image
image
image

Votre IP : 34.207.230.188
Dernier ajout : 3 décembre
Visiteurs connectés : 7

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Trucs et astuces > Bricolages (brèves) > Percer l’inox sans effort ?

Rubrique : Bricolages (brèves)

__________________________________________________________________________________________________________________

Percer l’inox sans effort ?Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juin 2011, (màj Juin 2011) par : tilikum   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier


Qui n’a jamais rêvé de percer de l’inox comme si c’était de l’alu ... ?

.... et sans respecter le manuel qui préconise des vitesses très basses avec toutes sortes de lubrifiants et obligatoirement des forets titane ou cobalt hors de prix ?

Les pros bien sûr, mais que peut faire le pauvre plaisancier lambda avec sa petite perceuse sans fil et sa misérable boîte de forets HSS achetée au bricotruc du coin ?

Très simple : se munir d’un petit oignon ou d’une échalote, et maintenir humide le foret avec le jus...

et banzaï ! Perceuse à fond et on verra deux copeaux bien nets sans perte de temps !

Remarque : il faut bien sûr des forets bien affutés ou neufs, et il est évident que ce sera encore plus efficace avec des forets de bonne qualité...

_/)

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

13 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 17 mai 2012 15:44, par grietick écrire     UP

    Cela fonctionne également fort bien avec de l’ail !
    je n’ai jamais eu aucun problème de coupe sur inox avec un forêt en bon état et une gousse d’ail ...
    En plus, ça éloigne les vampires ! :-))
    Quel plaisir de voir un joli copeau bien tortillonné !

    Thierry, sur Troll

    Répondre à ce message

    • Depuis les années que je diffuse ce truc sur différents forums pas seulement maritimes, j’entends parler de la gousse d’ail... mais je n’ai pas encore testé !

      Je ne doute pas que cela fonctionne, mais en pratique je redoute un potentiel problème :

      • Lorsque je me pointe chez l’épicier du coin pour acheter un oignon, celui-ci me fait déjà les gros yeux...
      • Mais il y a pire...c’est lorsque chez un épicier j’achète une patate pour lisser du sika, la tête de l’épicier c’est ça -> :-((

      Alors je n’ose même pas imaginer la réaction de l’épicier si je tentais d’acheter une gousse d’ail... :o)

      _/)

      Répondre à ce message

  • 9 février 2013 08:37, par kriske écrire     UP  image

    bonjour

    je suis nouveau ici, mais comme teinturier industriel, toutes les machines dont je disposais était en inox de qualité supérieure

    nos mécanos utilisaient des mèches au cobalt, la pointe d’attaque est meulée différemment et l’angle de coupe aussi. et ce sans se rendre chez le légumier du coin

    depuis, j’ai aussi constaté que les mèches au titane coupaient très bien l’inox

    sans doute que l’astuce de l’ail s’adapte bien pour les forets HSS je ferais l’essai à l’occasion

    Répondre à ce message

  • 2 février 2015 18:43, par Batosurlo écrire     UP  image

    Bonjour,
    Je viens d’essayer l’échalote pour éliminer une tête de vis inox bloquée : résultat impressionnant !
    Dorénavant , il y aura toujours ail ou oignon ou échalote à bord.
    Merci pour l’astuce. ;-)

    Répondre à ce message

  • 18 octobre 2015 11:44, par crabus écrire     UP  image

    il me semble que c est avec de l ail que je perçai l inox dans ma jeunesse a voir !!!!

    Répondre à ce message

  • 20 mai 2018 00:12, par CURET écrire     UP  image

    Merci de tout mon cœur !
    Tout bricolo plaisancier a de temps en temps à percer de l’inox.
    Jusqu’à présent, pour des plaques plus ou moins épaisses, j’ai toujours commencé
    avec un petit foret (et comme je les casse souvent, j’ai du acheter un touret à meuler, pour affûter les forets).
    Ensuite je prends des forets de plus en plus grands, pour arriver au bon diamètre du trou.
    Pour lubrifier je me sert d’huile de vidange dans une pipette, ou de suif dans un petit pot.
    ça marche assez bien, si je réussi à ne pas vouloir aller vite, mais mon budget foret est assez élevé.
    J’ai entendu parler d’huile de coupe, mais je n’en ai jamais eu.
    Il n’y a pas un inox qui ressemble à un autre. D’habitude ça marche pour mes plaques d’inox, mais
    là j’avais à fabriquer des goupilles inox pour faire des axes de charnière, en partant de tiges de rond d’inox.
    Et là les tiges d’inox que j’ai sont d’un inox très dur. Mes lubrifications étaient insuffisantes !
    Et ma perceuse à « 3 francs 6 sous » tournait visiblement trop vite.
    le désespoir m’avait presque gagné, j’ai alors pensé fileter les ronds d’inox, puisque je ne pouvais
    pas les percer afin d’y glisser des goupilles fendues.
    Par hasard, je suis tombé sur l’échalote ! j’en ai piqué une grosse dans la cuisine, et même une gousse d’ail
    (j’ai lu que l’ail peut être efficace dans d’autres forum d’échanges de bricoleurs)

    Mais là, oh miracle, même avec un foret pas tout jeune, j’ai vu le trou se faire et deux filets d’inox s’élever
    autour du foret, en l’air au fur e à mesure que le trou se faisait !
    C’est une preuve de l’existence de Dieu, au moins celui du bricolo !
    Grand merci pour vos conseils avisés !
    Dominique

    De plus l’odeur de l’oignon frit est bien plus agréable que celle du suif ou de l’huile de vidange qui chauffe !

    Répondre à ce message

  • 3 juillet 2020 06:53, par KpK écrire     UP  image

    Bonjour,
    Il y a aussi la solution de « touiller » du soufre dans de l’eau et passer ce mélange avec un pinceau sur l’extrémité du foret tout en perçant.
    Cela marche aussi très bien.
    Jamais essayé l’aïl, l’oignon ou l’échalotte, mais la prochaine fois que j’ai de l’inox à percer, j’essaierai. Juré !

    Répondre à ce message

  • Je peux confirmer : réellement impressionnant !

    J’ai eu à percer du plat d’inox (petite épaisseur, d’accord) pour une réparation !
    Pas le temps de chercher de l’outillage spécialisé,juste acheter un filet d’oignons au Carrouf du coin,
    et avec les vieux forets qui trainaient par là ......

    J’ai même débuté un trou directement dans une goutte de jus d’oignon, sans poinçonnage : sans déraper !

    Juste bien humecter
    ,ne pas aller trop vite,
    ne pas appuyer de trop....
    ...
    Impressionnant !
    Le plus difficile : garder du jus en permanence : la solution trouvée, tenir la perceuse d’une main, et écraser l’oignon contre la mèche de l’autre, avec une clé plate

    PS : J’ai appliqué la meme astuce pour couper : pareil,la vieille scie à métaux a bien travaillé

    Répondre à ce message

  • 23 juin 16:59, par Négofol écrire     UP Animateur

    En fait, pas de magie là-dedans...

    Les aciers inox ont la particularité de durcir en surface en s’échauffant. Pour percer, il faut donc à tout prix éviter l’échauffement.

    et donc :

    • tourner aussi lentement que possible
    • appliquer une forte pression
    • refroidir la zone de perçage

    Le jus d’oignon ou d’ail est de l’eau plus divers composés qui le rendent visqueux, ce qui lui permet de se maintenir dans la zone de perçage. C’est ce qu’on obtient en écrasant l’oignon contre le foret lors du perçage.
    On voit aussi conseiller de l’eau additionnée de liquide vaisselle (tensio-actifs...).

    Sur les machines outils, on emploie un arrosage abondant, voire des forets spéciaux percés alimentés en liquide de refroidissement.(dits forets à trous d’huile).

    Répondre à ce message

    • Indépendamment des considérations très pertinentes sur les effets de surface et la nécessité d’utiliser une huile de coupe (ail, oignon, huile de coupe) il faut se rappeller qu’à chaque métal (en fait à chaque couple métal à travailler / métal de l’outil de travail) est associée une vitesse de coupe qui est en fait la vitesse radiale du bord externe du tranchant du foret (l’outil).

      Du coup on retrouve une peu partout la formule N = (Vc x 1000) / (π x diamètre) [diamètre est le diamètre du foret, π peut être pris sans danger comme égal à 3]

      Pour l’inox, La vitesse de coupe Vc tourne autour de 10 (c.à.d 10 mètres par minute) et au final on tourne à moins de 800 tour/minute pour un foret de 4 (lubrifié bien sur), et donc à 300 tpm pour du 10, c’est très lent pour une perceuse qui tourne habituellement à 2000-3000 tpm (mais avec une perceuse à colonne on tire deux copeaux continus, la classe !).

      gogol((perçage inox vitesse de coupe) donne les valeurs à appliquer si on ne veut pas se contenter des excellents conseils de ce forum (tourner très lentement, appuyer fort, lubrifier, s’offrir du cobalt ...), on y trouve du très/trop complet et on déniche ce tableur bien suffisant https://www.toutcalculer.com/usinag...

      Attention, un foret ça bleuit très vite, à vue d’oeil.

      Ah, y en a qui recommandent de limiter la profondeur du trou à 5 fois le diamètre (évacuation de la chaleur ?) mais c’est hors sujet et hors gabarit pour nous (qui perce du plat de 20 mm ?)

      Répondre à ce message

  • 24 juin 08:59, par PeeF écrire     UP  image

    Avec l’inox et les autres métaux d’ailleurs, il y a la nuance (métal plus ou moins dur) et le mode de production qui en surface peut créer un durcissement supplémentaire (écrouissage, forgeage ...).
    Une fois traversée cette couche, le percement peut devenir plus facile.
    Investissez dans une petite série de forets au cobalt, c’est très abordable, et vous verrez la différence.
    La lubrification reste recommandée, il existe des flacons d’huile de coupe entière pour quelques euros et un flacon, c’est toute une vie de bricolage.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales