’extrémité du quai sud n’est pas vraiment affectée par les ferries. je m’y suis amarré plusieurs fois sans soucis du coté externe, l’interne étant occupé par des locaux. Par meltem on reçoit le vent de face. Bien sur comme d’habitude il faut mouiller long et ne pas coller l’arrière contre le quai. L’utilisation de l’annexe pour passer du bateau sur le quai peut être aussi une solution pour éloigner le bateau du quai.
      Robert

      JPEG

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales