image
image
image

Votre IP : 54.165.57.161
Dernier ajout : 27 novembre
Visiteurs connectés : 5

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > OpenCPN -forum- > Utilisation sous Windows -forum- > Gestion des routes et des Waypoints

Rubrique : Utilisation sous Windows -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Gestion des routes et des WaypointsVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Septembre 2012, (màj Septembre 2012) par : Michel56  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,
J’utilise actuellement une ancienne version 7 de Maxsea. Le clavier du portable sur lequel il est installé montre des signes de fatigue. Pour le transférer sur un autre PC il me faut acquérir une version plus récente, en raison du dongle qui le protège. La philanthropie de la société qui le commercialise m’y fait renoncer.
Depuis pas mal de temps, j’envisage de passer sur OpenCpn. Pour cela, je l’ai installé sur un PC bureau et je passe pas mal de temps à parcourir en long en large et en travers tous les sujets abordés à son sujet. J’en profite pour remercier tous les participants qui apportent les réponses tant attendues.
J’en viens donc au sujet, un parmi d’autres, pour lequel je n’ai pas trouvé de réponses dans le tutoriel ni dans les forums.
1ère question :
Lorsque je crée une nouvelle route, parfois, celle-ci chevauche une partie du trajet d’une autre route, qui comporte donc des Waypoints déjà saisis et que je pourrais reprendre. Je ne parviens pas à les inclure dans la nouvelle route. Parfois, je ne sais pourquoi, le logiciel me propose, par l’intermédiaire d’une boîte de dialogue, d’utiliser un Waypoint précédemment créé, je peux alors l’intégrer dans ma route.
Existe il une fonction particulière qui le permette systématiquement ? Sinon, je me retrouve avec plusieurs Waypoints ayant les mêmes caractéristiques ?
2ème question
Concernant les sauvegardes des routes, j’y parviens sans problème par la fonction exporter une ou tous, mais pas avec les Waypoints ; Je fais pourtant attention de ne pas utiliser de caractères accentués. J’ai consulté les fichiers GPX créés par les sauvegardes. les Waypoints y figurent bien et j’ai donné la valeur 1 à viz. Certains apparaissent sur les cartes, d’autre non ; Je n’en connais pas la raison.
N’aurait-il pas été possible d’utiliser une extension de fichier autre que GPX pour différencier les sauvegardes des Waypoints avec celles des routes ?
J’espère avoir été clair dans mon exposé. Aussi, j’espère qu’une bonne âme viendra me soulager de cet horrible fardeau qui hante mes jours et parfois mes nuits et viendra m’aider à retrouver le sommeil...en attendant qu’un autre sujet ne m’en prive.
A tous, cordialement,
Michel

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

14 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 3 septembre 2012 22:49, par Pil-Poil écrire     UP

    Je ne suis pas spécialiste d’OpenCPN, mais la « logique de sécurité » suggère de ne pas utiliser un même point pour 2 routes différentes ! En effet, si on efface une des routes, que devient le point commun ? Effacé par le logiciel un peu bestial ? Conservé par le logiciel super malin ?

    Le fichier GPX (XML) est écrit dans un langage standard qui décrit toutes sortes d’objets sur une carte. Par exemple dans le fichier GPX il y a des routes (trk), des waypoints (wpt). Il est donc inéluctable que les routes et les WP utilisent le même genre de fichier GPX s’ils veulent être universels. Sinon, on aurait des routes et des WP dans un format « propriétaires » du logiciel et non interchangeable avec un autre logiciel.

    Voir : http://www.topografix.com/GPX/1/1/

    Répondre à ce message

    • 4 septembre 2012 07:02, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      Robert a tout à fait raison

      J’ai le même problème qu’avant hier, je suis en Mer, et dans un coin pourri... dans l’après midi je répondrai
      A+
      Michel

      Répondre à ce message

      • 4 septembre 2012 14:58, par Michel56 écrire     UP     Ce message répond à ...  image

        Bonjour à tous et merci encore, je ne le répéterai jamais assez,
        Je pense que créer deux Waypoints pour un même point surcharge le fichier Waypoint inutilement.
        Exemple :
        Deux destinations différentes, St Goustan et Vannes. Les deux me font passer par un point obligatoire Port Navalo.
        Pour éviter de supprimer un Waypoint par inadvertance, je pense qu’il est possible d’interdire sa suppression s’il est inclus dans une route.
        J’ai relu l’article que Yoruk, Michel, a écrit sur les Routes et les Waypoints et en cherchant, j’ai trouvé la réponse à ma question concernant le Waypoint que OpenCPN me propose d’utiliser ; Mais en fait lorsque je réponds « oui » à la question posée, le logiciel crée un Waypoint avec un nom identique. Résultat, je me retrouve avec des Waypoints portant le même nom sans savoir lequel est inclus dans telle ou telle route. Si j’en supprime un, une de mes routes sera amputée et je ne le saurai que lorsque je contrôlerai ses propriétés.
        Robert parle de TRK dans sa réponse. Sauf erreur de ma part, c’est l’abréviation de Track, route en anglais. S’il pouvait m’en dire plus, je n’ai vu aucune trace de TRK dans les fichiers GPX d’OpenCPN. Ceci dit, d’accord pour les extensions mais sans avoir bien compris comment le logiciel traite les deux informations.
        Comme je le disais précédemment, je découvre OpenCPN. Je ne l’ai jamais utilisé pratiquement. Je ne peux m’empêcher de comparer avec Maxsea que j’utilise depuis pas mal d’années. Je pense que le mieux est le plus simple dans son utilisation. Maxsea, dans l’ancienne version que j’utilise, n’est pas toujours très clair dans ses menus. OpenCPN le semble plus. Peut être faut-il que comme le bon vin le logiciel et l’utilisateur vieillissent ensemble, ainsi nous aurons un bon cru. Mais les jours sont comptés...et le temps passe vite..!
        Yoruk, bonne navigation...
        Cordialement ,
        Michel

        Répondre à ce message

        • 4 septembre 2012 15:47, par Pil-Poil écrire     UP     Ce message répond à ...
          • Alors précisons :
            • wpt = waypoit
            • rte = route (je me suis trompé hier !)
            • trk = track (trace)

          (en cliquant sur l’image, le zoom est en bas à gauche)

          • Une route est créée en se servant de « wpt » qui sont insérés entre deux balises « rte »
          • Un « wpt » est créé inséré entre deux balises « wpt »
            - 
            C’est ce qui permet au logiciel de savoir si un « wpt » est seul ou s’il fait partie d’une route (ou s’il fait partie d’une trace « trk »)
          • Testé avec la V2.5 à l’instant :
            • quand on défini une route, les WP de la route sont créés
            • quand on supprime une route, les WP de cette route sont supprimés

          Donc si un wpt est à la fois un waypoint isolé ET fait partie d’une route, il est nécessairement doublonné par construction du fichier en langage « gpx ». Pour info, « gpx » (http://fr.wikipedia.org/wiki/GPX_%2...)est une partie du langage « xml » (Extensible Markup Language, « langage de balisage extensible ») spécialisé pour les besoins du GPS.

          • Ci joint un « test.zip » avec 2 fichiers exportés par OpenCPN ../IMG/zip/test.zip
            • test : le fichier « gpx » avec 2 mouillages créé et une route avec 2 points créée
            • test-sans la route : on voit qu’il ne reste que les 2 mouillages. Les « wpt » ayant servi à faire la route sont supprimés !

          Voilà le fichier « test » avec une route et deux waypoints :

          <?xml version="1.0" encoding="utf-8" ?>
          <gpx version="1.1" creator="OpenCPN" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance" xmlns="http://www.topografix.com/GPX/1/1" xmlns:gpxx="http://www.garmin.com/xmlschemas/GpxExtensions/v3" xsi:schemaLocation="http://www.topografix.com/GPX/1/1 http://www.topografix.com/GPX/1/1/gpx.xsd" xmlns:opencpn="http://www.opencpn.org">
             <wpt lat="43.094412150" lon="5.951282094">
                 <time>2012-09-04T13:20:56Z</time>
                 <sym>anchorage</sym>
                 <type>WPT</type>
                 <extensions>
                     <opencpn:guid>19f40000-8f7d-4971-8bd0-c6ab6529ffff</opencpn:guid>
                     <opencpn:viz>1</opencpn:viz>
                     <opencpn:viz_name>1</opencpn:viz_name>
                 </extensions>
             </wpt>
             <wpt lat="43.096800547" lon="5.956491171">
                 <time>2012-09-04T13:21:07Z</time>
                 <sym>anchorage</sym>
                 <type>WPT</type>
                 <extensions>
                     <opencpn:guid>7764ffff-5ff2-4943-bacd-82c73be20000</opencpn:guid>
                     <opencpn:viz>1</opencpn:viz>
                     <opencpn:viz_name>1</opencpn:viz_name>
                 </extensions>
             </wpt>
             <rte>
                 <extensions>
                     <opencpn:start></opencpn:start>
                     <opencpn:end></opencpn:end>
                     <opencpn:viz>1</opencpn:viz>
                     <opencpn:guid>4b9dffff-3338-4ac8-9126-7e8a03130000</opencpn:guid>
                 </extensions>
                 <rtept lat="43.094898683" lon="5.946799865">
                     <time>2012-09-04T13:20:42Z</time>
                     <name>001</name>
                     <sym>diamond</sym>
                     <type>WPT</type>
                     <extensions>
                         <opencpn:guid>5febffff-0f88-4eff-965a-ba336866ffff</opencpn:guid>
                         <opencpn:viz>1</opencpn:viz>
                         <opencpn:auto_name>1</opencpn:auto_name>
                     </extensions>
                 </rtept>
                 <rtept lat="43.098702353" lon="5.955643181">
                     <time>2012-09-04T13:20:45Z</time>
                     <name>002</name>
                     <sym>diamond</sym>
                     <type>WPT</type>
                     <extensions>
                         <opencpn:guid>1eff0000-7560-4ccc-9e0e-c951220b0000</opencpn:guid>
                         <opencpn:viz>1</opencpn:viz>
                         <opencpn:auto_name>1</opencpn:auto_name>
                     </extensions>
                 </rtept>
             </rte>
          </gpx>

          Répondre à ce message

        • 4 septembre 2012 16:12, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

          Bonjour, et à bon port…
          Alors, pour la création de WP, de routes, voire de trace que l’on pourra toujours transformer en routes….

          • On peut toujours créer des WP individuellement, mais à mon avis il faut différencier cette création de celle des routes. Son intérêt sera surtout celui de référencer un lieu, un site. En fait… un Point d’intérêt, les fameux Poi’s, ou l’on retrouvera tout les renseignements, que l’on a entré sur ce WP. Voir, là-dessus le lien donné plus bas
          • Concernant spécifiquement les routes… On les créé avec l’option route, qui enchaîne une série de WP et entre chaque WP, un segment… Quand un WP de cette route, est proche d’un WP existant, le programme OpenCPN demande si on veut utiliser le WP existant… ce qui est une grosse connerie, pour appeler un chat, un chat… si on supprime ce WP pour une raison quelconque, on massacre la route crée après…. Il faut savoir que parmi les concepteurs d’OpenCPN, on trouve de Geeks brillants, mais pas nécessairement marins confirmés (le mot est faible). En fait à la question, faut il utiliser un WP existant, la réponse est ‘’ NON ’’. On créera alors une route spécifique, avec sas propriétés propres. S’il faut créer une autre route, passant par un des WP proche créé pour une autre route, ou un Poi’s posé là… La route créera un WP spécifique à cette route.
          • Tout çà devra être sauvegardé, par la commande exporter, route par route, c’est mieux, en ayant soin de la nommer spécifiquement, par l’onglet ‘’gestion des Routes, WP, Traces et Couches’’ de la boite à outil
          • Sur la version v3.0.0 et ultérieures (aujourd’hui la v3.0.2, est sécurisée), on peut sauvegarder ces routes, traces ou WP dans un répertoire nommé ‘’layers’’ qu’il faudra créer. Elle seront alors sauvegardées et protégées contre toute modification intempestive avec le programme, mais pas en gestion directe sous Windows. Se méfier aussi, si l’on efface, sous Windows, les programmes OpenCPN, pour en relancer d’autre… les fichiers ini sont effacés, et on pers tout. Il vaut mieux avant, les sauvegarder sous un autre répertoire
          • J’ai travaillé là-dessus sur mon site perso, avant de mettre à jour PTP, à l’automne, voir le lien : http://www.eauxturquoises.fr/a_tuto...

          Voilà dans l’immédiat ce que je peux dire… sachant que l’exemple proposé de deux routes entre St Goustan et Vannes m’interpelle singulièrement, nous avons eu un Cognac, mouillé dans l’anse de Berder, juste face à la jument, dans les années 70…
          Cordialement
          Michel

          Répondre à ce message

          • 4 septembre 2012 17:14, par Michel56 écrire     UP     Ce message répond à ...  image

            Où j’ai failli me planter devant la cale de Pen Lannig, après avoir passé une nuit au mouillage...
            Robert, j’ai commis la même erreur avec Track pour Route en pensant Trace...
            Ceci dit, je trouve que la gestion des Routes et des Waypoints pourrait être améliorée en allant vers une plus grande simplicité. Lorsque j’utilise mon ordinateur que m’importe ce qui se passe à l’intérieur, l’important c’est la facilité avec lequel je peux en tirer profit.
            La difficulté est souvent source d’erreur.
            Sur ce point je rejoins Michel ; Avant de concevoir un logiciel, les concepteurs devraient se poser la question simple : Pour quoi faire ?
            Après à eux de trouver comment, sachant que l’utilisateur devra trouver la réponse facilement. Mais il est toujours facile de tirer sur le pianiste...
            Une étude a montré que la majorité des gens utilisent moins de 10% des possibilités d’une télécommande. Je peux les comprendre quand on voit comment sont agencées certaines d’entre elles.

            Répondre à ce message

            • 4 septembre 2012 17:32, par Pil-Poil écrire     UP     Ce message répond à ...

              « Lorsque j’utilise mon ordinateur que m’importe ce qui se passe à l’intérieur, l’important c’est la facilité avec lequel je peux en tirer profit. »

              C’est un bon principe pour les logiciels et pour les appareils en général, mais la médaille a un revers quand il s’agit de sécurité (p.ex. pour la cartographie) : plus la facilité est grande et plus on est enclin à perdre la maîtrise de ce qui nous arrive :-/

              Savoir grosso modo ce que fait le logiciel permet d’éviter quelques calamités.

              Cette histoire de « wpt » partagés entre route et waypoint est un exemple qui montre l’intérêt de savoir grosso modo ce qui se passe.

              Répondre à ce message

            • 4 septembre 2012 17:33, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

              Bonjour
              J’utilise de façon intensive l’option ‘’route’’, pour mes navigations. C’est systématique. Et j’active tout aussi obligatoirement l’option trace… Que je recadre avec la route. “Je ne regarde jamais mon compas de route…

              De ce point de vue, et en s’en servant comme je l’ai indiqué plus haut, OpenCPN est tout à fait fiable et fonctionnel… en fait comme pour Maxsea… Il faut prendre ce qui convient dans ce qui est proposé. De ce point de vue (en particulier dans la gestion des couches), OpenCPN est infiniment plus pratique que Maxsea…

              Voir la copie d’écran de ma route (en bleu) et de ma trace (en jaune), de ce jour…. Cette méthode exige un contrôle minutieux de la qualité des cartes, ce que je fais systématiquement avec les fusion/transparences

              Michel

              JPEG

              Répondre à ce message

              • 4 septembre 2012 18:23, par Michel56 écrire     UP     Ce message répond à ...  image

                Yoruk, J’ai téléchargé et testé GE2KAP. Il me semble être un outil très intéressant. Aussi attends-toi à certaines questions. D’après ce que j’ai lu, tu sembles bien le maitriser. Comme toi, même pour de très courtes sorties, j’active ma route et suit ma trace. Elle me renseigne bien souvent sur la qualité de mes réglages en me permettant par exemple, d’apprécier la dérive de mon bateau
                Robert, facilité ne signifie pas manque d’attention. Je pense au contraire que le système de navigation électronique permet de se libérer de bien des taches et de se concentrer sur d’autres. Certains vont peut être regretter la période du compas de relèvement, de la carte papier et de la navigation à l’estime. L’avoir pratiqué donne certainement des notions que l’on n’acquiert pas avec l’informatique et peut être perd-on de ces notions. Mais je sais que depuis que j’utilise un PC pour naviguer je me sens beaucoup serein alors que je suis un inquiet de nature. C’est la raison qui me fait vouloir comprendre ce qui se cache derrière mon écran.

                Répondre à ce message

                • 4 septembre 2012 20:13, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                  Bonsoir
                  Je partage totalement ton analyse sur l’aide d’un PC en navigation. En fait c’est un équipier supplémentaire. Et comme je suis solo, je ne crache pas dessus !!!
                  Pour GE2KAP, bien sûr à ta disposition, mais un peu plus tard si possible, vers la mi octobre... Là je suis trop dépendant de ma navigation...
                  P Higgins, l’auteur de GE2KAP ; lui est un marin, et çà se sent dans ce qu’il développe. La dernière mouture de son logiciel, a grandement simplifié les procédures... C’est moi qui ai pris du retard dans la mise à jour du tutoriel...
                  On verra çà vers la mi octobre... Et on pourra probablement profiter de la pertinence de tes observations
                  Cordialement
                  Michel

                  Répondre à ce message

                  • 5 septembre 2012 10:21, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                    Je partage d’autant plus ce point de vue que j’ai longtemps pratiqué la navigation géomètrique et que j’arrive encore à l’utiliser, histoire que au cas où (dont panne du PC, du disque dur, de son alimentation, ... même si tout ça est doublé).
                    Mais il y aura bien un jour ou des humains navigueront sans savoir se servir de compas de relèvement, et alors il faudra que suffisamment d’’expérience ait été accumulée, suffisament d’accidents aient été analysés et compris, suffisement de chapitres de bibles célèbres aient été réécrit à propos de la navigation électronique, etc ...
                    Un peu comme, en moins grave tout de même, la disparition du navigateur, du radio, du mécanicien ... dans l’aviation civile, et idem pour le sextant à bulle, la centrale à inertie, le loran, ... ou comme chez nous la disparition des stations gonio (ah, le homing sous nautanime ;-) )

                    Répondre à ce message

    • 4 septembre 2012 15:49, par Michel56 écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Robert, dans le tutoriel je découvre la rubrique « Trace et son fichier GPX » où il est question de track.

      Répondre à ce message

      • 4 septembre 2012 16:28, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        Alors... que l’on traite de routes, de traces (track) ou de WP, tous ces fichiers OpenCPN portent l’extension « .GPX » ..Il y a une façon simple et pleine de bon sens pour les différencier à la sauvegarde, c’est de les identifier dans le nom de sauvegarde exemple :

        • “wp... berder_face_à_la jument.GPX”.... pour un WP
        • “route_berder2vannes.GPX”... pour une route
        • "trace_berder2vannes.GPX... pour une trace

        Et tout cà sauvegardé dans trois répertoires spécifiques

        • celui des.... WP
        • celui des... routes
        • celui des traces...

        Michel

        Répondre à ce message

  • 12 septembre 2012 20:33, par Michel56 écrire     UP  image

    Petit truc que je teste,
    Dans la boîte à outils, je choisis une couleur différente pour les marques, exemple rouge et je les mets en gras Italique, ainsi Les Waypoints que je crée, apparaissent bien visibles sur ma carte.
    Cela me facilite les créations de routes et m’évite des erreurs ; Par exemple la confusion d’un endroit sur la carte dont le nom est sensiblement identique à celui de mon waypoint.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales