image
image
image

Votre IP : 54.162.218.214
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 13

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > OpenCPN > Tutoriel OpenCPN > Tutoriel OCPN V4 > v4.0.0 Chap 10 : Créer et gérer une route pré établie

Rubrique : Tutoriel OCPN V4

__________________________________________________________________________________________________________________

v4.0.0 Chap 10 : Créer et gérer une route pré établieVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2014, (màj Janvier 2015) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord

Le menu route

La commande « Route » de la barre des menus, permet la création et la gestion de routes

  • Une route est composée d’un ensemble de Way Point, reliés entre eux par des droites
  • Chaque validation d’un point enregistre un WP
  • On peut également créer des Way Point individuellement, WP dédiés à d’autres tâches que la route
    • Pour le mouillage
    • Pour indiquer un emplacement particulier (port, point de débarquement, description d’un lieu, etc…). Ces marques sont des WP, identifiés par leur localisation géodésique.
  • Après création d’une route, il est possible d’accéder au menu contextuel disposant de commandes et ouvrant une fenêtre de propriété de cette route

Création d’une route

Valider commande route Puis clic gauche au 1er WP Diriger le crayon virtuel vers le 2ème WP. Valider le 2ème WP clic gauche Fin du 1er segment De même vers le 3ème WP Fin du 2ème segment Ainsi de suite jusqu’à la fin Puis clic droit et terminer
JPEG

Tracer une route

  • Avec l’outil route, tracer une route à la volée
  • Il faudra ajuster WP et segment en zoomant ultérieurement
  • Sur la version 2.5.0 d’Opencpn, les numéro WP n’apparaissent pas à l’affichage des cartes. C’est probablement une sécurité pour éviter tout risque de confusion avec les relevés des sondes
  • Le survol d’un segment avec le curseur de la souris, fait apparaître 3 informations :
    • Les numéros des deux WP encadrant le segment
    • Le cap de ce segment
    • Sa longueur

Faire une simulation et la sauvegarder

  • Un clic droit sur la route ouvre le gestionnaire de route, et permet la validation des données
  • Pour cet exemple, la route est déjà nommée. Pour une création, l’appellation sera :« Route sans nom »
  • Ce menu permet :
    • D’appeler les propriétés de cette route
    • De sauvegarder les données de cette route
    • Pour sauvegarder cette route, il faudra quitter les propriétés et rouvrir le gestionnaire de route
  • La sauvegarde, d’une ou de plusieurs routes vers un répertoire, toutes se fera avec l’onglet « exporter » ou « exporter tout »
  • Il permet d’importer une ou plusieurs routes sauvegardées précédemment sur un répertoire

Ndlr : Il semble que l’option « Envoyer vers le GPS » ne soit pas active sur la v2.5.0

Gestion de la simulation

  • Le bouton Propriétés affiche les données de la route considérée
    • C’est à ce stade que l’on là nomme
    • On indique le point de départ et d’arrivée
    • Eventuellement l’heure de départ, et la référence horaire
    • La vitesse estimée prévisible (modifiable)
  • La distance et la durée (en fonction de la variable vitesse) s’affichent
    • Globalement en haut
    • Détaillée par WP et segments dans la fenêtre du bas
  • On valide la simulation par « OK »· Elle s’enregistrera maintenant dans le gestionnaire de route à partir du nom donné.

Modifier la vitesse et les dates de la simulation

  • Pour faire varier les vitesses des segments :
    • On peut modifier la vitesse d’un seul segment, voire de plusieurs. Il suffit à cet effet, d’indiquer la vitesse souhaitée dans la case description du premier WP du segment considéré :
    • clic -> propriété de la route
    • clic -> le WP du segment dont veut faire varier la vitesse
    • dans la fenêtre description -> écrire en majuscule VMG=x
    • x étant le chiffre de la vitesse souhaitée
  • Pour faire varier la date de départ
    • Par défaut la cellule “heure de départ” est vide. Au résultat vous lirez l’ETE, c’est-à-dire le cumul de temps, segment par segment, en fonction de la vitesse déterminée pour chaque segment
    • en validant par la touche ‘’entrée’’ une valeur donnée en format “mm/jj/aaaa_hh :mm” vous obtiendrez vos heures de passages à chaque WP, et votre estimation d’heure d’arrivée.

 

Modifier la route

Un zoom montre les défauts de la route Un clic droit sur la route permet l’insertion d’un nouveau WP Un clic gauche maintenu sur un WP permet de le déplacer en glissant Les nouveaux WP s’affichent (NM) dans « Propriétés »
  • Il est plus facile de modifier une route plein écran et de vérifier ensuite les résultat de la simulation dans la fenêtre des propriétés.
  • A partir d’un clic droit sur une route on peut :
    • Insérer un WP
    • Inverser la route
    • Supprimer la route
    • Afficher les propriétés de cette route
    • Prolonger cette route

Prolonger une route

Un clic droit sur la route permet d’activer :« Route : prolonger » Sans relâcher, déplacer le crayon virtuel vers le nouveau WP Valider le WP par un clic gauchePuis valider la modification par clic droit sur « terminer »

Outil « Mesure »

Un clic droit sur la carte Clic gauche sur le 1er point Clic gauche sur le 2ème point Etc… jusqu’à la fin de mesure Clic droit arête la route
  • L’outil « Mesure » d’établir autant de segments à mesurer que nécessaire. Chaque clic gauche détermine une marque et donne des indications :
    • Le cap et la distance (en mètre au dessous de un mille) du dernier segment
    • La distance totale cumulée de tous les segments (appelée route de façon inappropriée)
    • La commande « Arrêter Mesure », après un clic droit sur le dernier point, efface les mesures

Les Way point individuels

Marques ou WP, ce sont les mêmes. Un clic droit sur la carte fait apparaître un menu contextuel. Cliquer sur « Insérer une marque ici » dépose par défaut une marque triangulaire à cet endroit

Pose d’une marque (triangle par defaut) Affichage et modification des propriétés Résultat de la modification
  • Renseigner la fenêtre de propriété ;
    • On peut donner un nom à la marque ou au WP
    • On peut demander à ce que ce nom soit affiché sur la carte
    • On peut faire un commentaire qui sera lisible depuis la marque sur la carte
    • On peut choisir une icône descriptive
    • On peut consulter la position de cette marque
  • Les marques et WP se sauvegarde ou se charge, comme les routes depuis la commande « Gestionnaire de routes, traces et WP » de la barre des menus d’Opencpn, valider l’onglet « Waypoint »
  • Cas particulier de l’alarme de mouillage et de la commande MOB : ce sont des marques ou WP. Elles seront traitées au chapitre alarmes : mouillage,MOB

Marque spéciale

 

  • En développement B-)
     
     
     

UP


UP

Copyright et informations légales