image
image
image

Votre IP : 100.24.115.215
Dernier ajout : 22 mai
Visiteurs connectés : 7

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > OpenCPN -forum- > Matériel connecté et microordinateur -forum- > connexion VHF AIS vers PC portable via adapteur RS232/USB

Rubrique : Matériel connecté et microordinateur -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

connexion VHF AIS vers PC portable via adapteur RS232/USBVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Février 2014, (màj Février 2014) par : vindem  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,

Après avoir installé le pilote de l’adaptateur RS232/USB (PL 2303 prolific) mon portable (sous windows XP) détecte bien le port, mais lorsque j’ouvre OpenCPN 3.2.2/Options/Connexions, aucun port n’est détecté.
Lorsque je clique sur « Ajouter une connexion », il me demande de choisir un port d’entrée... Comment dois-je choisir ce port d’entrée ?

Merci pour vos conseils.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

53 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Bonjour,

    Dans Windows / panneau de configuration / system / gestionnaire de périphériques / ports vous verrez tous les « ports com » dont celui détecté lorsque le GPS est branché avec son numéro.

    Dans OpenCPN il faudra déclarer le numéro du port que vous aurez vu dans le gestionnaire de périphérique, mais également les réglages du port en question.

    Vous pouvez également tester le GPS avec le logiciel décrit ici : http://www.plaisance-pratique.com/s...

    Répondre à ce message

  • 8 février 2014 13:50, par yoruk écrire     UP Animateur

    Merci Robert

    J’étais absent, à tout hasard, lorsque vous demandez la création d’un port, vérifiez que dans les propriété du port, ce soit bien « port série » qui soit sélectionné...
    Normalement vous devriez avoir ce type de paramétrage ; le port 4 s’il était validé ( à 4800 baud), viendrait pour mon exemple se loger sous le port 7 actuellement utilisé en AIS
    Michel

    JPEG

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Et suivant les instructions de Robert, si vous avez un doute sur le n° du port, vous débranchez la prise USB et vous la rebranchez en notant le n° du port, ensuite vous suivez les instrctions de Yoruk.
    JP

    Répondre à ce message

  • Vérifiez aussi si la vitesse du port sur les propriétés du port est bien réglée sur :
    pour l’AIS = 38400

    jp

    Répondre à ce message

  • Merci pour ces conseils.
    Pour Yoruk : je n’ai pas accès aux cases de caractéristiques de port dans la page « connexions » ni au menu déroulant qui figure en -dessous dans la capture d’écran que vous avez eu la gentillesse de poster.
    Peut-être n’ai-je pas la bonne version d’OpenCPN ?

    Répondre à ce message

  • Si, si, cela fonctionne y compris sur la version précédente 3.2.0
    Il suffit de cliquer sur ajouter une connexion.
    jp

    PNG

    Répondre à ce message

    • Il suffit de cliquer sur ajouter une connexion

      Jean Paul, tu as surement raison, j’étais resté sur la copie jointe de Vindem, qui masquait l’option « Ajouter une connexion »
      Je la remets ici en format JPG plus lisible, en insérant une flèche rouge indiquant la partie cachée de l’image concernant l’option à activer pour ajouter une connexion...

      Bon.... Vindem y a intérêt à ce que ça fonctionne, parce que là tu as les meilleurs conseils que l’on puisse imaginer : un alsacien, un corse et un breton.... les français de l’intérieur (Robert comprendra) ont intérêt à bien se tenir ;-)

      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

  • « Lorsque je clique sur « Ajouter une connexion », il me demande de choisir un port d’entrée... Comment dois-je choisir ce port d’entrée ? »

    “Pour Yoruk : je n’ai pas accès aux cases de caractéristiques de port dans la page « connexions » ni au menu déroulant qui figure en -dessous dans la capture d’écran que vous avez eu la gentillesse de poster.”

    Ce sont deux infos contradictoires.

    Donc retour à la réponse de Robert pour le choix du n° de port.
    JP

    Répondre à ce message

  • Pour le savoir, suivre les indications de Robert ensuite brancher et débrancher la prise USB.

    Je suis sur Mac, je ne peux pas faire de copie d’écran pour W8.
    JP

    Répondre à ce message

  • Merci à tous pour ces éléments complémentaires.
    Désolé si je n’ai pas été assez clair dès le départ - et je ne maîtrise pas super bien les copies d’écran.
    Je précise mon souci. J’ai bien le bouton « ajouter une connexion » mais pas la boîte de dialogue « propriétés » qui apparaît en bas de page sur les images de Jean-Paul et MIchel.
    Je pense qu’elle n’apparaît que lorsque un port série est perçu par OpenCPN...

    Voici ce qui s’affiche (j’espère que cette fois-ci l’image ne sera pas rognée) une fois que j’ai cliqué sur « ajouter une connexion » puis sur « appliquer ».

    Merci.

    PNG

    Répondre à ce message

    • Bonsoir
      J’ai peut être l’explication, si c’est ça, c’est bête comme chou...
      Laissez moi quelques instants, il faut que je fasse un montage photo

      Cordialement
      Michel

      Répondre à ce message

      • Alors, c’est peut être çà :

        • en cherchant la solution, j’ai volontairement écrasé mon ancienne connexion
        • En cherchant à la reconstituer, je suis arrivé à la photo de gauche…
        • En demandant ‘’ajouter une connexion’’, je me suis retrouvé comme vindem…, voir la photo du milieu
        • Mais quand même, le petit pointeur situé à côte de NMEA m’a intrigué
        • Bingo, c’est la photo de droite, en l’activant on ouvre la fenêtre des ports disponibles… Reste à choisir celui qui convient… Pour la vitesse, hors AIS, c’est bien 4.800 baud. Il faudra que le GPS soit réglé à la même vitesse…

        Si çà ne marche pas il faudra aller voir, dans le panneau de configuration… J’ai déjà commencé à archiver des copies d’écran…
        Michel

        NB… Notre tutoriel devra être revu, nous manquons de précision là-dessus… Du pain sur la planche… néanmoins, nous somme largement meilleur que la concurrence (française comme officielle américaine) !!!

        JPEG

        Répondre à ce message

        • hors AIS, c’est bien 4.800 baud

          Sous AIS, la vitesse de connexion se règle à 34.800 baud, je viens de le vérifier en me reconnectant. Le port Windows, lui se règle à 4.800 bauds
          Je pense, mais c’est à vérifier que sans AIS, OpenCPN comme le port Windows se règlent tout deux à 4.800...
          Michel

          Répondre à ce message

          • Bonsoir,
            Le port windows se règle sur 34800 pour l’AIS, idem pour opencpn
            JP

            Répondre à ce message

            • Les problèmes de vitesse de transmission, deux cas de figure (dans mon cas)

              • Réception GPS via la VHF/AIS
                • Photo de gauche : les paramètres du port du gestionnaire de périphérique W7, sont réglés à 4.800 bauds, comme la vitesse d’émission de mon GPS
                • 2ème photo : le gestionnaire de connexion d’OpenCPN est réglé à 34.800 bauds, vitesse d’émission de ma VHF/AIS
                • 3ème photo : le schéma de câblage montre que le GPS émet à 4.800 bauds, la VHF le reçoit à 4.800 bauds, et elle émet vers le PC à 38.400 bauds. Miracle de l’électronique : ma VHF reçoit à 4.800 et renvoie à 38400 !!!
                  http://www.plaisance-pratique.com/c...
              • Concernant une connexion GPS classique, sans AIS, le tutoriel officiel en anglais, recommande :

              Michel
              NB : je testerai un peu plus tard ce que donne le réglage du gestionnaire de port W7 à 38.400 bauds…

              JPEG

              Répondre à ce message

              • paramètres du port du gestionnaire de périphérique W7

                Voilà, c’est fait... Le fait de régler les paramètres de W7 à 4800 ou à 38400... ne changent rien dans mon cas

                • OpenCPN 3.2.2
                • W7 - 64 bits
                • GPS Garmin 72 H
                • VHF/AIS RO 4.800

                Michel

                Répondre à ce message

                • En fait, la règle voudrait que l’on additionne les vitesses de tous les instruments pour régler les vitesses des ports com.

                  Ex :

                  Port 1 : AIS, 38400 (un seul instrument branché, AIS à 38400
                  Port 2 : instruments (GPS, datas nav, pilote) : 4800 + 4800 + 4800 = 14400, soit 19200 (valeur proposée par défaut)

                  C’est une configuration classique à deux ports séparés. Ca ne change pas grand chose, mais permet de faire une configuration nmea « propre » et de ne pas risquer de saturer un quelconque « buffer » à un endroit ou un autre.

                  Personnellement mon port d’entrée datas est réglé à 38400 dans open CPN et windows.

                  C’est une configuration classique à deux ports, mais Open Cpn permet de faire une configuration à un seul port (AIS + datas) en passant par un multiplexer :

                  sur le multiplexer, on configure les entrées datas (instruments) à 4800 et l’entrée AIS à 38400
                  On configure le port « out » du multiplexer vers l’ordi à 38400 + nX4800 (n étant le nombre d’instruments connectés à 4800. Ex : si 3 instruments, vitesse de sortie du port= 38400 + 14400 = 52800, soit 57600, valeur par défaut)
                  Puis on configure le port d’entrée windows à 57600, ainsi que le port Open CPN.
                  On prend soin de filtrer les phrases AIVDO si elles existent afin de ne pas pertuber Open CPN avec la position envoyée par le gps.

                  Ceci permet de faire des installations plus propres avec des câblages plus simples.

                  C’est un peu hors sujet, juste un petit apparté sur les possibilités de réglages de vitesses des ports :-)

                  Répondre à ce message

  • :-)Je reviens on line - moi je suis plutôt sur du 64 bauds... - mais pour remercier Michel - et vous tous - car j’ai pu faire apparaître le menu « propriétés »... Yes !
    En effet, ce n’était pas grand chose, bête comme chou (pour le breton que je suis aussi).

    Je vais devoir patienter jusqu’au week-end prochain pour finaliser la connexion une fois revenu à bord.

    Heureux de voir que ma question simpliste a permis de lancer un échange sur le calage fin des taux d’échanges. Cela me servira sans doute.

    Encore merci à vous.
    Vindem

    Répondre à ce message

    • Heureux de voir que ma question simpliste a permis de lancer un échange sur le calage fin des taux d’échanges.

      Il n’y a pas de quoi... C’était une question à poser. les tutoriels manquent de précision sur ce point... Cà donnera l’occasion de s’y pencher
      Par ailleurs, merci à Nicolas, pour son explication claire des règles de vitesse de transmission...

      Donc à plus tard pour un tutoriel épuré... plus efficace...
      Michel

      Répondre à ce message

  • Je suis beaucoup moins calé que vous sur ces points d’electroniques, et je me (vous ) pose la question de savoir si la proposition de SVB, ship allemand, n’est qu ’allechante ou vraiment interressante...
    Je parle du kit formé par un recepteur AIS 6 et un NAV 6 ....deux appareils pour le prix d’un...
    Je suppose que l’ais peut etre vu sur le traceur nav 6 par les sorties NMEA, mais ce dernier accepte t il Open cpn..?
    Suivant votre experience un ecran de 5.6" est il assez grand pour le confort de vision ...??
    Bref, est ce une arnaque de fin de serie ou une affaire ?
    Merci pour les non initiés qui se posent des questions existentielles ....

    Répondre à ce message

    • Bonsoir
      Sur les parties techniques, duplicateur etc... J’aurai du mal à y répondre...
      Pour la taille de l’’écran... Je peux répondre, et je ressorts l’image archi connue de la corne d’or, et de son bordel AIS ... Et là c’est un écran de 17 pouces...
      Non... la sécurité, et le confort recommande de grands écrans... Si on peux !!!

      Michel

      JPEG

      Répondre à ce message

    • Suivant votre experience un ecran de 5.6" est il assez grand pour le confort de vision

      Je me suis équipé en 2011 d’un Simrad AI50, AIS doté de son propre écran, et c’est pour ça que je l’ai choisi : pour moi, par principe, l’équipement doit être capable de remplir son rôle tout seul, mais c’est mon principe à moi.
      En pratique et dans la vraie vie j’affiche les cibles sur mon 19" via mon portable.
      Il reste que si le PC se plante je ne reste pas totalement démuni, j’arrive encore à discerner des cibles.
      Donc : 7« est OK en repli, et 15 ou 19 » en mode normal.
      Idem d’ailleurs pour les traceurs intégrés actuels, leur écran est parfaitement adapté .. en secours ou à la barre si à l’extérieur.

      Répondre à ce message

      • Oui bien sûr le 7" peut venir en dépannage. Mais compter uniquement sur cette taille d’écran, c’est se limiter sérieusement.

        • En système anti-collision oui probablement
        • Mais aujourd’hui, l’AIS offre d’autres aides à la navigation, et il faut de la place sur l’écran pour les faire apparaitre. Dans l’exemple ci contre, on voit 5 cibles et dont une s’appelle « inconnue »... En navigation ce genre de renseignement interpelle, et génralement on vérifie immédiatement à quoi correspond cette bête !!!
        • C’est vraiment une aide à la navigation !!! Et je pense qu’il faut de place sur l’écran pour bien gérer tout çà (sans parler des autres aides à la navigation : route traces anciennes activation des écarts etc...

        Ce qui n’empêche pas de mettre le nez dehors pour contrôler tout çà !!! D"ailleurs, dans la plus part des cas, c’est le contraire qui se produit... On aperçoit en visu un bateau ou un élément suspect... et on vérifie à l’écran, à quoi il correspond...

        Michel

        Vous aurez compris que tout celà me passionne !!! :-)

        JPEG

        Répondre à ce message

        • Merci les gars , deja un point d’acquis, le 5.6« ne peut etre qu’un »secours"....
          Alors questions subsidiaires, les engins decrits qui sont des sous marques de « onwa » chinois de haute tenue technique,sont ils OK pour Open Cpn, et pourrait on ajouter un ecran independant pour avoir plus grand à visualiser...??

          Répondre à ce message

          • Aucun problème pour installer un deuxième écran

            Le paramétrage peut être un peu pénible

            Michel

            Répondre à ce message

            • Bonjour Michel,
              Comment fais-tu pour installer un écran supplémentaire au récepteur AIS SEATEC AIS-6 , je n’ai pas vu de sortie autre que du NMEA ?
              Jean Paul

              Par contre tu peux dupliquer ou étendre (ce que je préfère) le pc sur lequel se trouve Opencpn :
              un écran pour la carte
              un écran pour les différents instruments et paramètre.

              ce type d’écran fonctionne en 12v :

              http://www.uni-sat.fr/Moniteur-U19-...

              pour la conso, je regarderai derrière, j’en ai un.

              Répondre à ce message

                • dupliquer ou étendre (ce que je préfère) le pc sur lequel se trouve Opencpn

                  C’est bien sûr ce que je voulais exprimer ... Un deuxième écran étendu, doublant le 1er. D’ailleurs ce n’est pas une obligation. On peut aussi se contenter, et c’est très bien, d’un PC box, livré sans écran. Ce qui est mon cas depuis deux ans

                  • Il tourne sur 220 ( celui du bord par peu gourmand, par mon convertisseur Mastervolt)
                  • L’écran est alimenté en 12 v
                  • Je peux aussi faire tourne mon petit EeePC avec ce deuxième écran

                  Michel

                  JPEG

                  Répondre à ce message

                • 13 février 2014 18:24, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                  Je cherche un support VESA à fixer au plafond de ma timonerie et repliable vers le haut, et pas mastoque comme dans le cas des home cinema ...
                  Si quelqu’un à déjà trouvé et utilisé ça, je suis preneur de l’url

                  Répondre à ce message

                  • En l’inversant avec la rotule, tu peux le mettre au plafond

                    http://www.technoconfort.com/fichep...

                    Répondre à ce message

                    • Il suffit de chercher sur Gogole ou autre :
                      « under cabinet vesa folding mount »
                      On en trouve des douzaines dont certains ont l’air sympathique...
                      Notamment sur EBay ou Amazon :
                      par exemple :
                      http://www.amazon.com/Mount-It-Fold...
                      http://www.amazon.com/Sanus-VMUC1S-...
                      http://www.ebay.fr/itm/B-TECH-BT752...
                      Certains parlent même de Marine :
                      http://www.amazon.com/Cabinet-Motor...

                      Répondre à ce message

                      • 14 février 2014 12:05, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                        Comme d’hab, quand on connait la réponse on peut poser la question :-)
                        Shadock forever !
                        Merci, c’est bien ça que je cherchait et maintenant je sais le dire en anglais

                        JP, il me faut vraiment un modèle dont le bras se replie et s’éfface vers le plafond.

                        Répondre à ce message

                        • La question initiale et à laquelle je n’ai pas de reponse malgré mes questions, serait de savoir si on peut mettre Open Cpn sur le seatec NAV 6 en question....ou si je comprends ..mais ce n’est pas sur, l’ais A6 est valable et on peut le projeter sur un ecran annexe vers lequel on aura deja envoyé OpenCpn à partir de son portable, encore que je ne vois pas bien l’interet....
                          Les ecrans recommandés consomment pres de 4A, mon portable autant, et le NAV6 300mA quelle serait l’economie de puissance depensée...??

                          Répondre à ce message

                          • La question initiale et à laquelle je n’ai pas de reponse malgré mes questions, serait de savoir si on peut mettre Open Cpn sur le seatec NAV 6 en question...

                            Non, on ne peut pas :-(

                            Et concernant les écrans, il est vrai qu’il est très confortable d’avoir la nav sur une écran 17 ou 19 pouces, mais cela se paye lourd en consommation énergétique. Et de plus on ne peut pas l’avoir dans le cockpit (à moins d’avoir un très gros bateau !), donc il faut tout le temps descendre/remonter, ce qui n’est pas le top sur un mono, surtout quand le temps se gâte ..... Sur un cata c’est différent, mais reste le problème de la consommation (si on démarre le groupe, évidement la question est réglée !)

                            C’est pour cela que personnellement j’ai opté pour une tablette durcie étanche de ce genre :

                            http://www.ebay.fr/itm/Xplore-iX104...

                            qui présente de nombreux avantages : ça ne consomme rien (moins de 1A), on peut l’installer dans le cockpit sous la capote et ainsi on a toutes les informations disponibles en permanence, on peut y faire arriver toutes les informations y compris les instruments et un AIS en black box pas cher, on peut faire tourner plusieurs logiciels de carto en même temps et donc de s’affranchir d’un bug logiciel qui effacerait un rocher dangereux par exemple (j’ai des exemples avec Maxsea), on peut même y faire arriver un radar, et en plus ce matériel se trouve à pas cher en occasion, dans les 300 euros.

                            Pour les inconvénients, ben il faut avoir une souris sous la capote, et c’est un écran 10 pouces, ce qui franchement me suffit largement.

                            Si on a peur que ça tombe en panne, on peut garder à bord en back up un petit PC avec écran 10 pouces, qui se vendent pour une poignée de figue et ne consomment rien non plus.

                            Mais ma philosophie est d’avoir tout dans le cockpit, d’autres préfèrent une installation à la TAC, ce sont des choix personnels.

                            Répondre à ce message

                            • 14 février 2014 21:10, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                              On peut l’installer dans le cockpit sous la capote

                              Bonsoir Nicolas
                              Et merci d’avoir répondu à la question à laquelle je ne savais pas répondre sur le Seatec nav6 !!!
                              Concernant la tablette durcie, j’aurai quand même des craintes avec la connexion (voir la photo jointe)… Je pense aussi qu’un écran répétiteur, dans le cockpit est la bonne solution… pour ceux qui aiment barrer…
                              Le Voyage 12.50 est bien conçu de ce point de vue, la TAC est juste eu pieds de la descente, et l’écran très visible depuis le cockpit… Ce qui me permet de faire le nabab : “skipper + navigateur”… jamais barreur !!!
                              Bon bien lancé dans provoc, une autre petite : en 15 ans de nav par ici, je n’ai pas consulté mon compas de route plus d’une dizaine de foie… pour entrer dans des ports dont les passes étaient difficiles à identifier…. Là ça devrait hurler … je sors mon casque lourd…
                              A+
                              Michel

                              NB quand même il m’arrive de soulager le pilote, quand il souffre…

                              JPEG

                              Répondre à ce message

                              • Concernant le Seatec Nav6, on peut utiliser la sortie NMEA et l’injecter dans Opencpn.
                                Je navigue un peu comme Michel, jamais à la barre, je n’ai pas de répétiteur dans le cokpit. Tout est dans le carré, mais c’est de plein pied.
                                J’ai même un paramétrage qui me permet de changer de cap à partir de la route d’Opencpn dans le carré, un truc de feignant à utiliser au moteur !
                                Pour les approches, j’utilise un Iphone avec Navionics à la barre et de nuit le radar.
                                jp

                                Répondre à ce message

                              • Tu n’en rajoutes pas un peu dans la provoc ? Je sais bien que les « traversées » sont rares dans ton beau coin de Méditerranée, mais on n’a pas toujours « à vue » l’endroit où on va... tu fais comment ?;-)
                                Un « antique » élevé au « au cap+ la montre » mais c’était en l’air !!
                                Cordialement, Piou

                                Répondre à ce message

                                • 20 février 2014 21:18, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                                  Cà dépend, on peut être amené à des traversées relativement longues. J’ai retrouvé mes traces de 2011. Elles sont parlantes

                                  • Entre Marmaris et Lorima : 27 milles bout au vent et au moteur… tout sous pilote, OpenCPN allumé avec route, trace et contrôle fréquent de l’écart entre la trace et la route pré établie
                                  • Entre Lorima et Orhaniye à nouveau 27 milles, Moitié sous voile moitié au moteur… Même type de configuration
                                  • Entre Orhaniye et Rhodes : 36 milles, tout à la voile sauf les 5 derniers milles avant l’atterrissage sur Rhodes à cause de la circulation intense. Là aussi c’est sous pilote et contrôle de route par la trace… Hyper marrant, en faisant cette copie d’écran, çà m’a rappelé que c’est là que j’avais fait mes premières photos pour montrer les avantages de l’AIS… Là où j’ai mis deux flèches, la première provoquée par une remontée au vent pour rentrer la toile, et la deuxième pour passer derrière un catamaran à grande vitesse : http://www.plaisance-pratique.com/u...
                                    On reconnait parfaitement la trace !!!
                                  • Entre Rhodes et Kas : 70 milles, là on n’a pas le nez en permanence sur OpenCPN. On est sous voile au démarrage grand largue, puis rapidement pétole et moteur. On branche le pilote, dès le départ, on établit une route et une trace… Là une fois toutes les heures ou toutes les deux heures, on corrige la route en donnant les instructions de correction au pilote. C’est très visuel, il y a eu 5 corrections jusqu’à Kalkan… Après c’est du côtier qui exigera un contrôle plus strict de la trace par rapport à la route pré établie.

                                  Sur ces 160 milles, je n’ai pas regardé le compas de route une seule fois… Pourquoi d’ailleurs ???

                                  Cordialement
                                  Michel

                                  JPEG

                                  Répondre à ce message

                        • Pour Yves : les modèles proposés par Negofol me semblent parfaitement adaptés
                          jp

                          Répondre à ce message

                          • Peut on en faire autant avec l’AIS 6 et l’injecter lui aussi dans Open Cpn, pour avoir la trace ET l’ais sur la carte du PC...
                            Comme il faut à chaque fois des RS 232, et que maintenant ces prises se font rares, que peut on faire...?

                            Répondre à ce message

                            • 15 février 2014 18:07, par yoruk écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                              Ce n’est vraiment pas mon domaine d’expertise, mais les spécialistes valideront ou invalideront :

                              • OpenCPN reçoit depuis le module AIS/VHF les phrases NMEA
                              • La liaison entre le GPS et le module AIS, elle se fait par soudure sur fils 2 fils pour les entrées et sorties NMEA. Un pour la sortie des données NMEA (Tx pour ‘’émission’’) et un fil pour les entrées NMEA (Rx pour ‘’réception’’). Voir méthode dite“ champagne
                              • Si ce fameux AIS 6 accepte les données GPS et renvoie les phrases NMEA vers le Convertisseur RS 232/USB, qui lui les adresse au PC ça doit pouvoir marcher ???

                              Michel

                              Répondre à ce message

                            • 15 février 2014 18:38, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

                              Peut on en faire autant avec l’AIS 6 et l’injecter lui aussi dans Open Cpn, pour avoir la trace ET l’ais sur la carte du PC...
                              Comme il faut à chaque fois des RS 232, et que maintenant ces prises se font rares, que peut on faire... ?

                              En résumé : 1- oui tu peux ; 2- par un convertisseur RS232-USB.

                              Si je ne me plante pas, après lecture hyper-rapide du site de SVB et des docs seatec :

                              • le seatec nav6 est un traceur doté d’une antenne GPS, d’un écran 5,6", et d’une prise nmea, prise qui lui permet de recevevoir des infos AIS pour les afficher sur son mini-écran, et prise par laquelle il va émettre des phrases de position GPS. Et bien sur (traceur) il affiche sur les fonds de cartes (cmap ?) sur son mini-écran la trajectoire du bateau d’après le GPS.
                              • le seatec ais6 est un récepteur AIS, Il reçoit des infos AIS d’une prise d’antenne VHF-in (qu’il peut relayer vers une prise VHF-out, splitter, précautions à retrouver sur un fils !!!). Il est doté d’une prise NMEA-IN. Il équipé d’un mini-écran 5,6". sur lequel il affiche (de manière minimaliste) des cibles AIS et des warnings, et aussi des données nmea reçues de NMEA-IN de vent, de cap, de ceci et celà (et qu’il semble ré émettre sur NMEA-out, multiplexeur). Il émet sur NMEA-OUT les infos AIS qu’il a reçu de son antenne.
                              • les deux sont prévus pour être interconnectés.

                              Rien n’empêche d’envoyer les info NMEA-OUT (cibles AIS, info de position issues de son antenne GPS perso) aussi vers un PC équipé de opencpn pour un affichage des données (ais et gps) sur l’écran plus large du pc. Je n’ai pas lu la doc jusqu’au bout, et ne sais pas s’il peut y avoir un intérêt ou oblgation à raccorder le ais-6 au nav-6 qui sera à son tour raccordé (en nmea) au PC à écran large.

                              Tu pourra sans problème raccorder la NMEA-OUT des seatec (prise DB9 à 9 broches, RS232) à un PC trop récent et équipé uniquement de prises USB (au besoin via ’un mux USB) en utilisant un convertisseur RS232-USB, qui sont maintenant de plus en plus rarement mal supportés par les PC et autres doseries. Les fils de PTP regorgent d’infos sur les éventuels fonctionnement erratiques, rares.

                              Dans mon cas très perso j’ai découvert que le ais6 me permettrait, déporté au poste de barre du chateau arrière (eh oui, je suis chatelain) d’afficher de manière agréable l’ensemble de mes infos NMEA du bord et d&jà affichées à la timonerie, n’ayant pas jusqu’ici réussi à trouver un afficheur NMEA de qualité et à prix raisonable. La fonction AIS sera inutile dans ce cas ;-)

                              Répondre à ce message

  • Merci à vous « yoruk » et « yves d » pour vos reponses aussi rapides que circonstanciées.
    Sur cette base je continue mes recherches pour, in fine, avoir un conso minimale, ce qui est le cas de beaucoup qui n’ont pas de moteur en permanence..

    Répondre à ce message

    • La conso annoncée des ces deux seatec est effectivement alléchante (0,5 A je crois).
      Une solution à votre recherche d’économie et à notre soucis de praticabilité (euh !) visuelle peut être d’utiliser le PC avec sortie sur grand écran externe 19" éteind, ce qui ne consomme rien, tant que les conditions de nav peuvent se contenter d’un écran minimaliste et de ne l’allumer qu’au besoin (Dardanelles, approches de Calais ou du Pyrée ...).
      Un wattmètre peut aider à étalonner ces solutions.

      Répondre à ce message

      • J’y avais pensé, mais comme je ne maitrise pas , je me demandais comment peut on economiser sur un portable .....Eteint il ne peut rien sortir ,allumé l’ecran consomme....non ?
        ou alors le fait d’avoir un deuxieme ecran permet à celui du PC d’etre eteint, et l’ecran secondaire peut etre eteint ou allumé à volonté ....
        C’est peut etre uns bonne solution...

        Répondre à ce message

        • Je parle de PC pour avoir la cartographie et OpenCpn..

          Répondre à ce message

          • Sur un portable, vous pouvez régler la veille de l’écran sur 1 minute.
            C’est ce que je fais, donc il se met en veille au bout d’une minute, il faut retourner la souris sinon il se rallume. :-P
            jp

            Répondre à ce message

            • Il y a aussi l’approche consistant à mettre le PC en veille : conso quasi nulle mais plus de trace opencpn ni de cibles ais. La sortie du mode veille est l’affaire de très peu de secondes lorsque tout se passe bien (et il y a intérêt car si on sort du mode veille c’est que ...)

              L’autre approche est d’afficher simultanément sur l’écran (résolution moyenne) intégré du PC avec une conso alors de l’ordre de 2A, et sur le 19" externe éteint ou allumé, et 1 ou 2A de plus lorsqu’il n’est plus éteint mais le basculement sur grand écran est alors instantané et très déterministe ; et si le PC lante on s’en aperçoit grâce à son écran intégré, allumé

              L’approche décrite dans un post précédent était celle du PC allumé avec affichage uniquement sur grand écran 19" étein (donc conso de moins de 2A) : la trace opencpn est entretenue, le basculement est instantané sauf si entre temps le PC s’est bloqué/planté sans qu’on puisse s’en appercevoir

              Your mileage may vary ...

              Répondre à ce message

              • Pour info, la solution que j’ai choisie est de configurer le PC portable pour qu’il ne se mette pas en veille quand je le referme, ce qui éteint l’écran, donc conso divisée par 2 sans attendre qu’il se mette en veille et rallumage de l’écran immédiat quand je rouvre le PC, avec la nav qui continue normalement donc trace qui reste opérationnelle. Ça consomme plus que la veille, mais ça « navigue » en permanence. Pour le plantage du PC, je suis sous Linux depuis 14 ans et je n’ai jamais vu un de mes PC planter ! Dois-je surveiller la fidélité de ma tendre épouse ?
                J’ai un PC de 15,6" que je trouve trop grand en bateau. Je repasserais au 13,3 ou 14 dès qu’il aura vécu, toujours un peu moins de conso aussi !... mais 4 ans de nav à 3 mois par an n’ont pas encore réussi à le faire mourir... mais en méditerranée il fait généralement sec !
                Bons vents... mais pas trop !
                Cordialement, Piou

                Répondre à ce message

                • Pour le plantage du PC, je suis sous Linux depuis 14 ans et je n’ai jamais vu un de mes PC planter

                  Dans mon esprit, planter c’est ne pas avoir le résultat attendu. Plus d’une fois en 15 ans que j’utilise de la carto cliquodrome, la position sur l’écran n’avait plus rien à voir avec la vraie réalité (blocage du soft ?). Par chance, à chaque fois des réminiscences de la période « estime pure » m’ont fait voir la différence des deux paysages avant que je ne touche.
                  D’autres fois des surdose de swap (et pourtant 1,5Go de mémoire, même en XP c’est pas rien) m’ont bloqué le cliquodrome pendant plus d’une minute. avec reboot au final

                  Dans tous les cas j’appelle ça une panne, une plante, et c’est de ça que je veux me méfier, et aussi être prêt à contourner. Le train-train, la routine ...

                  Répondre à ce message

                  • Salut Yves,
                    Tu me parles de plantages quand même sévères. Je n’ai jamais eu de plantage de swap même sur mon ex-netbook qui n’en avait pourtant que 1 Gi. Sur le « 15,6 » je n’en parle même pas avec un i3 et 4 Gi !!
                    Toi qui a l’air bien balèze en informatique tu devrais faire une partition « ubuntu » pour faire tourner OpenCpn peinard.
                    Faut dire que j’ai abandonné « Merdows » sous 98 qui plantait toutes les demi-heures ! J’avais même abandonné l’informatique sauf au boulot sous « Unix » et il a fallu toute la diplomatie du fiston pour me faire revenir en m’installant mon premier Linux en 99.
                    Et depuis je ne redémarre mon ordi que lors des mises à jours qui le demandent...
                    Cordialement, Piou

                    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales