image
image
image

Votre IP : 34.225.194.144
Dernier ajout : 9 décembre
Visiteurs connectés : 9

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Forum technique > L’électricité à bord -forum- > Câblage > Bouclage de masse

Rubrique : Câblage

__________________________________________________________________________________________________________________

Bouclage de masseVersion imprimable de cet article Version imprimable

Publié Novembre 2012, (màj Novembre 2012) par : Kagépa  image   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail Inscrit aux forum vous pourriez transmettre cette page à un ami plaisancier

Bonjour,

Je viens de griller deux convertisseurs USB-RS232 qui reliait la sortie de mon transpondeur AIS à mon PC. Le vendeur me dit que
Si vous avez une tension de 12 V sur l’alimentation de votre PC (0-12V) mais que la tension de 5V que l’AIS envoi au PC au lieu d’être 0-5V est 3-8V ou pire 7-12V vous avez une tension qui se créé entre le négatif de l’alimentation du PC et le négatif data du PC. C’est un problème courant surtout sur les bateau en métal.
Pour vous donnez une idée c’est un problème que l’on rencontre presque systématiquement sur les bateaux de pêche, qui fait que sur ces bateaux nous protégeons systématiquement les datas par des optocoupleurs.

Quelqu´un peut-il m´expliquer, pourquoi l´AIS enverrait-il une tension du genre 3-8 V ?
Autres questions :
- avant d´envisager l´installation d´un opto-coupleur, que puis-je faire pour déterminer l´origine de ce bouclage de masse sur mon bateau qui, comme vous le savez, n´est pas en métal.... ?
- faute de corriger le problème à la source, il risque de se reproduire sur d´autres appareils, non ?

Merci d´avance de vos conseils.

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 20 novembre 2012 19:22, par Pil-Poil écrire     UP

    Difficile de faire un commentaire sans avoir quelques mesures concrètes de tension à l’oscilloscope entre les différents éléments ... Mais on a un peu de mal à comprendre le vendeur, car il suppose que l’AIS est mal conçu ...

    Un convertisseur optocouplé par trop cher :

    http://www.integration-reseaux.com/...

    http://www.tyboat.com/achat/P-21231...

    Répondre à ce message

    • 20 novembre 2012 20:46, par yvesD écrire     UP     Ce message répond à ... Animateur

      J’utilise un multiplexeur NMEA pour fusionner harmonieusement les phrases NMEA de tout mes parleurs NMEA, et accessoirement convertir tout ça en USB (pour opencpn entre autre).
      Ce multiplexeur (shipmodul) est équipé d’isolateur opto sur tous les raccordements NMEA.
      Sa doc décrit de manière compréhensible les raccordements NMEA (page 4) et les difficultés liées à des NMEA qui se prennent pour des RS232 (ou réciproquement), en particulier autour de la page 5

      Il multiplexe 4 entrée NMEAvers deux sorties NMEA et un USB bi-directionnel. Je l’ai payé 230€ il y a 10 mois en VPC chez Stentec (plus de 300 chez qq ships français)

      Bien sur sans ça, ça peut tomber en marche.

      Répondre à ce message

  • 20 novembre 2012 23:48, par fulup écrire     UP

    Le risque le plus classique est qu’un convertisseur 12/19v comme souvent utilisé pour les PC n’est pas de zéro commun avec le reste du bateau. Du coup l’USB du bateau n’est plus à 5v mais à 5v l’écart de masse. Le problème peut aussi venir du traceur ou de l’AIS s’il est alimenté par un stabilisateur qui peut lui aussi avoir une sortie flottante. Par contre l’histoire du bateau en métal, j’ai un peu de mal à comprendre.

    Maintenant c’est pas bien difficile de vérifier que toutes les masses sont bien relier et qu’on a pas une tension flottante quelque part dans le circuit. Il suffit de prendre un voltmètre de faire des mesures entre les masses (celle de l’allim du PC, et celle du bord, celle de l’AIS, etc ...)

    Si un à un écart de masse soit on passe en RS422 qui fonctionne en différentiel et qui ne craint donc pas les écarts de masses, soit on utilise des interfaces opto-couplées. Sur eBay on en trouve des pas trop cher
    http://www.befr.ebay.be/itm/RS-232-...

    A noter que le norme RS232 c’est justement du 12v, alors que les circuit moderne utilise souvent du TTL en 3v. Au final presque plus personne n’envoie du 12v, mais n’importe quel adaptateur RS232 doit support du 12v en entrée.

    L’autre option changer le convertisseur USB/RS232 à moins de 3€ port compris, ça ne vaut pas forcement la peine de chercher à les faire durer trop longtemp http://cgi.ebay.fr/DB9-9-Pin-RS232-...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales