image
image
image

Votre IP : 54.227.76.35
Dernier ajout : 21 mai
Visiteurs connectés : 21

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Mouillages et ports > Turquie > Côte Eolienne > Côte Eolienne/Behram Kale (antique Assos)

Rubrique : Côte Eolienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Côte Eolienne/Behram Kale (antique Assos)Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié Juillet 2013, (màj 16 avril) par : Collectif Salacia   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Cet article étant géolocalisé localement, validez OK ci-dessous convient.

Turquie côte Behram Kale

Pour suivre ce lien vers PTP
Pour accéder à la rubrique des tables

Imray-Rod-Heikell / Turquie/côte Eolienne/Behram Kale

Guide imray en français
Guide Imray, en anglais, pour la Turquie et Chypre
Mises à jour Imray en anglais

  • Tous les feux de la côte turque sont équipés de balises AtoN (transpondeurs AIS)
  • L’accès aux données NAVTEX par le web, comporte des risques, ceux de la qualité de la connexion 3G ou wifi… La sécurité est bien sûr d’y accéder par un récepteur NAVTEX dédié… mais vous serez limité à ce seul usage

Approche

  • claire, sans problème,
  • En zone de restriction pour la plongée et peut être le mouillage forain
  • WP d’approche : 39 29 05.499 N 026 20 21.825 E
  • Télécharger la trace en format GPX :
    Zip - 4.5 ko
CM93 relativement précise Approche, en fusion/Transparence Détail, avec trace et échelle

Behram Kale (Google Earth Aout 2011)

  • Phénoménale escale, dans un tout petit port, pratiquement inaccessible
  • Seul sera utilisable, le début du quai NW et l’intérieur du môle
  • Il faudra parer les débris de l’ancien môle débordant les passes dans leur ouest


Haize Egoa à Pierre Aubineau, a pu s’y glisser. On note qu’il est venu étrave en pointe, ce qui est préférable, les fonds sont rapidement à moins d’un mètre au quai.

  • il faudra trouver de la place. logiquement, s’il en existe de libre, les restaurateurs vous guideront
  • la prudence recommande de faire au préalable, une reconnaissance en annexe
  • On peut mouiller dans l’Est du petit port, juste avant les débris de l’ancien port, dans les fonds de 10 mètres tenant mal sur de la roche, le tout exposé à du roulis... rien que du bonheur
  • On se trouve malgré tout, dans un trou de vent, quand souffle le Meltem, qui s’oriente en grand vers l’Ouest de Lesbos et pour partie vers Ayvalik, traversant le golfe d’Erdremit...
  • On note aussi (observation Peio) une garde montée au maître bau, pour tenir le bateau au vent des thermiques nocturnes d’Est qui peuvent souffler violemment, ici.
  • Kucukkuyu à 12 miles dans l’Est du Golfe d’Erdremit offre un abri permettant la visite du site d’Assos, mais le petit port est bondé de petits bateaux de pêche locaux. Il sera très difficile d’y trouver une place

Clearance

  • Rien ici, et aucun contrôle.

Général

  • L’ancien Assos domine le port. La visite s’impose, avant vous Aristote s’y était plu puisqu’il y avait épousé la nièce du tyran Pyhtia... Alexandre le Grand vous y aura aussi précédé... etc...
  • Restaurants, et approvisionnement très limité au village

Michel Laorana juillet 2013

- 

Mise à jour juillet 2014

De nombreux français, sont déjà venus ici. Cependant les particularités de ce petit port exigent de prendre des précautions.

  • Tout d’abord, sauf à posséder un cata ou un dériveur intégral, et de bonnes protections des safrans et des hélices, on ne peut venir ici qu’en pointe, étrave au quai
  • Il y a si peu d’eau au quai, que les restaurateurs, ont installé des petits appontements permettant le débarquement des équipiers.
  • On mouille sur pendille, et de préférence par temps calme
  • Les passes d’entrée méritent une attention particulière. Beaucoup de cartographies électroniques sont fausses ou indigentes.

Le port
Dans l’ordre du diaporama ci-dessous

  • En entrant on trouvera à gauche une zone de baignade avec très peu d’eau, matérialisée par des flotteurs.
  • Le môle sud et le quai NE, sont occupés par les pêcheurs locaux avec leurs mouillages flottants anarchiques. Très difficile d’accès pour nous, voire impossible à l’Est du port où l’on trouve peu d’eau
  • Sur une trentaine de mètres, au NW, face aux restaurants, on trouve 6/8 pendilles. Il faudra venir étrave au quai. A un mètre de ce quai, les fonds remontent très vites à quelques dizaines de cm de profondeur d’eau…
  • Les passes, leur accès, la proximité des môles sont encombrés des vestiges millénaires des anciens ports d’Assos. Les passes auraient été draguées à 2 m. Lors de la prise de vue des photos qui suivent (juillet 2014), plusieurs voiliers calant 2 m se trouvaient dans le port. Tous sont étraves au quai

- 
JPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

- 
Les passes


Lors de mon passage, j’ai la chance de pouvoir prendre plusieurs photos d’un Sun Odyssey 54 sortant du port.
  • Il cale deux mètres, on peut donc estimer que les passes sont bien draguées à minimum 2 m
  • Il serre plutôt la zone de baignade au NW, pour contourner largement l’enrochement du môle SE
  • Deux équipiers rentrent les défenses tout en surveillant les fonds (je les entendais donner des indications au barreur)
  • On se rend bien compte, que mieux vaut aborder ces passes par grand beau temps…

- 

- 
JPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

- 
Le mouillage

  • Sauf exception, pour un cata, ou un dériveur intégral, dont les safrans calent très peu, on vient étrave vers le quai
  • En visant un des petits appontements, où l’on trouvera des pendilles.
  • Très peu d’eau par endroits. La dernière photo du diaporama, montre l’étrave du Sun Odyssey 54 (4ème et 5ème photos)… C’est vraiment limite
  • Le charme et la classe de Behram Kale, sont bien traduits par la première photo et sa petite barque (pas si petite que ça !!!), sobre et superbe… La classe, quoi !!!

- 
JPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

- 

Histoire et culture


Assos cité grecque de Troade, fondée par des colons de Lesbos au viie siècle av. J.-C. s’appelle officiellement Behramkale, située dans la province turque de Çanakkale
Elle passe sous la domination des Lydiens puis des Perses, puis recouvre son autonomie au terme des guerres médiques et rejoint la ligue de Délos. La cité connaît son apogée au ive siècle av. J.-C. sous la direction d’Eubule puis du philosophe Hermias, qui y fit venir Aristote en 347 av. J.-C..
À l’époque hellénistique, elle tombe sous la coupe des Séleucides, avant d’être intégrée au royaume de Pergame puis de rejoindre l’Empire romain en 133 av. J.-C.
Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Assos
Sur la photo de droite : le port et en majesté tout au dessus, l’acropole. KureCewlik81 — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/ind...

Assos aujourd’hui, c’est un petit port, un petit village sympathique, et dominant le tout : les restes de l’acropole, pour lequel il faudra assurer une sérieuse grimpette pour mériter le point de vue. Crédit photo : Pierre Aubineau

Michel juillet 2014/avril 2019

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

2 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • Si vous passez par là, ça vaut le détour. Aux pieds du prodigieux site antique d’Assos, le petit port est un écrin très difficile d’accès.

    Nous avons de très nombreux amis l’ayant visité en bateau… Nous, pas de chance, par 4 fois, la météo n’était pas bonne, et nous n’avons pas souhaité prendre de risques inutiles. Cette année, toujours avec une mauvaise météo, nous sommes restés bloqué à Babakale, tout proche…

    On en a profité pour faire ces quelques photos, en louant une voiture ... si, si…

    Michel à Babakale

    Répondre à ce message

  • 16 avril 08:39, par yoruk écrire     UP Animateur

    L’article sur Assos vient d’être mis à jour.
    Merci à Peio, pour ses photos qui ont permis de refondre l’article, en montrant :

    1. on peut s’y loger
    2. le village a du charme
    3. que l’acropole, pourtant haut en altitude, peut être atteint B-)

    sy Laorana avril 2019

    JPEG

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales