image
image
image

Votre IP : 3.84.182.112
Dernier ajout : 26 avril
Visiteurs connectés : 16

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > OpenCPN -forum- > Matériel connecté et microordinateur -forum- > Un AIS Hub pour la Bretagne

Rubrique : Matériel connecté et microordinateur -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Un AIS Hub pour la BretagneVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Mars 2013, (màj Mars 2013) par : fulup   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

J’aimerais mettre en place un service HUB pour l’AIS la Bretagne Sud, voir pour toute la Bretagne ou même la façade Atlantique. Le but étant de fournir une image « temps réel » des mouvements de bateau utilisable pour OpenCPN. Le service n’a aucun intérêt pour la navigation, par contre il est intéressant à des fin pédagogique.

J’ai déja une station AIS qui couvre le golf du Morbihan et la Presqu’ile de Quiberon, mais il faudrait mutualiser les données les autres stations AIS existantes pour que ça ai un véritable intérêt. Le but est de fournir un flux Internet AIS temps réel qui soit utilisable directement dans OpenCPN Mon objectif est de fournir des données temps réel sur les mouvements de bateaux pour la Bretagne qui soit utilisable pour faire des tests à partir d’OpenCPN.

Je serais donc intéressé pour rentrer en contact avec les stations AIS de Bretagne pour échanger avec eux mes données. Le plus simple étant de les pousser en UDP comme avec MarineTraffic, AisHub ou Shipfinder.

Le service est accessible pour test sur gpsd ://fridu.net il suffit donc de configurer OpenCPN avec une connection Réseau/GPSD hostname=fridu.net et de mettre la carte sur la zone Golfe-Morbihan pour voir les mouvements de bateaux. Mais sauf à réussir à fédérer suffisamment de station AIS ça n’a aucun intérêt.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

15 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 13 mars 2013 12:17, par fulup écrire     UP

    Je ne sais pas poster une image dans l’intro aussi voici la cartes des Stations existantes, si vous connaissez les personnes qui les opères merci de me contacter par mail.

    PNG

    Répondre à ce message

  • 13 mars 2013 14:05, par fulup écrire     UP

    Ok revenons au fond du problème :-)

    Les navigateur qui auraient des pointeurs pour rentrer en contact avec les personnes opérant les stations AIS Bretonnes, merci d’aider à établir le contact, car a part leur localisation via marine traffic, je n’ai aucune idée de qui les opére et donc de comment prendre contact.

    Répondre à ce message

  • 13 mars 2013 14:37, par fulup écrire     UP

    On trouve bien la localisation GPS des stations AIS en ligne, mais aucun fiche de contact.

    Je peux bien sur prendre ma voiture et aller à la pêche mais c’est pas forcement l’option la plus simple. Ca serait tout de même étrange que via le réseau des navigateur de nos forums on arrive pas à établir un contact email ou téléphone. La Bretagne c’est tout de même pas si grand que ça. Ce qui opère des stations AIS à terre ne font pas parti des services secret ils ne doivent pas être si difficile que ça à trouver.

    Répondre à ce message

  • 13 mars 2013 20:34, par yvesD écrire     UP Animateur

    Lors du salon EuroMaritime, à Paris en février, j’ai rencontré des exposants qui développent, pour le compte et/ou selon les specs de la DGA, une solution de collecte des émissions AIS de la façade AIS pour mettre tout ça à disposition du préfet maritime.
    Ils s’appuient sur les antennes des sémaphores (donc marine nationale), je ne sais si ce sont les permanents ou aussi les diurnes. La restriction intrinsèque à 20M (pas un pb de portée VHF mais du protocole de répartition des slots d’émission) ne semblait pas les géner.
    Il ne s’appuyaient pas sur les émetteurs locaux du CROSS (espacés de 40M, eux)

    La mauvaise nouvelle c’est que je ne retrouve plus le prospectus pris au salon, ni le nom de la société, et ne les retrouvent pas dans le catalogue du salon.

    Plus de détails sur AIS ici (papier assez hardu, slotted STDMA y est décrit) et sommairement par wikpedia
    Et gogol(Marine Self-organizing VHF Data Link)

    Répondre à ce message

  • 13 mars 2013 21:16, par Alien écrire     UP  image

    Sur marine traffic, je vois une station à Port Anna .
    Faut enquêter !
    Je vois aussi que comme d’habe qu’il n’y a personne qui navigue dans le Golfe et la baie de Quiberon en dehors de la Teignouse qui refuse de bouger.
    Celà pose le problème de l’AIS en dehors des rails.
    Les bateaux en pêche la coupent, peu de plaisanciers sont équipés d’emetteurs, les bateaux gris se cachent.
    Certains chalutiers qui pêchent en boeuf l’allument pour éviter les ennuis !
    Dans le golfe, on ne voit que les vedettes de la SNSM (quand elles sont de sortie) et les pataches de Belle Ile.
    Il y a des navires à pax qui oublient (navix et autres)
    Depuis que j’ai un récepteur AIS, je ne me suis jamais trouvé dans le brouillard !
    Question bête ! Pour un navigateur, quelle est l’intérêt d’avoir accès à une base de donnée en temps presque réel alors qu’on a déjà l’information reçue à bord ?
    Il m’arrive de voir des cargos à plus de 50 NM par ce que leurs antennes sont très hautes.
    (c’est pour comprendre, pas pour dénigrer)
    .

    Répondre à ce message

  • 13 mars 2013 22:05, par fulup écrire     UP

    La station de Portanna c’est la mienne. Elle est déja utilisable en simulation sur OpenCPN en configurant un GPS réseau « gpsd » sur fridu.net ou portanna.org. C’est justement les autres stations à terre que je ne connais pas et que je cherche à contacter pour étendre mon service de simulation :-((

    Je ne suis pas en train de mettre en place un service pour les bateaux en mer, je cherche uniquement à mettre en place un outil qui soit utilisable pour former des personnes à terre sur l’usage de l’AIS. En tant que contributeur à AIShub j’ai déja accès aux bases mondiale AIS, mais il y a beaucoup trop de bateaux et le rafraîchissement est beaucoup trop lent pour faire de la simulation de navigation.

    C’est justement parce qu’il n’y a pas assez de trafic que la baie de Quiberon je cherche à étendre ma zone de couverture. Avec un serveur dédié et 100Mbits/s de débit je peux facilement supporter tout le trafic Breton avec un taux de rafraîchissement de l’ordre de la seconde. Pour avoir à terre quelque chose d’utilisable pour de l’enseignement il faut un système qui est un niveau de rafraîchissement comparable avec ce que nous avons dans nos bateaux, c’est qui n’est pas le cas avec les données actuellement téléchargeable sur Internet qui sont en général bloquées à un rafraîchissement toutes les deux minutes.

    Quand aux projet de la GDA et des pays pour couvrir l’Europe que leur projet aboutisse ou non ne changera rien pour nous car ils ne partagerons pas leur données avec la communauté. J’ai mis une semaine à mettre en place mon système de test pour la baie de Quiberon j’’espère donc réussir à l’étendre dans les mois qui viennent et non pas dans les années qui viennent.

    Pour revenir à la question quel intérêt d’une base temps réel pour un navigateur ? La réponse est simple « AUCUN » un tel système ne doit pas être utilisé pour de la sécurité en mer, c’est un système de simulation pour s’entraîner à terre, a comprendre comment fonctionne les CPA/TCA ou autre alarme de l’AIS.

    Répondre à ce message

  • 22 juillet 2013 20:53, par fkjradio écrire     UP  image

    Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur votre message.

    Voila un an que j’habite Brest et je réceptionne depuis peu l ’AIS, ID aishub 2338 : marine traffic 972.

    Je réceptionne a des fins purement « radio » , et je m’intéresse en particulier au phénomène de propagation que l’on peu observer et a la « longue distance » ; donc je ne pense pas être ce que vous appelé une « station AIS » , mais si les données que je reçoit peuvent aussi servir a votre projet, et si ça peu être fait via UDP et AIS dispatcher, je partagerais avec plaisir.

    cordialement
    jérôme

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales