image
image
image

Votre IP : 18.208.202.194
Dernier ajout : 24 septembre
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Le grand voyage -forum- > assurance au long court

Rubrique : Le grand voyage -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

assurance au long courtVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Février 2014, (màj Février 2014) par : tchavalo  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour à tous,
Je ne sais pas si vous avez remarqué le nouveau sport à la mode chez nos assureurs mais il semble que beaucoup d’entre nous soient touchés par le virus...je m’explique : je suis assuré en RC pour un bateau de 23 ans d’age en parfait état de 15,50 m . Ma prime a augmenté cette année sans raison aucune de 18 % et bien sur je ne l’ai appris qu’au moment de payer l’échéance, donc beaucoup trop tard pour pouvoir refuser de payer,(moins de deux mois avant le terme du contrat). Je pense que beaucoup d’entre nous sont dans le même cas, en RC ou tous risques, peu importe. C’est à mon sens un phénomène nouveau dont beaucoup d’assureurs profitent dans des proportions plus ou moins importantes.Jamais auparavant , nous n’avions de telles augmentations, à ce rythme une asurance double en moins de 5 ans de contrat !!!
Je pense qu’il serait trés avantageux pour nous tous d’engager un grand débat appuyé sur nos propres données que nous pourrions récolter au sein du site et déterminer ainsi quels sont les assureurs qui ne pratiquent pas ce vol organisé.Il existe peut être des assureurs étrangers vraiment spécialisés dans l’assurance maritime moins gourmands que les nôtres et surtout plus à même de répondre aux besoins spécifiques de ceux qui écument les eaux européennes voir les autres océans.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

12 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 7 février 2014 09:47, par Pil-Poil écrire     UP

    En principe, une modification de la prime d’assurance vous délie du contrat, et vous pouvez donc résilier sans pénalité votre contrat. C’est la règle qui m’est indiquée chaque année quand je reçois les divers appels de cotisation renouvelables par tacite reconduction.

    Répondre à ce message

  • 7 février 2014 12:29, par yvesD écrire     UP Animateur

    j’ai été frappé par ce virus l’an dernier. Au téléphone on m’a d’abord suggéré de réduire la valeur assurée pour réduire la cotisation, et devant mes arguments/hésitations/... on m’a consenti un rabais qui annulait en bonne partie cette hausse. Bon, bien sur cette année ils reviennent à la charge avec une nouvelle hausse, donc je vais à nouveau décrocher mon téléphone mais qui sait si je ne vais pas en profiter pour appeler un autre courtier.

    Répondre à ce message

  • 4 mars 2014 08:59, par tchavalo écrire     UP  image

    En initiant ce sujet, je pensais qu’il succiterait un certain nombre de contributions, force est de constater mon erreur. Pourtant nous sommes quasiment tous touchés par cette arnaque permanente de la part des assurances ...et ce phénomène est nouveau. Si je me trompe, alors que ceux dont la prime n’augmente pas de plus de 5% par an, pour cibler large, se manifestent et indiquent clairement le nom de leur assureur ou courtier... au moins on aura quelque chose à se mettre sous la dent. C’est un sujet qui, à mon sens, mériterait un classement en tête de page d’acceuil au même titre que « TRUCS ET ASTUCES » ou « FORUM TECHNIQUE ». Régulierement alimenté par nous tous, nous pourrions briser l’omerta et faire bouger un peu les choses.

    Répondre à ce message

    • 4 mars 2014 09:30, par Pil-Poil écrire     UP     Ce message répond à ...

      A la Maif je n’ai jamais été confronté à des augmentations anormales. Une année (il y a fort longtemps) j’ai même eu droit à un remboursement partiel de cotisation de l’année écoulée pour cause de bilan fortement positif de l’assurance :-)

      Mais il est vrai que la Maif n’est pas la moins chère dans le nautisme.

      « nous sommes quasiment tous touchés par cette arnaque permanente de la part des assurances »

      De façon plus globale, je trouve dommage de parler d’arnaque et de généraliser, car chacun est libre de choisir et de quitter sa compagnie :-/

      « Comment la valeur du bateau assuré peut-elle influer sur la prime d’une RC »

      Le fait que la RC soit proportionnelle à la taille (valeur) du bateau est normal : les dégâts que l’on peut infliger à des tiers sont proportionnels à cette taille. Avec un « optimist » il sera difficile de faire un trou dans la carène d’un « croiseur » lambda de plus de 4 mètres .... Avec un Supermaramu on pourra couler (si besoin !) n’importe quel croiseur de taille moyenne ...

      Répondre à ce message

      • 4 mars 2014 11:13, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

        car chacun est libre de choisir et de quitter sa compagnie

        Moi c’est du court court mais avec un vieux bateau (36 ans déjà) en parfait état (c’est moi qui le dit, et l’expert d’il y a 3 ans).
        Devant le +5% annuel j’ai entrepris de faire jouer la concurrence : pas de chance dans mon cas, les assureurs exigeant une expertise de moins de 6 mois pour assurrer un plus de 20 ans, et même ne serait-ce que fournir un devis pour la plupart.
        Le coût d’une expertise d’un 10m (avec mise à sec) étant de l’ordre de la prime annuelle, mes velléités d’infidélité n’ont pas durées longtemps.
        Libre, ah bon ?

        Répondre à ce message

        • Il faut assumer ses choix d’achat : que pour un très ancien bateau l’assurance demande une expertise est compréhensible si on veut assurer le bateau lui-même :-P

          Ceci dit, certaines n’en demandent pas (la mienne par exemple), et la contrepartie est qu’en cas de perte totale la valeur sera définie « à dire d’expert » à postériori, ce qui ne permet pas d’espérer la prise en compte d’un état exceptionnel et exige la possession d’un dossier détaillé de l’état du bateau avant la perte totale.

          La question qu’il faut se poser est : pourquoi s’assure-t-on ?

          D’abord pour les dégâts aux autres bateaux et aux personnes à bord (la RC), c’est obligatoire.

          Ensuite pour les dégâts au bateau lui même, et dans le cas d’un très vieux bateau dont la valeur vénale est faible en cas de perte totale, on peut se poser la question de l’intérêt de s’assurer. De même, pour le très vieux bateau, les coefficients de vétusté appliqués à chaque élément sont tels qu’une avarie partielle a peu de chance de conduire à une indemnisation plus que symbolique.

          Répondre à ce message

          • Merci à Robert et Yves de leur participation active...ça me réchauffe un peu.
            Robert pour te répondre, j’assume parfaitement mes choix puisque mon unité de 24 ans d’age est je pense 10 fois mieux équipée et entretenue que beaucoup, beaucoup d’autres, que malgré cela je suis assuré en RC sachant qu’on ne me remboursera rien en cas d’avarie partielle ( je ne parle même pas de la perte totale...).
            18% d’augmentation sur 1 an sur une RC , sans préjudice bien sûr et sans justification, moi j’appelle ça de l’Arnaque avec un grand A...si ça t’arrive, n’hésite surtout pas à nous faire part de ton sentiment...
            La liberté d’aller voire ailleurs, c’est l’assurance de subir le même sort l’année suivante chez le concurrent puisque chacun se base sur les tarifs en vigueur chez la concurrence pendant l’année en cours...ambiance. Rappelle-toi les tarifs« concurrenciels » pratiqués en téléphonie avant l’arrivée de Free par exemple.Cette liberté que tu évoques , c’est celle du renard indépendant évoluant dans un poulailler rempli de poules libres...de se faire bouffer , n’est-ce pas Yves ?
            Enfin, mon bateau est en bois, certes époxy, mais en bois quand même et je te garantie que j’aurai bien du mal à faire le moindre bobo à un Ovni ou un acier de plus de 33 pieds ... l’inverse étant par contre certain si on m’aborde par le travers.Voilà, voilà...

            Répondre à ce message

  • 4 mars 2014 12:32, par Fulmar écrire     UP

    Bonjour,
    Je suis à Yachtline (assurance anglaise avec un bureau à Antibes) depuis 2010 : il n’y a pas eu d’augmentation de la prime depuis. Chaque année figurent sur la facture exactement les mêmes chiffres :

    Valeur totale Assurée : 45000
    Prime Brute : 405
    Bonus de 25.00% : 101.25
    Prime net : 303.75
    Taxe sur Prime : 28.1
    F.G.T.I. : 3.3
    Frais de Dossier  : 25
    Total à régler : 360.15

    Valeurs Assurés en EUR
    Coque & équipement 41,500 franchise 200
    Annexe 400 franchise 100
    Moteur Hors-bord 700 franchise 100
    Effets Personnels 2,400 franchise 100
    Total valeur assuré 45,000
    Responsabilité en EUR
    Responsabilité civile vis à vis des tiers 3,000,000
    Individuelle accident 15,000 par individu et 90,000 par incident
    Limites de Navigation Eaux de la Méditerranée pas à l’Est de 28° Est excluant les ports Africains et les zones de guerre mais incluant Ceuta
    (j’ai fait passer l’an dernier de 25°EST à 28°EST mais il n’y a pas eu de modification de prime)
    Je ne sais pas ce que vaut cette assurance, apparemment peu de français y sont assurés, mais comme je n’ai jamais eu besoin de faire jouer l’assurance depuis que je suis propriétaire (1994), je continue avec elle.
    Le bateau est un Feeling 1090 de 1989. Au moment de la première souscription, ils m’ont demandé l’expertise, celle de l’achat, et ils assurent sur la base de l’estimation de la valeur du bateau figurant dans cette expertise.
    Roland

    Répondre à ce message

    • 4 mars 2014 15:22, par tchavalo écrire     UP     Ce message répond à ...  image

      Merci Roland pour cet inventaire exhaustif et très intéressant. Il faudrait savoir si ton assurance est de droit français ou anglais car ce n’est pas du tout le même tabac...en gros il vaut mieux que ton contrat soit de droit français.Si c’est le cas alors c’est très intérêssant car ta Rc est couverte jusqu’à 3 000 000d’euros ce qui permet de voir venir.

      Répondre à ce message

      • 4 mars 2014 15:48, par Fulmar écrire     UP     Ce message répond à ...

        extrait du « carnet d’information » :
        JURIDICTION
        Votre Contrat d’Assurance Yachtline, quoique sujet à la Loi et la Pratique Anglaise, est émis en accord avec la Loi du pays d’immatriculation du Bateau. I.E. en France, le contrat est sujet à la Loi Française et au Code des Assurances.

        Je viens de découvrir ceci, par ailleurs, sur le site internet :
        http://www.yachtline.fr/aboutyachtline.htm
        « ... nous avons introduit le self-certification pour certains vieux bateaux pour lesquels le prix d’une expertise annuelle est devenue exorbitant. »

        On trouve sur le site tous les éléments concernant les conditions de couverture.

        Roland

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales