image
image
image

Votre IP : 54.221.75.68
Dernier ajout : 13 novembre
Visiteurs connectés : 31

image Conception
Développé sous SPIP
Informations légales

image
image
Recherche image

Pratiques et Techniques de la Plaisance

image

Accueil du site > Articles > Instruments > Utilisation de l’AIS > BOAT BEACON - « pseudo transpondeur »

Rubrique : Utilisation de l’AIS

__________________________________________________________________________________________________________________

BOAT BEACON - « pseudo transpondeur »Version imprimable de cet article Version imprimable

Publié 26 juin, (màj 26 juin) par : yoruk   

Copyright : Les articles sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent pas être reproduits en partie ou totalité sans leur accord
S'identifier pour s'abonner par mail {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Mots-clés secondaires: ais , logiciels

BOAT BEACON

Développé par http://pocketmariner.com/mobile-app... cette application mobile permet le suivi des navires sous AIS aux téléphones et tablettes iOS et Android.

Note : ACCORD DE LICENCE D’UTILISATEUR FINAL. Ce n’est pas un transpondeur AIS. Vous ne serez pas visible par les autres navires sur leurs systèmes AIS à moins qu’ils n’utilisent également des données provenant des mêmes réseaux AIS terrestres.

Pseudo transpondeur AIS

JPEG - 248.7 ko
identification unique par MMSI ou par BBSI de Boat Beacon

L’application peut tourner sans transpondeur AIS/VHF. Le suivi des cibles se fera via leur couverture AIS mondiale, réputée n’utiliser que des données en temps réel, pour les bateaux répertoriés MMSI. Et, via leur base de donnée personnelle pour les mobiles adhérant à leur système d’identification propre. Ce système attribue un numéro d’identification dédié au smartphone ou à la tablette. Les données sont traitées et transmises en ligne par Internet et un réseau 4G. Il ne sera donc fonctionnel que dans les zones couvertes en 4G

Pour l’exemple ci contre :

  • Laorana, ne possède pas de transpondeur AIS, elle est abonnée à « Boat Beacon »
  • Le logiciel lui attribue un BBSI (pseudo MMSI) qu’elle identifie BB502459926
    • Le GPS interne de son smartphone, et le bornage 4G de son fournisseur d’accès l’a géolocalise sur la carte
  • Le logiciel, identifie tous les bateaux situés en proximité lorsqu’ils sont reconnus par leur MMSI.
    • C’est le cas du navire de service « San Martino », drague du service hydrographique italien dont le n° MMSI 247225600 ne peut être connu qu’en récupérant les annonces AIS collectées par des opérateurs de « ship tracking » voir ce lien : https://www.bbc.com/news/science-en...

Conséquence primordiale : ce n’est pas un système anti-collision fiable

  • L’abonnement à l’application ouvrira en temps réel, l’accès aux données des abonnés au système. mais il faut être connecté 4G, et communiquera les informations chargées par leur n° d’identification BBSI (ex : BB502459926)
  • L’application publiera les informations tierces issues de la collection des opérateurs de « ship tracking », sans garantie sur l’obsolescence des informations. Un véritable système AIS collecterait et traiterait les information émises en VHF par les deux mobiles.

C’est pourquoi on doit parler de « Pseudo Transpondeur AIS »

Utilité du système

  • Convivialité
    Il permettra une géolocalisation facile et pratique, peu onéreuse dans les zones couvertes par la 4G
    L’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette facilitera une connexion directe économe en énergie
    Il facilite l’utilisation de la VHF, qui reste disponible pour la communication verbale.
  • Amélioration de la sécurité
    Pour les bateaux équipés en réception AIS, il permet de se situer et de devenir visibles, du moins pour ceux équipés du même système.
    A l’évidence, ce sera une prochaine avancée, quand l’interpolation de tous ces systèmes sera réalisés
    Pour les bateaux sans réception AIS, c’est un moyen commode pour reconnaître un voisinage connecté
  • Géolocalisation du mobile
    Pour les loueurs
    Pour des secours
    En alarme mouillage

Mode d’emploi

Abonnement

  • Pour iOS, pour lequel il a été nativement conçu (coût 13 $) : par App Store
  • Pour Android (coût 8 euros) : par Google Play

Interface graphique
  • en haut la barre de navigation
  • au centre l’interface graphique des géolocalisation des cibles. A droite la fiche d’information de « ME » par défaut, le N° du bateau abonné.
  • en bas la barre des outil
JPEG - 2.9 ko
naviguer
JPEG - 2.8 ko
partager
JPEG - 2.4 ko
rafraichir
JPEG - 2.8 ko
boussole
JPEG - 2.2 ko
recherche
JPEG - 2.2 ko
distance
JPEG - 199.4 ko
Interface graphique à l’ouverture
JPEG - 100.4 ko
Cible : fiche technique
JPEG - 1.5 ko
paramètres

 
Ouvre les options de paramétrage avançés

 
 

Guide d’utilisation (android)

JPEG - 3.1 ko
A bord

Sur le bateau : Lorsque cette option est activée (icône de bateau blanc), votre position s’affiche sur les cartes sous la forme d’une icône de bateau avec des vecteurs de cap et de vitesse. La détection de collision, les alarmes et le partage de position seront actifs (si activés dans les paramètres). La détection de collision, les alarmes et le partage de position continueront à être exécutés en arrière-plan lorsque l’application est fermée si elle est activée.
NB : Si vous avez une identification MMSI valide pour votre bateau, « sur le bateau » est activé et que vous avez le partage de position activé, vous apparaîtrez également sur les systèmes AIS basés sur Internet comme Marine Traffic et ShipFinder. Lorsque le partage de position est activé, Boat Beacon continuera d’envoyer votre position GPS lorsque l’application est fermée et que l’écran est éteint.

JPEG - 2.9 ko
A terre

 
A terre : Lorsque l’icône n’est pas activée (bateau avec croix), votre position est représentée par un point bleu et n’est visible que pour vous. Le partage de position sera désactivé et l’application ne fonctionnera pas en arrière-plan lorsque vous la fermez (par exemple, la détection de collision et les alarmes ne seront pas actives en arrière-plan et aucune batterie ne sera utilisée).

JPEG - 2.8 ko
partager

 
Partager Vous pouvez partager une carte de votre position et suivre avec vos amis instantanément via Email, Twitter, Facebook et tout autre moyen de messagerie fonctionnel sur votre version andrpoid. Ils seront également en mesure de suivre votre progression si vous avez activé la transmission (voir Paramètres avancés).

 

JPEG - 2.4 ko
rafraichir

 
Rafraîchir Les positions et les détails du bateau sont automatiquement actualisés toutes les minutes et 3 secondes après tout changement de zoom ou de position de la carte. Activez ce bouton pour obtenir un rafraîchissement immédiat. Une indication « Updating » indique que la mise à jour est faite. une option payante « Live view » (3 euros), permet de l’automatiser, (voir Paramètres avancés).

JPEG - 2.8 ko
boussole

Boussole
 
Trois positions, icône inactive : on peut visualiser différents lieux sur la carte, icône activée. 1er clic : on centre sur la position GPS. 2em clic : on reste centré et un compas s’inscrit sur la carte. Un 4em clic désactive l’icône

 

JPEG - 2.2 ko
recherche

Rechercher
Recherchez les bateaux par nom, MMSI ou BBSI et recherchez un port ou un lieu par nom. Près de l’option limite la recherche à votre région de carte. En cliquant sur un bateau ou un endroit quand il est trouvé vous prend à sa position sur la carte et le met en évidence. Si vous cherchez un bateau par son identification de balise de bateau (BBSI), vous devez entrer le numéro complet, y compris le BB au début.

JPEG - 2.2 ko
distance

 
calcul de distance
Depuis le point GPS du bateau, une réglette mobile déplace un point, en le glissant sur la carte. Un fenêtre indique la distance et le cap. On peut inverser les valeurs du relèvement.

 

JPEG - 3.2 ko
zoom

 
Zoom.

 
Il faut activer l’option dans les paramètres avancés

 

JPEG - 1.5 ko
paramètres

Paramètres avancés

 
 

Add 0ns

  • Live View option payante, 3 euros, permet un rafraîchissement automatique toutes les 5, 10, 15 ou 30 secondes
  • NOAA US RNC charts. option payante, 10 euros pour avoir accès aux cartes rasters de la NOAA
  • UK & IE marine charts, option payante pour accéder aux cartes rater de l’amirauté britannique et irlandaises

Help en anglais

  • user guide
  • Map Legend
  • FAQ
  • Email support : génère un courriel pour les problèmes et les suggestions
  • Email diagnostics logs : génére un mail des logs d’erreur

Boat Détails en anglais, set up des renseignements sur le bateau, renseignements apparaissant dans la fiche du bateau sur la carte

  • Nom du bateau
  • N° MMSI du bateau, si existant
  • Email : permettra l’envoie d’e-mail d’avertissement sécurité (collision, dérive, etc...)
  • Ship type
  • Lenght : longueur
  • Width : maître bau
  • Draught : tirant d’eau
  • Anchor : longueur de la ligne de mouillage (NB à mettre à jour pour chaque opération de mouillage)
  • Call Sign, si existant
  • BBSI : n° ID défini par Boat Beacon. Mais ce n’est pas celui du bateau, mais celui du smartphone ou de la tablette qui a défini l’abonnement BB.

Trip détails variables que vous aurez à rentrer pour chaque voyage et qui seront lisible sur votre fiche du bateau sur la carte

  • Ship status : au moteur, sous voile, à l’ancre, en pêche, échoué, etc....
  • Destination
  • Personnes à bord
  • Groupe : si vous avez créé un groupe
  • ETA : heure estimée d’arrivée
  • ETA date : date estimée d’arrivée

Show my track : démarre une trace

Show satellite Maps : affiche une carte Google earth

Show Range Circles : génère un radar de 5 cercles, espacés de 1 mille, autour du point GPS du bateau

Show Grid : affiche les longitudes et latitudes

Hide boat names. : masque ou affiche les noms des bateaux

Zoom buttons : masque ou affiche les options du zoom

Imperial Units : métrique ou impérial...

Boat Symbol Size : défini la taille du bateau sur la carte de l’interface graphique

Heading up display : Cap au nord ou cap du bateau

Collision and SART alarms

 : active un avertissement à l’écran et poste un e-mail :

  • Nom de la cible
  • distance à la cible
  • TCPA à la cible
  • relèvement de la cible
  • Géolocalisation de la cible
  • Vitesse de la cible
  • Copie d’écran de la carte graphique

Alarm sound : gére différents types d’alarme

CPA distance : règle la distance d’alerte CPA (point le plus proche de collision), en mètres

CPA time : règle la durée d’alerte CPA (point le plus proche de collision) en minutes

AIS Sources :

  • Internet AIS par défaut « boat beacon AIS service »
  • Local AIS : vos connexion AIS, trois options Off, UDP, TCP
  • Local AIS via USB : votre connexion AIS via votre port série. Nécessite un câble USB/série

Version and Status : rappel de vos status (BBSI, dernière version, etc...)

Alarmes

  • L’Alarme de collision déclenche un bruit de sirène de navire fort (paramétrable) si un bateau doit passer à moins de 0,1 mille de vôtre position dans les 10 prochaines minutes.
    • Le bateau cible commencera à clignoter.
    • L’application fonctionne en arrière plan, même fermée et écran éteint si l’option « Sur mon bateau » est activé.
    • L’alarme indiquera la distance, l’heure et le relèvement calculé du CPA. Ce relèvement relatif vous permet de savoir si le bateau va passer à bâbord, à tribord, à l’avant ou à l’arrière de vôtre position.
    • Le CPA est par défaut réglé sur 0,1 mille et le TCPA sur 10 minutes. Ces valeurs sont modifiables dans les paramètres avancés voir « My Boat Details »
    • La mise à zéro désactive l’alarme CPA.
  • MOB (uniquement sur iOS) marquera votre position actuelle sur la carte et donnera un relèvement continu et la distance au point MOB
  • L’alarme de mouillage (uniquement sur iOS) déclenche une alarme si votre bateau se déplace plus loin qu’une distance définie (voir Rayon de mouillage dans les détails du bateau). Si vous avez défini une adresse e-mail, elle enverra également un e-mail à cette adresse avec une carte indiquant le point de mouillage et les positions actuelles du bateau. L’alarme se répète toutes les 5 minutes jusqu’à ce qu’elle soit effacée ou que le bateau retourne au cercle d’ancrage.
  • Alarme antivol L’alarme Anchor peut également être utilisée comme alarme antivol. Définir une adresse e-mail à notifier dans les détails du navire. L’email contiendra les détails de la position actuelle de votre bateau, y compris une carte.
  • Alarmes par e-mail Si vous entrez une adresse e-mail dans les détails du bateau, Boat Beacon transmet également une copie de toute alarme, y compris une carte, à votre adresse e-mail. Ceci est idéal pour la surveillance à distance des alarmes à la maison
  • L’alarme de batterie du smartphone vous rappellera avec une notification douce après 30 minutes et quand la puissance de la batterie tombe en dessous de 65% et tous les 10% après si l’application fonctionne en arrière-plan et que l’appareil est alimenté uniquement par batterie. Si vous avez défini votre adresse e-mail dans les détails de l’envoi, vous verrez également une alerte par e-mail avec le niveau de charge de la batterie et l’état actuel. Lorsqu’elle est activée, la transmission AIS et les alarmes continueront à fonctionner même lorsque l’application est fermée et que l’écran est éteint (mode d’arrière-plan). Le système GPS utilise beaucoup de puissance. Il utilisera généralement environ 20% de la batterie par heure.

Boat Beacon lien de comunication

Ce n’est pas un transpondeur AIS. Vous ne serez pas visible par les autres navires sur leurs systèmes AIS à moins qu’ils n’utilisent également des données provenant des mêmes réseaux AIS terrestres.

Cette réserve signalée dans les accords de licence indique les limites de l’application. De plus, même si une cible AIS est présente via le « ship tracking » du fournisseur de positions, les délais impartis pour le rapatriement et le traitement des données : émission VHF de la source, traitement de l’information par la station à terre, traitement du positionnement par l’opérateur global de « ship tracking » (Marine Traffic et Vessel Finder, pour les plus connus) et bien sûr l’obsolescence du traitement de l’émission VHF par la cible, décrédibilisent le potentiel anti collision de l’Application.


Par contre, la capacité de communication de l’outil reste entière, surtout sans transpondeur. Sur l’utilisation du seul smartphone, en zone de réception 4G, la circulation des information de géolocalisation se fait pratiquement en continu.
  • Soit directement par l’application Boat Beacon
  • Soit par un fournisseur de localisation de cibles AIS du type Marine Traffic ou Vessel Finder
  • Soit par l’ensemble puisque tout passe en 4G sans le frein du temps de réponse de la VFH.

Exemple, le cas de Lysigée, en panne de transpondeur AIS, mais abonné à Boat Beacon :

  • Lecture par Boat Beacon
    • affichage de la position
    • affichage des données de la cible « Lysigée » vue par Boat Beacon
    • Si d’autres cibles, non abonnées, mais identifiées par un « ship tracker », étaient présentes, elles s’afficheraient avec leur n° MMSI.

 
 

JPEG - 140 ko
Positionnement pour Boat Beacon
JPEG - 118.7 ko
Fiche de renseignement affichée

Pour Marine Traffic, tirant ses informations par Internet depuis Boat Beacon, et les affichant en direct, et en continu

JPEG - 165.7 ko
Positionnement Lysigée pour Marine Traffic
JPEG - 177.4 ko
Courriel d’avertissement émis par Marine Traffic

s/y Laorana Riposto juin 2018

UP


Répondre à cet article
(pour répondre à un message en particulier, voir plus bas dans le fil)

3 Messages de forum

__________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________

  • 26 juin 10:09, par Négofol écrire     UP Animateur

    Le problème de ce type de matériel est la qualité des informations : le réseau des récepteurs AIS à terre, par exemple celui de Marine Trafffic, n’a pas une couverture exhaustive et un fonctionnement parfois déroutant, indiquant souvent des positions vieilles de plusieurs heures.
    Prétendre à une fonction anti-collision vis-à-vis des bateaux non abonnés me semble exagéré, voire dangereux.

    Répondre à ce message

    • Ils sont limites dans dans leur communication... Ils commencent par prévenir du manque de fiabilité pour l’anti collision, mais ils développent tout de même sur le CPA et le TCPA
      Par contre, leur approche en tant que lien de communication me semble intéressante et porteuse... On l’a vu avec Lysigée en panne de transpondeur AIS
      Michel

      Répondre à ce message

  • 27 juin 10:49, par lysigee écrire     UP  image Animateur

    Il n’est pas indispensable d’avoir la 4G. j’utilise comme point d’accès internet un vieux téléphone qui n’a pas la 4G, seulement la 3G, et ça fonctionne.
    Bien sûr, la 4G donne un meilleur débit et une plus grande portée, ce qui est préférable en côtier.
    Robert
    sur Lysigée

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

UP

Copyright et informations légales