image
image
image

Votre IP : 3.231.226.211
Dernier ajout : 15 novembre
Visiteurs connectés : 11

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Eolienne > Controle d’eolienne

Rubrique : Eolienne

__________________________________________________________________________________________________________________

Controle d’eolienneVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Octobre 2013, (màj Mars 2015) par : teloup  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

bonjour
comment peut on verifier le bon fonctionnement d’une eolienne ?
Mon voilier est equipe d’une D400. Hier j’aie verifie la charge de ma batterie (avec le controle du tableau BTM.). Ce matin apres le coup de vent de cette nuit à 55 nds, La batterie a encore perdu des volts.
Les coupes bat sur off, la perte affichee est de 0.3 amp et descend à 0.5 amps lors des deventes si l’eolienne n’est pas bloquee.
On voit bien une charge quand le vent monte, mais elle n’est pas forte. De plus elle n’arrive pas à maintenir la charge des batteries.
Que doit on controler , et comment ?
merci

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

4 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 28 octobre 2013 14:53, par Pil-Poil écrire     UP

    Il faudrait relever précisément la tension de la batterie en diverses circonstances, notamment quand l’éolienne produit « fort » et quand elle est bloquée.

    Et en relevant le courant précisément en même temps, c’est encore plus sûr pour établir un diagnostic.

    Un petit tableau récapitulant les mesures courant et tension peut grandement aider.

    Répondre à ce message

  • 28 octobre 2013 15:54, par tilikum écrire     UP

    Ce matin apres le coup de vent de cette nuit à 55 nds, La batterie a encore perdu des volts.

    J’espère que la machine n’est pas restée en production par ce vent ? :-O

    La D 400 est donnée pour produire 400 watts à 30 kn, 600 watts à 40 kn... mais avec un maximum de 500 watts d’après le manuel !

    Voici le lien pour télécharger le manuel de la D 400

    _/)

    PNG

    Répondre à ce message

  • 28 octobre 2013 18:07, par teloup écrire     UP  image

    merci pour vos reponces .
    Je vais essayer de dresser un tableau cette semaine.
    C’est pratique d’habiter à 1 km du port.

    Répondre à ce message

  • 31 octobre 2013 21:53, par Alien écrire     UP  image

    Le problème des éoliennes c’est plutôt le régulateur et la façon de le raccorder que l’éolienne en soi.
    La production d’une éolienne est proportionelle au cube de la vitesse du vent.
    Dans la classe des éoliennes de 1m² (d= 1,10m) la production ne devient significative qu’à partir de 15knts. Au dessus de 25knts, elle devient excessive sauf très grosse consommation ou parc de batteries énorme.
    Il y a plusieurs types de régulateurs mais la plupart fonctionnent en tout ou rien pour ne pas risquer d’endommager les batteries.
    Certains coupent la production en court circuitant les bobinages en fonction d’un seuil de tension. D’autres utilisent de grosses résistances de diversion qui dissipent l’énergie « excédentaire ».
    Après trois saisons avec une airbreeze qui a un régulateur intégré, j’en suis arrivé à la conclusion que l’éolienne est inutile au mouillage sans consommation.
    En foi de quoi je la coupe.
    Un modeste panneau solaire de 30W associé à un régulateur plus ou moins intelligent assure la recharge et l’entretien des batteries.
    En navigation, avec deux gros consommateurs (frigo et pilote-centrale) elle arrive dans certains cas (rares) à équilibrer . La consommation de 5 à 10A évite que la tension aux bornes des batteries atteigne les 13,6V à partir desquels elle se coupe.

    En dehors de ce constat, j’ai du mal à imaginer comment une éolienne correctement raccordée et en bon état pourrait induire une décharge.

    Un alternateur à aimants permanents, c’est essentiellement trois bobinages et un pont de diodes. Il faudrait qu’une ou plusieurs diodes soient endommagées. C’est facile à contrôler.

    Pour contrôler le régulateur, il faudrait savoir comment il fonctionne et disposer d’un schémà.

    Reste à savoir si le cablage du gestionnaire est correct ;-) c’est assez rare.
    La plupart de mes voisins et amis ont installé (fait installer par un « pro ») des BMV qui sont à 95% mal raccordés.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales