image
image
image

Votre IP : 54.162.218.214
Dernier ajout : 20 septembre
Visiteurs connectés : 14

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > Entretenir le bateau -forum- > Durée de vie des vannes de coques Randex.

Rubrique : Entretenir le bateau -forum-

__________________________________________________________________________________________________________________

Durée de vie des vannes de coques Randex.Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 3 juin, (màj 3 juin) par : pacolarame   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail

Bonjour,

Sur coque alu, nous utilisons obligatoirement des vannes plastiques ou composite, Randex en haut de gamme composite ou autres matériaux. (quart de tour sur passe coque plastique également).

A ce jour, sur une coque d’un peu plus de 20 ans, je n’avais remplacé que la vanne d’arrivée d’eau du moteur, dont l’axe métallique était très corrodé.
Je suis étonné , parce que cette année, ce sont simultanément 3 vannes toute d’origine, qui fuient . (par le haut, le long de l’axe).

Je note cependant, que la sécurité n’est pas mise en jeu. Je rentre à peu près un litre d’eau par jour, Et le système de construction de la vanne fait que à priori, la structure n’est pas touchée .
Surveillance donc en attendant la prochaine mise au sec. _

Francois. _

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

5 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 5 juin 05:26, par yoruk écrire     UP Animateur

    Bonjour,
    Sujet abondament traité en commentaires, voir ce fil :
    http://www.plaisance-pratique.com/p...
    Michel

    Répondre à ce message

    • Exact, et j’avais bien vu.En tapant, vanne ou roudex ou les deux.

      J’ai posé la question sous forme ouverte, mauvaise idée peut être. Mais je souhaitais tenter une discussion plus généraliste que mon cas particulier.

      Bien évidemment, au moins sur le modèle 1/4 de tour dont je possède plusieurs exemplaires, la structure polymere ne bouge pas.
      Ce qui se corrode est en fait l’axe métallique , taraudé à une extrémité pour le vissage de la poignée , la fuite semble se faire à ce niveau.
      C’était évident sur la grosse vanne d’arrivée d’eau moteur que j’ai déjà changée.
      Je ne sais pas si l’axe peut casser à terme.

      L’autre point de faiblesse me parait être le passe coque, lequel si plastique, ne semble pas être en polymère.

      Bon, tout ceci n’est peut être que problème d’amateur de bateau en aluminium, confronté au temps qui passe.
      La couronne de sikaflex s’altère au bout de 20 ans, risque de corrosion de l’alu et contrôle. ( donc ponçage,recharge par soudure éventuellement re époxi autour du trou, passe coque neuf et joint torique neuf, primaire, ...) Du fait de la relative lourdeur, conviendrait il de changer en même temps la vanne ? D’où la question de la demande de retour d’expérience.

      Francois.

      ps : desolé pour la mauvaise manip, qui m’a fait créer deux fils identiques sur le même sujet.

      Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Merci à @Aikibu , pour l’éclaté .
    Et après démontage d’une des vannes litigieuses et remplacement.

    Je comprends donc mieux le problème du suintement.
    Au fil du temps, notamment en eaux limoneuses, on fait rentrer des micro sables , qui effectuent probablement in travail d’abrasion sur les pièces en mouvement , en premier lieu la bille percée en polymère, mais aussi les joints toriques . Ceux ci vieillissent aussi , phénomène bien connu dans le matériel de plongée.
     L’extériorisation du suintement se fait par le haut, ce que l’on comprend par l’éclaté. Au niveau de la connexion « tournevis » .Je pensais qu’il y avait un axe, il n’y a en fait donc qu’une cheville métallique taraudée pour la fixation de la poignée de maneuvre.

     Enfin, très rassurant, à la lecture de l’éclaté, si le montage autorise la fuite par usure, il ne me parait pas permettre l’inondation des fonds.

     Le point faible reste le passe coque. Celui ci n’étant pas forcèment de la même marque. Ceux vendus chez mon shipchandler le plus proche ne sont pas identifiés Randex.
    (J’ai pour ma part déjà subi une rupture de passe coque dédiée à un capteur de speedo. )

    Francois.

    Répondre à ce message

    • (J’ai pour ma part déjà subi une rupture de passe coque dédiée à un capteur de speedo. )

      C’est mon angoisse perso, couler à cause d’un choc trop violent contre ce passe coque dans mes fonds de cale (l’ancre de miséricorde est fortement sanglée et verrouillée/clavetée juste à coté).
      Du coup j’ai créé un petite protection (un petit compartiment) grace à une planchette epoxiée (un peu comme une varangue) juste à coté du passe-coque de telle manière qu’un objet mobile ne puisse l’atteindre (sur la photo la « varangue » n’était pas encore en place, elle est juste devant la flèche du capteur, perpendiculaire à cette dernière). Cerise sur le gateau lorsque j’accède au capteur l’eau qui jaillit reste dans cette zone, l’éponge adore

      Pour les autres vannes, aucun objet ne peut être à proximité.

      JPEG

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales